Publié le: mar, Jan 14th, 2020

Sensibilisation sur le droit des enfants : L’institut Panos d’Afrique de l’Ouest forme les radios communautaires de trois régions à Kolda.

Share This
Tags

L’institut Panos d’Afrique de l’Ouest tient un renforcement de capacité des radios communautaires du 13 au 17 janvier pour la production de magazines et débats sur les droits de l’enfant.

Biram Faye, coordonnateur média à l’institut Panos Afrique de l’Ouest, « cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un projet relatif à la protection de l’enfant au Sénégal qui est mis en œuvre par Plan International en partenariat avec l’Institut Panos. Donc Panos porte surtout le volet communication et une partie du plaidoyer. C’est dans ce cadre-là que Panos a voulu engager les radios communautaires basées dans les zones d’intervention du projet pour qu’ils réalisent  des magazines et des débats sur les droits des enfants. L’atelier d’aujourd’hui a pour objectif  de renforcer les capacités des animateurs de radios communautaires pour qu’ils puissent réaliser des débats de qualité afin de sensibiliser le maximum de personnes», estime-t-il.

Malgré, les dispositifs politiques et législatifs au Sénégal, la situation de la protection de l’enfant  reste préoccupante. Au Sénégal un enfant sur deux reste exposé à la pauvreté et aux privations.

Biram de préciser sur les attentes : «à l’issue de cette formation, il est attendu que chaque radio communautaire réalise deux magazines et deux débats. Nous avons fait la même chose avec 8 radios communautaires à Kaolack. Cette formation se poursuit dans la zone sud avec les radios communautaires de Kolda, Sédhiou et de Kédougou se trouvant être la zone d’intervention du projet. Ils vont faire des émissions sur les droits de l’enfant dans leur localité pour un changement de mentalité de l’opinion publique, des décideurs sur ces droits. On veut juste adresser des problématiques au Sénégal comme l’exploitation des enfants de la rue, ou vivant avec un handicap pour un changement positif. C’est pourquoi cette formation des journalistes et animateurs de radios communautaires revêt un enjeu capital dans l’exécution du projet » défendra t-il.

Pour Kadiatou Kandé, animatrice de la radio communautaire mamacounda FM à Fafacourou : « on nous forme sur la protection de l’enfant pour sensibiliser les populations. Cet atelier vient à son heure,  car elle nous permettra de nous adresser avec de la matière aux nombreuses personnes qui ignorent  surtout en milieu rural, les droits de l’enfant… » 

A propos de l'Auteur

-