Publié le: mer, Sep 30th, 2020

DIRECT. Covid-19

Share This
Tags

Les événements de la journée en direct

16h20. Octobre noir attendu pour l’emploi dans l’aérien aux Etats-Unis. Sauf accord de dernière minute au Congrès américain, les compagnies aériennes fragilisées par la pandémie de coronavirus se préparent à licencier des dizaines de milliers de personnes à partir de jeudi aux Etats-Unis. American Airlines pourrait licencier jusqu’à 19 000 personnes à partir de jeudi. Chez United Airlines, ce serait un peu plus de 13 000.

16h15. A New York, le virus revient, et les juifs orthodoxes craignent une stigmatisation. Depuis deux semaines, le taux de positivité – la part de tests positifs sur le nombre total de tests réalisés – remonte dans la métropole américaine, pourtant devenue un modèle de maîtrise de l’épidémie après avoir enregistré un nombre record de 23 800 morts, essentiellement au printemps.

Selon les autorités, l’augmentation la plus forte – entre 5 % et 7 % – concerne surtout des quartiers de Brooklyn où la communauté orthodoxe est importante, et a coïncidé avec les rassemblements liés aux fêtes récentes de Rosh Hashanah et Yom Kippour. Ainsi que des zones de la grande banlieue new-yorkaise où elle est aussi très présente, selon le gouverneur Andrew Cuomo, qui devait s’entretenir avec leurs responsables religieux.

16h10. Match ou pas match ? Le maintien ou non samedi de la rencontre entre le Torino et le Genoa, sujet de débat en Italie depuis que le club ligurien a annoncé 14 cas positifs au Covid-19 dans son effectif et son staff, devrait être décidé cet après-midi, selon la Ligue italienne.

16 heures. Pas de discipline budgétaire en Espagne pour cette année et l’année prochaine. « Le gouvernement a décidé de suspendre les règles budgétaires de manière extraordinaire pour les années 2020 et 2021 », annonce la ministre du Budget Maria Jesus Montero, alors que la dette publique a bondi à 110 % du PIB au deuxième trimestre.

Cette décision a été prise à la faveur de la « parenthèse dans le pacte de stabilité » décidée par la Commission européenne afin de permettre aux Etats membres de relâcher le contrôle des dépenses publiques face à la crise sanitaire, précise-t-elle.

15h45. A Marseille et Aix-en-Provence, les bars et restaurants doivent bien fermer leurs portes. Le tribunal administratif de Marseille a rejeté le recours lancé par les restaurateurs et patrons de bars après l’annonce du gouvernement de la fermeture complète de leurs établissements pendant quinze jours. Une annonce faisant suite au passage des deux villes en zone d’lerte maximale pour le Covid-19 .

15h40. Richard Ferrand s’excuse après avoir oublié son masque à l’Assemblée. Mardi, le président de l’Assemblée nationale avait oublié sa protection lors de la séance de questions au gouvernement. « Ce fut un oubli et je m’en excuse », dit-il aujourd’hui, avant d’expliquer les circonstances de cet oubli . 

15h30. « Touche pas à ma salle ». Les responsables de plusieurs salles de sport parisiennes ont prévu de se réunir ce vendredi à 12 heures sur la place Raoul Dautry, près de la gare Montparnasse, avant de marcher en direction du ministère de la Santé. L’objectif ? « Revendiquer leurs droits et montrer leur mécontentement » face à la fermeture de leurs établissements, disent-ils dans un communiqué.

15h25. Plus de la moitié des foyers américains en difficulté financière à cause de l’épidémie. D’après un sondage re layé par le New York Times , plus de 60 % des foyers avec enfants aux Etats-Unis expliquent rencontrer des difficultés financières sérieuses (notamment liées à des frais médicaux, la perte d’économies ou des dettes qui s’accumulent). Les familles issues de minorités, comme les familles noires ou hispaniques, sont encore plus touchées.

