Publié le: ven, Sep 11th, 2020

Héritage de Jean-Luc Delarue : combien a véritablement touché sa veuve Anissa

Share This
Tags

Ce jeudi 10 septembre, NRJ12 diffusait un nouveau numéro d’Héritages, consacré à la mort de Jean-Luc Delarue. L’occasion pour les téléspectateurs d’apprendre combien aurait touché à sa veuve Anissa lors de sa succession.

La France n’a pas attendu la famille Hallyday pour assister à des querelles d’héritages. Quelques années plus tôt, c’est le clan Delarue qui y était confrontéDécédé le 23 août 2012 d’un cancer de l’estomac et du péritoine, l’animateur de Ça se discute avait laissé derrière lui une fortune considérable. Et ce n’est autre qu’à sa dernière épouse, Anissa, qu’il voulait qu’elle revienne. Peu avant sa disparition, le fondateur de Réservoir Prod avait en effet rédigé un nouveau testament, dans lequel il indiquait vouloir céder au moins la moitié de ses biens à la jeune femme de désormais 38 ans. “50 jours avant sa mort, il a changé son testament pour ajouter une petite mesure qui disait : ‘Faites le maximum, il faut qu’il y ait le plus possible pour Anissa, l’autre moitié pour mon fils””, explique Luc Angevert dans le dernier numéro d’Héritages. Sauf que rapidement, certains ont émis l’hypothèse selon laquelle le monstre de la télévision aurait été manipulé par sa jeune compagne. C’est ainsi qu’Elisabeth Bost, l’ex-compagne du défunt mais aussi mère de son fils unique Jean, avait saisi la justice afin de demander l’annulation de leur mariage.

Anissa Delarue a touché la moitié de la fortune de Jean-Luc Delarue

 

Déboutée par la justice, Elisabeth Bost avait alors décidé de contester la répartition de l’héritage de Jean-Luc Delarue, estimant leur fils lésé. La raison ? Si l’animateur pensait partager sa fortune en deux parts égales, celles-ci ne le sont pas tout à fait. En effet, la loi française exempte les veuves des impôts sur la succession, ce qui n’est pas le cas des enfants. Pendant quatre ans, les procédures se sont donc enchaînées. Mais toutes les actions intentées par l’animatrice de 41 ans ont été un échec. Résultat : la fortune du défunt, estimée à 22 millions d’euros, a bel et bien été divisée en deux. “La société Réservoir Prod a été vendue 14 millions d’euros, les appartements [de la rue Bonaparte à Paris et de Belle-Île-en-Mer, ndlr], ont été évalués à 8 millions d’euros. Par conséquent nous avons un total de 22 millions d’euros : Jean a touché 11 millions et Anissa également. Mais évidemment Jean a du payer ses droits de succession, si bien qu’in fine il n’a touché qu’un peu plus de 6 millions d’euros“, explique le notaire Fabian Regairaz. Décriée sur la scène médiatique, la veuve a depuis refait sa vie à l’abri des regards.

 

A propos de l'Auteur

-