Publié le: dim, Jan 12th, 2020

Rama Yade: “Aucun problème du monde ne pourra se régler en dehors de l’Afrique”

Share This
Tags

“Quand le monde est à ce point perturbé, quand les grandes puissances, qui étaient censées donner de la voix, et montrer la voie, sont à ce point en retrait, et en repli, il faut que les pays du Sud reprennent l’agenda international en main”. C’est la conviction de Rama Yade, l’ancienne secrétaire d’État de la France sous Nicolas Sarkozy, dans l’émission Jury du dimanche sur Iradio.

D’après elle, “aujourd’hui plus aucun problème du monde ne pourra se régler en dehors de l’Afrique. Toutes les solutions passeront par le continent africain, que ce soit la question des migrations, que ce soit la question du réchauffement climatique, des femmes, du terrorisme. Toutes ces questions-là, qui sont des problèmes globaux, mondiaux, ne trouveront solution que sur le continent africain. Cela tombe bien, l’Afrique a des choses à dire”.

La présidente du mouvement “la France qui ose” fait croire, pour s’en réjouir que le continent africain est la zone du monde la plus dynamique sur le plan économique, l’innovation est forte, les sociétés civiles sont actives, il y a une pensée critique qui se développe de plus en plus.

Toutefois, Yade précise que “tous les problèmes ne pourront se régler qu’en Afrique, que par l’Afrique, qui est devenue le principal foyer d’innovations du monde, et étrangement, l’Afrique est sous-représentée dans toutes les Instances de décision dans le monde, que ce soit le Conseil de sécurité des Nations Unies, les Institutions de Bretton Woods, la Banque mondiale ou le Fonds monétaire international, que ce soit les organisations mondiales. Même lorsqu’elle cherche à assurer sa présence à travers le G5 Sahel par exemple, là, les moyens ne suivent pas”.

Car, dit-elle, “il y a un décalage total entre ce que représente l’Afrique. C’est quelque chose d’absolument aberrant qu’il faut corriger”.

A propos de l'Auteur

-