Publié le: ven, Mai 22nd, 2020

Occitanie : des masques à la place des sushis

Share This
Tags

Pour s’adapter à la demande en cette période de crise, un entrepreneur tarnais a converti ses distributeurs prévus pour des sushis en distributeurs de masques et de gel hydroalcoolique.

Julien Leroy, 40 ans, avait lancé sa société Sushi’N’Go en juin 2019 dans la banlieue castraise (Tarn) et installé son premier distributeur de sushis à Soual. Son projet : développer le concept en franchises dans les communes rurales et dans les entreprises. Mais l’informaticien a changé son fusil d’épaule avec la pandémie. « C’est en discutant avec le maire de Soual que j’ai compris qu’il y avait un besoin en masques et en gel dans la population. J’avais des machines en stock, donc autant les consacrer à quelque chose d’utile. »

L’entrepreneur a ainsi installé cinq distributeurs en libre-service disponibles 24 heures sur 24, à Soual, Verdalle, Puylaurens, Cuq-Toulza et Sémalens, tous équipés du paiement par carte bancaire sans contact. La grande majorité des masques vendus sont fabriqués à Mazamet et les gels de la marque Picsol proviennent de Sémalens. Julien Leroy fait aussi appel à un fournisseur de la région parisienne.

 

A propos de l'Auteur

-