Publié le: lun, Oct 26th, 2020

Loi sur le séparatisme : former les imams à l’islam “du juste milieu”

Share This
Tags

Dans une mosquée de la banlieue de Valenciennes (Nord), l’imam est originaire de la région. Dans un discours, prononcé en arabe et en français, il se dit horrifié par l’assassinat de Samuel Paty, survenu le vendredi 17 octobre. Un message de paix conforme à la formation d’imam qu’il a suivi au Maroc. “Il faut que l’on puisse avoir dans toutes les mosquées un imam formé, compétant, qui sache transmettre ces messages importants”, explique l’imam Morgan Gallet. L’imam a passé trois ans dans un institut de Rabat (Maroc), pour être formé à l’exercice de ses fonctions.

Apprentissage de l’islam “du juste milieu”

Le gouvernement prend en charge le coup des études des apprentis et leur donne un petit pécule. “Chaque mois, on touche une bourse mensuelle de 2 000 dirhams, ce qui équivaut à 200 euros. Pendant les vacances, les billets d’avion sont pris en charge par l’institut”, explique Iyoub Loukili, étudiant français à l’institut Mohammed VI. Les élèves y apprennent l’islam du “juste milieu” : une religion qui se veut tolérante. “Notre objectif est de combattre l’islam radical car cet islam-là n’a rien à voir avec un islam juste et historique”, assure Lahcen Adouhan, professeur à l’institut Mohammed VI.

A propos de l'Auteur

-