Publié le: jeu, Oct 15th, 2020

“Une heure pour sauver le cinéma français”, les salles demandent de la souplesse dans les horaires du couvre-feu

Share This
Tags

Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), a demandé jeudi 15 octobre sur franceinfo au Premier ministre et au chef de l’État d’autoriser les spectateurs qui sont allés au cinéma avant 21 heures à rentrer chez eux après le début du couvre-feu“Je suis allé à Paris à 20 heures au cinéma, ma séance se termine à 21h35. Ça fait 35 minutes pour sauver la culture”, a-t-il expliqué. Richard Patry prône “une mesure de bon sens” pour sauver les salles de cinéma en France . “40% des gens vont au cinéma le soir”, a-t-il rappelé.

franceinfo : Comment recevez-vous l’annonce du couvre-feu ?

Richard Patry : “On ne veut pas refermer. La seule chose qu’on veut, c’est de ne pas refermer les salles de cinéma. On s’est battus depuis le 22 juin pour les rouvrir. On peine. Petit à petit on y arrive. Le président de la République l’a dit, les salles de cinéma seront des lieux sûrs. Il n’y a pas eu un cluster dans une salle de cinéma en France ni même dans le monde. Plus de 20 millions de spectateurs sont revenus dans les salles, ce n’est pas assez, mais c’est quand même énorme. 20 millions depuis la réouverture et pas un seul cluster. Mais c’est vrai que 40% des gens vont au cinéma le soir.”

Les séances du soir représentent quelle proportion ?

“Près de la moitié des séances sont le soir. Notre problème est que ces huit villes représentent près de la moitié de la fréquentation en France. Donc, si aujourd’hui, on ne peut plus aller au cinéma le soir autour de 19 heures ou 20 heures, qu’est-ce qui va se passer ? Déjà, les films américains sont quasiment tous partis. Il nous reste des films français de grande qualité. On a reconquis une partie des spectateurs, pas tous, mais une partie des spectateurs, mais c’est sûr que si on est obligés de faire les dernières séances à 18h35 ou 40, il y aura plus de spectateurs dans ces salles dans les grandes villes et donc il y aura plus de films, donc ce sont tous les cinémas qui vont fermer.”

Quelles solutions proposez-vous ?

“Tous les spectateurs de cinéma ont un billet en France. Sur ce billet, il y a l’heure de la séance et le jour de séance. Si la séance a démarré avant l’heure du confinement, vous pouvez rentrer chez vous. C’est une mesure simple. Vous pouvez rentrer chez vous. Je suis allé à Paris à 20 heures au cinéma, ma séance se termine à 21h35. Ça fait 35 minutes pour sauver la culture. On ne peut pas tricher. Tout le monde a un billet dans les salles de cinéma. Et en plus, on étale les retours. À 21 heures, tout le monde va sortir 15 minutes avant l’heure du couvre-feu et on va encombrer. Là, on va étaler les retours. C’est une mesure de bon sens. Et une heure pour sauver la culture. Une heure pour sauver le cinéma français. Ce n’est pas grand-chose.”

A propos de l'Auteur

-