Publié le: ven, Oct 16th, 2020

Fabrice Luchini pousse un coup de gueule contre le couvre-feu et le gouvernement qu’il n’a « plus envie d’aimer »

Share This
Tags

Comme beaucoup de célébrités, Fabrice Luchini a exprimé sa colère après l’annonce du couvre-feu. Le comédien a défendu les restaurateurs et s’en est pris au gouvernement dans une vidéo postée sur Instagram.

Emmanuel Macron avait promis des mesures plus restrictives pour freiner l’épidémie de Covid-19. C’est désormais acté : le gouvernement a instauré un couvre-feu qui entre en vigueur dès ce vendredi 16 octobre à minuit. De 21h à 6h du matin, il sera donc interdit de circuler dans la rue en Ile-de-France et dans huit métropolesUn gros manque à gagner pour les restaurateurs, déjà en souffrance depuis le confinement, mais également pour les métiers de la culture. Alors que les émissions de télévision vont devoir s’organiser pour les enregistrements tardifs en public, les salles de cinéma ou encore les théâtres ne pourront donc plus accueillir de spectateurs le soir. Une aberration pour Fabrice Luchini qui a poussé un gros coup de gueule contre le couvre-feu sur son compte Instagram.

Il a d’abord pris la défense des métiers de la restauration. “Enorme coup de massue ! Mais un coup de massue ahurissant, a lancé le comédien. Quand je vois tout autour la perfection avec laquelle tous les restaurateurs se soumettent, lavent le stylo pour prendre nos téléphones… Ils sont remarquables ! Et on les anéantit !” Si le couvre-feu n’aura pas d’impact sur son quotidien, car il est habitué depuis 25 ans “aux 18h30“, Fabrice Luchini s’en est également pris au gouvernement pour ses mesures très restrictives. “Ce qui m’hallucine, c’est la prophétie de Jules Romains, c’est Knock, a-t-il assuré. On en arrive à Knock, on connaît la réplique quand le toubib débarque et qu’il dit : ’Mais qu’est-ce que vous avez fait de mon village ? Il n’y a plus que des hôpitaux !’” Et d’ajouter : “On vit une chose où on ne comprend pas, c’est ça qui est terrifiant ! On ne comprend pas ce que ce gouvernement fait ! La panique de Véran, l’accent qui s’éteint de Castex. C’est terrifiant, c’est morbide, c’est sordide ! On a plus envie d’aimer ce gouvernement, ni rien !“, a continué Fabrice Luchini, très en colère.

Un coup de gueule qui fait débat

L’acteur a finalement annoncé qu’il jouerait à 18h30. Il a également dévoilé quelques changements pour son spectacle Les écrivains parlent d’argent aux Bouffes Parisiens. “Je vais essayer de mettre les écrivains soit le dimanche midi ou le lundi à 18h30“, a-t-il précisé. Si son coup de colère a été salué par des internautes et même relayé par Nicolas Bedos, de nombreux abonnés n’ont pas partagé le même avis, lui rappelant le nombre de victimes de la Covid-19 et le sort des hôpitaux et du personnel soignant. Un débat sans fin.

A propos de l'Auteur

-