14h40. Retour au Maroc de centaines de Marocains bloqués à en Espagne. Environ 300 Marocains bloqués dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, depuis la fermeture de la frontière avec le Maroc en raison de la pandémie de Covid-19, ont pu revenir au Maroc.

14h20. 46 millions d’emplois menacés dans le monde dans le secteur du voyage. « Notre analyse montre que jusqu’à 4,8 millions d’emplois dans l’aviation pourraient être perdus d’ici le début de l’année prochaine, soit une réduction de 43 % par rapport aux niveaux d’avant le COVID-19. Lorsqu’on étend cet impact à tous les emplois que l’aviation prendrait normalement en charge, 46 millions d’emplois sont menacés » explique l’organisme professionnel Air Transport Action Group (Atag).

14h15. Le PIB britannique s’effondre de presque 20 % au deuxième trimestre. L’économie britannique a subi une contraction sans précédent sous l’effet de la chute des dépenses de consommation pendant le confinement, selon l’Office national de la statistique (ONS).

14h10. La dette publique bondit à 110 % du PIB au deuxième trimestre en Espagne. La dette publique est passée à 110,1 % du produit intérieur brut au deuxième trimestre, contre 98,9 % au premier, selon les données de la Banque centrale.

14h05. Chômage partiel prolongé. Le gouvernement annonce la prolongation du chômage partiel à 100 % pour les secteurs protégés. « On a pris la décision de maintenir l’activité partielle avec zéro reste à charge pour tous les secteurs protégés » comme la culture, l’événementiel ou le sport, déclare Elisabeth Borne, la ministre du Travail. Elle met en avant un souci de « lisibilité » après la décision en ce sens prise mardi pour l’hôtellerie-restauration.

13h50. Pérou et Belgique restent proportionnellement les plus touchés. Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 98 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (86), la Bolivie (68), l’Espagne (68), et le Brésil (67).

13h45. Plus de 5 600 décès mardi. Sur la journée de mardi, 5 653 nouveaux décès et 288 127 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 1 179 nouveaux morts, les États-Unis (871) et le Brésil (863).

13h30. Enquête sur un foyer l’hiver dernier dans le Tyrol. Le parquet autrichien a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire contre quatre personnes soupçonnées d’avoir laissé se développer un foyer de contamination du nouveau coronavirus en haute saison hivernale dans le Tyrol. Les restrictions de circulation et la quarantaine n’auraient pas été respectées.

En février et mars, des milliers de vacanciers, notamment allemands et scandinaves, sont présumés avoir été infectés par le nouveau coronavirus durant leur séjour au Tyrol et l’avoir ramené à leur retour de congés.

13h15. Hausse des prix de l’électricité suspendue au Nigeria. La hausse des prix de l’électricité est suspendue au moins deux semaines au Nigeria. Le gouvernement nigérian tente de renflouer les caisses, vidées par la pandémie de nouveau coronavirus, qui a déclenché une grave crise économique. Les syndicats avaient menacé d’une grève générale en raison de ce doublement annoncé des prix.

12h50. La justice déboute les salles de sport de Bordeaux. Le tribunal administratif de Bordeaux a débouté des syndicats de salles de sport et de fitness qui protestaient contre un arrêté préfectoral ayant ordonné leur fermeture en Gironde pour lutter contre le coronavirus. C’est la première décision de justice sur un recours des salles de sport contre leur fermeture dans plusieurs grandes villes depuis lundi et pour deux semaines. Au total, une quinzaine d’actions similaires ont été lancées dans toute la France.

12h20. Volkswagen optimiste pour 2020. Malgré la pandémie, le groupe Volkswagen confirme que son résultat d’exploitation sera positif pour 2020. Volkswagen prévoit d’investir 33 milliards d’euros dans la mobilité électrique d’ici 2024 notamment en Chine et ambitionne de devenir le leader du marché des véhicules électriques à batterie. Si les ventes ont chuté à 5,6 millions d’unités contre 7,1 millions un an plus tôt, le groupe a enregistré une croissance de 0,4 point de sa part de marché mondiale par rapport à l’année précédente.

