Publié le: mer, Nov 6th, 2019

Sénégal: 61 pêcheurs portés disparus depuis le début de l’année

Share This
Tags

Les chiffres sont inquiétants et font froid dans le dos. 61 pêcheurs sont portés disparus depuis janvier 2019. La révélation est faite par le Chef de la Division de la Sécurité des pêches artisanales, Adama Faye. Lequel était en déplacement à Mbour dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur les conduites à tenir pour mettre fin aux accidents maritimes.

Cependant, force est de constater que ce chiffre est inférieur à celui enregistré en 2018, à la même période où 92 pêcheurs avaient disparu. « On est en train de sillonner les différents sites de débarquement du pays et présentement on est à Mbour pour faire une séance de formation en tant que capitaine en activité et ensuite faire une séance open de sensibilisation au niveau du quai de pêche de débarquement », a d’emblée expliqué le capitaine Faye.

Avant d’ajouter : « nous avons discuté avec les pêcheurs mais la problématique de la sécurité à Mbour réside dans les pirogues qui font la pêche du jour. Donc, nous avons discuté avec les pêcheurs, nous les avons conscientisés, donnés des recommandations pour qu’ils puissent mieux se prendre en charge, se prémunir en cas d’alerte météo et de ne pas prendre des risques d’aller en mer en cas de mauvais temps ».

Selon lui, l’objectif global de cette activité c’est de réduire les pertes en vies humaines et de matériels au niveau du sous-secteur de la pêche. « L’objectif du ministère, c’est d’arriver à avoir zéro accident maritime », prédit-il. 
Toutefois, il indique que des sanctions sont prévues contre les pêcheurs qui vont enfreindre des règles fixées pour aller en mer. « Il y a des sanctions qui sont prévues par la loi. Le port du gilet est obligatoire. Celui qui ne respecte pas cette obligation sera infligée d’une amende allant de 50 mille à 250 mille francs CFA », prévient le capitaine.

A propos de l'Auteur

-