Publié le: mar, Juin 23rd, 2020

Théâtre, cirque, musique classique : les festivals se réinventent pour se maintenir

Share This
Tags

Quelques dizaines de festivals de spectacle vivant veulent faire bonne figure durant cet été brisé par le coronavirus et se réimaginent avec une jauge réduite, des concerts diffusés sur internet ou en plein air.

Après l’avalanche d’annulations, festivals et salles sont toujours soumis à des règles de distanciation drastiques, de quoi indigner artistes et producteurs qui s’estiment lésés par rapport à d’autres secteurs. Si elles sembleront bien pâles en comparaison avec leurs éditions précédentes, les manifestations de musique classique, d’opéra, de théâtre ou de cirque qui ont été repensées se voient comme un acte de résistance dans un climat de morosité.

Des lectures à Avignon

Les Scènes d’Avignon, qui regroupent cinq théâtres permanents de la Cité des Papes, organisent du 16 eu 23 juillet des lectures d’une quinzaine de textes contemporains inédits au Palais des Papes. Des dizaines d’acteurs et d’actrices liront ces textes non pas dans la Cour d’honneur, scène emblématique du “in”, annulé comme le “off”, mais dans le cloître adjacent, en plein air.

Il s’agira de textes qui “viennent d’être écrits, sur des sujets d’aujourd’hui”. Parmi les auteurs : Pierre Notte, Serge Valleti, Rémi De Vos, Matei Visniec ou encore Eric Bu et Laura Léonie qui ont écrit “sur un couple qui pense qu’on vit la fin du monde”. Deux lectures sont prévues par soirée (18h30 et 20h30) devant un public de 100 personnes (entrée libre et sur réservation).

Par ailleurs une “semaine d’art” aura lieu à Avignon aux vacances de la Toussaint. Le spectacle qui devait faire l’ouverture du festival, Le Jeu des ombres de Valère Novarina, mis en scène par Jean Bellorini, y sera joué, mais à la Fabrica.

Concerts en petit comité aux Heures musicales de l’Abbaye de Lessay

Le Festival des Heures musicales de l’Abbaye de Lessay (Manche) est maintenu du 17 juillet au 14 août. Sept ensembles en formation réduite et deux solistes se produiront devant 270 spectateurs dans l’église romane “dans le respect des mesures sanitaires en vigueur”, annonce le festival.

Le public pourra entendre, entre autres, l’Ensemble Correspondances dirigé par Sébastien Daucé qui proposera un répertoire de Charpentier et Lalande, la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton avec Tchaïkovski et Bach, le violoniste David Grimal, le Dunedin Consort dirigé par John Butt avec des mélodies de Haendel et un extrait des Quatre Saisons de Vivaldi…

Des “bains en forêt” en petit groupe au Festival des Forêts (Oise)

Le Festival des Forêts a “adapté sa programmation”, et propose du 19 juin au 15 juillet 12 dates de “bains de forêts musicaux”. Des groupes de 20 personnes, au départ de quatre sites de Laigue et Compiègne (Oise), pourront profiter d’exercices de ressourcement (sophrologie, yoga, qi-gong) en présence d’un musicien pendant trois heures. Commandées par le festival, deux œuvres ont été créées spécialement pour ce “bain en forêt”.

Cirque en plein-air devant un public restreint à Aix-en-Provence

Le festival de cirque annuel du Centre international des arts en mouvement à Aix-en-Provence est maintenu tout l’été, avec tous les week-ends deux ou trois représentations (une par soir), en plein air, et une jauge limitée à 200 personnes (gratuit sur réservation).

Six concerts avec un public réduit et retransmissions aux Rencontres d’Evian

Les Rencontres musicales d’Evian proposeront six concerts, la moitié de sa programmation initiale. La Grange au Lac, salle de 1 100 places célèbre pour son lien avec le légendaire Rostropovitch, accueillera 150 spectateurs pour des concerts retransmis en direct sur Radio Classique et la plateforme Medici.tv. Il s’agira d’une affiche de musique de chambre (la présence de grands orchestres sur scène posant encore problème), avec des artistes essentiellement basés en France dont le Quatuor Ebène, Gautier Capuçon, Alexandre Kantorow et Bertrand Chamayou.

Une édition 100% en ligne et gratuite du Festival d’Aix-en-Provence

Le Festival d’Aix-en-Provence, une des plus importantes manifestations d’art lyrique dans le monde, prévu du 30 juin au 18 juillet, a décalé ses dates et proposera une édition “100% en ligne et gratuit” du 6 au 15 juillet. Le festival maintient ses récitals, à huis-clos et diffusés via internet, avec les artistes initialement programmés comme le baryton Christian Gerhaher, le chef d’orchestre Simon Rattle ou la soprano Sabine Devieilhe. Il y aura quatre rendez-vous quotidiens pendant dix jours, accessibles pour partie sur Arte et France Musique et en intégralité sur le site du festival et sur les réseaux sociaux.

A propos de l'Auteur

-