12 heures. Les revenus d’Air France ont baissé de 70 % en août. La compagnie aérienne n’a rempli qu’à 30 % ses avions sur les vols intercontinentaux. Selon Anne Rigail, la directrice générale dans le Corriere della Sera, Air France a subi une perte de 70 % de ses revenus au mois d’août.

11h50. Retour limité du public au Portugal pour les matches contre l’Espagne et la Suède. Pour le match Portugal-Espagne, le 7 octobre prochain, le stade José-Alvalade à Lisbonne pourra accueillir des spectateurs dans la limite de 5 % de la capacité du stade, jauge relevée à 10 % pour Portugal-Suède le 14 octobre.

11h35. Le festival du film scientifique Pariscience entièrement dématérialisé. Pour cette édition du film scientifique du 23 au 28 octobre, l’ensemble de la programmation, film et débats sera accessible en ligne et gratuitement. Le festival ouvrira avec un film choc, inédit en France : « Coded bias », qui se penche sur les biais de l’intelligence artificielle et la condition des Afro-américains, deux thèmes porteurs de l’actualité. Le festival consacrera aussi une dizaine de films à la thématique phare de cette édition, « Femmes & Sciences ». Le grand public pourra voir la programmation en s’inscrivant gratuitement sur la plate-forme de visionnage (www.pariscience.tv).

11h10. Bruno Le Maire incite les épargnants à investir dans les PME. Le ministre de l’Economie annonce le lancement d’un nouveau produit d’investissement dans les PME. L’objectif est d’inciter les Français qui ont fortement épargné depuis la crise sanitaire (90 millions d’euros) à injecter des liquidités dans l’économie. Le gouvernement va mettre à partir de jeudi à la disposition des Français ce fonds d’investissement dans les PME françaises.

« Si vous avez 5 000 euros à placer, nous mettons à disposition un fonds dans lequel il y a 1 500 entreprises françaises. » Cet investissement bloqué pendant cinq ans, pourrait avoir une rentabilité plus importante qu’un livret A ou un livret de développement durable selon Bruno Le Maire. Sauf qu’il s’agit tout de même d’un placement à risque car le capital investi n’est pas garanti.

11h05. 8 841 nouveaux cas en Russie. Le nombre total d’infections dans le pays s’élève depuis le début de l’épidémie à 1 176 286 cas et 20 722 morts.

11 heures. La Russie affirme avoir achevé des essais de phase II sur un deuxième vaccin. Le vaccin développé contre le COVID-19 par l’Institut Vector en Sibérie a achevé ses essais cliniques de phase II sur un petit nombre de patients. La dernière étape, les essais de phase III qui vont débuter consistent à tester l’efficacité du vaccin sur un échantillon beaucoup plus large de participants.

10h50. Baisse du chômage en Allemagne. Le taux de chômage dans le pays a légèrement baissé en septembre en Allemagne à 6,3 %, poursuivant une décrue entamée en juillet. Le nombre de chômeurs a diminué de 8 000 sur un mois, soit une baisse de 0,1 point (toujours en données CVS), selon l’Agence nationale pour l’emploi. En données brutes, le nombre de chômeurs est de 2,85 millions de personnes.

10h25. Merkel souhaite retrouver la vie d’avant, mais demande le respect des règles. Angela Merkel ajoute qu’elle « ressent aussi » le besoin de retrouver la proximité et la convivialité, comme le reste de ses concitoyens. Mais elle leur demande, en attendant, de « respecter les règles » pour lutter contre le Covid-19.

10h10. Merkel évoque « une période difficile ». La chancelière allemande, Angela Merkel, déclare, devant le parlement, que le pays se trouve « face à une période difficile », alors que le nombre de cas de Covid-19 augmente.

9h55. Une célèbre boîte de nuit ferme à Séoul. Nichée au milieu des néons d’un des quartiers de Séoul connu pour sa vie nocturne, l’une des plus anciennes boîtes de nuit de la capitale sud-coréenne, le Club MWG, a fermé ses portes ce week-end, victime de la pandémie. La maladie a amplifié les difficultés de ce club fondé en 1994, renommé pour les groupes indépendants et les DJ qu’il accueillait. Depuis une dizaine d’années il faisait face à une rude concurrence.

