Publié le: mar, Avr 28th, 2020

le groupe Les Goguettes fait le buzz avec sa reprise parodique de “Vesoul” de Jacques Brel

Share This
Tags

Une réalisation “avec les moyens du bord

 

 

Des paroles sur mesure qui se marient avec le rythme entraînant de la chanson Vesoul. “Elle a un débit rapide, ça permet d’induire une folie douce dans l’humour. Par rapport au contexte, je trouve ça drôle”, explique Valentin.

Pour ce qui est de la réalisation, le clip a été pensé “avec les moyens du bord. “Valentin, qui est confiné avec sa famille dans le Gers, a écrit le texte. J’ai enregistré l’arrangement au piano. Et Valentin a ensuite posé sa voix à distance”, détaille Clémence. Les deux amis ont aussi pu compter sur l’aide de Julia, la sœur de Valentin, pour le montage.

Jouer avec l’actualité en musique, c’est un peu la spécialité des Goguettes. Interrompus pendant leur tournée de spectacles en France à cause du coronavirus, les membres du groupe ont publié quatre vidéos depuis le début du confinement. Une façon pour eux de “maintenir le lien avec le public“. Sur leur chaîne Youtube, on retrouve notamment “On l’a pas vu venir”, une reprise parodique de “Je l’aime à mourir” de Francis Cabrel. Ils reviennent avec humour, une nouvelle fois, sur l’arrivée de l’épidémie en France et sur la gestion politique de la crise : “C’est pas une petite grippette qui va bloquer le pays. En France, on n’est pas des mauviettes et on vit en démocratie.

Les Goguettes prévoient d’autres vidéos dans les jours à venir. Et à la question : “Êtes-vous déjà venu à Vesoul ?“, Valentin répond : “Non mais promis, j’irai une fois le confinement levé.” “Il y aura un avant et un après coronavirus pour nous“, ajoute Clémence, qui annonce une date en 2021 dans la salle parisienne la cigale .

A propos de l'Auteur

-