Publié le: ven, Oct 16th, 2020

Rachel Legrain-Trapani violemment attaquée avec Valentin Léonard, elle réplique

Share This
Tags

Jeudi 15 octobre, Rachel Legrain-Trapani a apporté son soutien aux personnes impactées par le couvre-feu dans sa story Instagram. De quoi lui valoir d’être violemment attaquée par une internaute.

Les dernières mesures prises par le gouvernement pour endiguer la pandémie de coronavirus divisent. Mercredi 14 octobre, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un couvre-feu qui empêchera les Français de sortir après 21 heures en Île-de-France et dans huit métropoles. Une décision qui inquiète les restaurateurs : « J’ai peur que ce soit une mort annoncée. Je suis en colère », a réagi le chef Michel Sarran sur BFMTV. Mais également le monde du spectacle : « Il manque de la place dans les hôpitaux, il y en aura dans nos théâtres et nos salles de cinéma. Le cauchemar pour la culture continue », a déploré Elie Semoun sur Instagram.

Rachel Legrain-Trapani attaquée sur Instagram

Jeudi 15 octobre, Rachel Legrain-Trapani a adressé ses pensées à « toutes les personnes impactées par ce couvre-feu », en relayant un article sur la colère des théâtre parisiens dans sa story Instagram. Un message de soutien qui lui a valu d’être violemment attaquée avec son compagnon Valentin Léonard. « Non mais toi et ton mec anti-confinement et anti-masque… Il faudrait que vous chopiez le virus et que vous soyez intubés sur le ventre en train d’agoniser pour comprendre la gravité du virus. Allez donc faire un tour ensemble au service de réa au lieu de râler tout le temps !! », lui a envoyé une internaute par message privé.

Rachel Legrain-Trapani a alors fait le choix de répondre à cette attaque d’une rare violence et surtout gratuite. « Bah bravo j’ai envie de dire ! Bien sûr que je comprends la gravité du virus, mais je vois aussi toutes les personnes qui perdent leur travail, sont en difficulté. Je ne râle pas, j’exprime juste mon soutien », a répliqué la maman de Gianni et Andréa. Et d’ajouter : « C’est quand même impressionnant la haine des gens. » Cela ne va malheureusement pas en s’améliorant.

A propos de l'Auteur

-