Publié le: lun, Sep 9th, 2019

Grève aux urgences : comment Agnès Buzyn tente une nouvelle fois de sortir de la crise

Share This
Tags
Grève aux urgences : comment Agnès Buzyn tente une nouvelle fois de sortir de la crise

Bis repetita. Pour la troisième fois en six mois, Agnès Buzyn doit annoncer, lundi 9 septembre, un plan pour tenter de sortir de la crise des urgences. Selon le collectif Inter-Urgences, 249 sites étaient encore en grève vendredi – tout en continuant d’assurer les soins. La première série de mesures annoncées par le gouvernement en juin, puis la nouvelle salve d’engagements pris la semaine dernière, n’ont pas empêché le mouvement de s’étendre.

“La prime Buzyn [de 100 euros par mois] a eu l’effet inverse de celui escompté : elle a montré que c’était possible” de faire des efforts financiers, explique Hugo Huon, le président du collectif Inter-Urgences. Désormais, les grévistes espèrent des changements d’ampleur pour sortir de l’impasse.

Dans un exercice d’équilibre entre maîtrise budgétaire et volonté de répondre aux revendications des soignants, la ministre de la Santé doit présenter lundi après-midi un nouveau “plan d’actions” avec l’espoir d’apaiser un mouvement social qui dure depuis de longues semaines.

Un véritable effort financier

Ni la prime mensuelle de 100 euros net versée depuis juillet aux infirmiers et aides-soignants, ni les 15 millions d’euros débloqués pour recruter des renforts estivaux n’ont apaisé la colère de ces dernières semaines. “Nier la réalité ne la fera (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A propos de l'Auteur

-