Publié le: mer, Juil 22nd, 2020

Mort d’Emiliano Sala : cette découverte importante qui incrimine l’agent du footballeur

Share This
Tags

Un an et demi après sa mort, le transfert d’Emiliano Sala vers Cardiff est au cœur d’une bataille judiciaire. Ce mardi 22 juillet, L’Équipe a révélé que le club gallois avait saisi la Fédération anglaise de football, après avoir fait une découverte concernant Mark McKay, l’agent du défunt sportif.

Le 21 janvier 2019, Emiliano Sala est décédé dans un crash d’avion à l’âge de 27 ans. Peu après le décollage de l’appareil, l’attaquant du FC Nantes, qui s’apprêtait à être transféré à Cardiff, a laissé un message glaçant à ses proches. « Je suis actuellement dans l’avion. Il me semble qu’il soit en train de tomber en morceaux. Je m’en vais à Cadiff. Bon sang, qu’on puisse commencer demain après-midi à nous entraîner, les gars et ma nouvelle équipe », a-t-il déclaré dans un message vocal envoyé via WhatsApp. « Si dans une heure et demi, il n’y a pas de nouvelles de moi, je ne sais pas s’ils enverront quelqu’un me chercher parce qu’on ne me retrouvera pas, mais vous saurez. J’ai tellement peur… », a poursuivi le sportif dont le corps a été repêché dans la Manche quelques semaines plus tard.

L’agent chargé de son transfert aurait enfreint la loi

Depuis ce tragique accident, des éléments troublants ont été découverts par les enquêteurs. Comme l’a rapporté BBC News, David Ibbotson, le pilote de l’avion, dont le corps n’a jamais été retrouvé, ne possédait pas de licence. Un an et demi après les faits, le transfert d’Emiliano Sala vers Cardiff fait toujours l’objet d’une bataille judiciaire. En janvier dernier, L’Équipe a révélé que le club gallois avait déposé une plainte contre X auprès du parquet de Nantes pour « des faits d’exercice illégal de l’activité d’agent sportif ». Déterminés à prouver que des « irrégularités » auraient été commises dans les négociations qui ont poussé le buteur argentin à quitter Nantes, les Bluebirds viennent de saisir la Fédération anglaise de football, annonce le quotidien sportif.

Les dirigeants de Cardiff ont découvert que l’agent Mark McKay aurait enfreint la loi en s’occupant du transfert d’Emiliano Sala. En novembre 2018, le dirigeant de la société Mercato Sports Ltd aurait signé deux mandats pour vendre le footballeur à un club anglais : le premier avec le club londonien de West Ham et le second avec le FC Nantes. Une pratique du double mandat strictement interdite. « Cette découverte est une avancée importante dans le dossier, déclare Me Antoine Vey, l’avocat français du club gallois dans L’ÉquipeElle conforte Cardiff dans l’idée que le transfert d’Emiliano Sala a résulté d’une série de manœuvres frauduleuses qui ont des conséquences sur le plan contractuel mais aussi pénal. »

A propos de l'Auteur

-