Publié le: mar, Juil 21st, 2020

The King of Staten Island” : retour en force pour le roi de la comédie américaine Judd Apatow

Share This
Tags

Judd Apatow nous a habitués aux comédies américaines où l’humour prévaut sur les sentiments. Si ses derniers films (40 ans : mode d’emploi, Crazy Amy) ont moins convaincuil signe un retour en force avec The King of Staten Island. Plus proche du drame que de la comédie, ce sixième long métrage dresse le portrait touchant d’un gentil loser. Porté par son acteur principal, un Pete Davidson en grande forme.

Eternel adolescent 

Pour Crazy Amy (2015), Judd Apatow avait déjà offert son premier rôle à une star du stand-up, Amy Schumer, passée par la chaîne américaine Comedy Central. Il reprend la même recette pour The King of Staten Island avec le jeune Pete Davidson, humoriste dans l’émission américaine de sketchs Saturday Night Live depuis 2014. Car pour une fois, Judd Apatow délaisse les quadragénaires pour s’intéresser à la jeunesse. Un retour en arrière qui paradoxalement, rend ce film plus mature que ses précédents.  

FilmsActu

Scott (Pete Davidson) a 24 ans et vit toujours à Staten Island, un quartier de New-York, au crochet de sa mère infirmière Margie (Marisa Tomei). Cet éternel adolescent à la santé mentale fragile, rêve d’ouvrir un salon de tatouage/restaurant mais passe la plupart de son temps à fumer de l’herbe et sortir avec ses potes. Il reste traumatisé par la mort de son père, pompier, alors qu’il avait sept ans. Quand sa jeune sœur Claire (Maude Apatow) part à l’université, sa mère commence à fréquenter Ray, pompier également. La vie de Scott s’en trouve chamboulée et ces changements vont le pousser à grandir.

Autobiographie romancée

The King of Staten Island s’inspire librement de la vie de son acteur principal qui est aussi co-scénariste. Le père de Pete Davidson est un pompier décédé au World Trade Center lors des attentats du 11 septembre 2001. Le film peut être vu comme une autre version de la vie de Davidson, l’humoriste devient tatoueur. Aux côtés de la star de Saturday Night Live, les seconds rôles sont impeccablement interprétés par Marisa Tomei, Bel Powley ou encore Bill Burr.  

Pete Davidson joue le rôle d\'un éternel adolescent dans The King of Staten Island. 
Pete Davidson joue le rôle d’un éternel adolescent dans The King of Staten Island.  (2020 UNIVERSAL STUDIOS. All Rights Reserved)

Judd Apatow faisant rarement des films de moins de deux heures, ce sixième long métrage a quelques longueurs. Mais l’ensemble reste une belle réussite. L’humour est moins visible, plus subtil et parfois noir, à l’image du personnage principal. The King of Staten Island est au fond le récit d’un deuil, d’une quête de soi : l’histoire d’un loser qui doit affronter ses démons. Sur des chansons du rappeur Kid Cudi, Pete Davidson navigue dans les rues de Staten Island et le spectateur le suit avec plaisir. 

Le dernier film de Judd Apatow, The King of Staten Island sort en salles le 22 juillet. 
Le dernier film de Judd Apatow, The King of Staten Island sort en salles le 22 juillet.  (2020 UNIVERSAL STUDIOS. All Rights Reserved)

La fiche

Genre : Comédie, drame
Réalisateurs : Judd Apatow
Avec : Pete Davidson, Marisa Tomei, Bill Burr, Bel Powley
Pays : Etats-Unis
Durée : 2h17
Sortie : 22 juillet 2020
Distributeur : Universal Pictures International France

Synopsis : Il semblerait que le développement de Scott ait largement été freiné depuis le décès de son père pompier, quand il avait 7 ans. Il en a aujourd’hui 24 et entretient le doux rêve d’ouvrir un restaurant/salon de tatouage. Alors que sa jeune soeur Claire, sociable et bonne élève, part étudier à l’université, Scott vit toujours au crochet de sa mère infirmière, Margie, et passe le plus clair de son temps à fumer de l’herbe, à traîner avec ses potes Oscar, Igor et Richie et à coucher en cachette avec son amie d’enfance Kelsey. Mais quand, après 17 ans de veuvage, sa mère commence à fréquenter Ray, lui aussi pompier, Scott va voir sa vie chamboulée et ses angoisses exacerbées. L’adolescent attardé qu’il est resté va enfin devoir faire face à ses responsabilités et au deuil de son père.

A propos de l'Auteur

-