9h35. Shell veut supprimer de 7 000 à 9 000 emplois. Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell prévoit de supprimer 7 000 à 9 000 postes dans le cadre d’une vaste restructuration pour réduire ses coûts face à la chute de la demande et des cours du pétrole. Au total, la réorganisation devrait permettre à Shell d’économiser entre 2 et 2,5 milliards de dollars par an (entre 1,7 et 2,13 milliards d’euros).

Le groupe fait face comme son concurrent BP, qui a annoncé 10 000 suppressions de postes, non seulement au choc de la pandémie de Covid-19 qui a plombé l’activité et les déplacements et par là même la demande pétrolière mondiale, mais aussi au défi de la transition énergétique.

9h15. Pas de « fermeture généralisée des universités » pour le moment. La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, assure que, pour le moment, une « fermeture généralisée des universités », malgré la recrudescence de cas de nouveau coronavirus, est écartée. Jusqu’à présent « quelques dizaines de sites ont été fermés », souvent par des écoles n’ayant qu’un seul bâtiment comme Sciences-Po Reims , rappelle-t-elle sur Europe . Un tiers des clusters se trouvent désormais dans les écoles et les universités.

9 heures. Disney supprime 28 000 emplois aux Etats-Unis. En raison des conséquences de la pandémie sur ses parcs d’attractions, tant en termes d’ouverture que de fréquentations, Disney supprime  28 000 emplois aux Etats-Unis. Environ les deux tiers des salariés concernés sont employés à temps partiel, assure la firme, qui en comptait 223 000 au 31 décembre 2019. S’ajoutent aux difficultés les incertitudes sur la durée de la pandémie et les restrictions et mesures de distance qu’elle implique.

8h40. Israël limite les manifestations. Le parlement israélien a approuvé une loi restreignant les rassemblements lors du deuxième confinement décrété dans le pays. Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, est la cible d’un mouvement de contestation depuis plusieurs mois qui dénonce notamment sa gestion de la crise économique et sanitaire de la pandémie.

8h15. Nouvelle étape pour un vaccin allemand. Le laboratoire pharmaceutique allemand CureVac annonce avoir commencé les essais cliniques de deuxième phase de son vaccin. Les résultats sont attendus à la fin de l’année en même temps que le début de la troisième phase dans laquelle se trouvent déjà plusieurs essais d’autres groupes. Mais plusieurs vaccins seront probablement nécessaires pour parvenir à protéger la population mondiale et les groupes les plus avancés dans la phase de tests n’ont pas la certitude de trouver un vaccin fiable au final.

7h55. L’inquiétude du Secours populaire. Le Secours populaire s’alarme des ravages de la crise sanitaire et met en garde contre une flambée de pauvreté sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), après un confinement qui a fait exploser le nombre de nouveaux précaires. Près de la moitié des plus de 1,2 millions de personnes l’ayant sollicité pendant le confinement était inconnue de l’organisation. « Nous n’avons jamais vécu une situation pareille depuis la Deuxième Guerre mondiale, et il y a urgence », déclare Henriette Steinberg, la secrétaire générale.

 

7h40. Trump et Biden en désaccord sur la pandémie. Le président sortant républicain, Donald Trump, et son adversaire démocrate, Joe Biden, ont affiché leur désaccord sur la pandémie. A un peu plus d’un mois de la présidentielle américaine et lors d’une confrontation tendue , Donald Trump a défendu son bilan alors que la maladie a fait 200 000 morts dans son pays, l’équivalent d’1,3 fois plus de victimes qu’en France en rapportant ce nombre à la population. « Vous n’auriez jamais pu faire le travail que nous avons fait, vous n’avez pas cela dans le sang », a martelé Donald Trump. « Je sais ce qu’il faut faire » tandis que « le président n’a aucun plan », a répondu Joe Biden.

7h25. Des dizaines de milliers d’emplois menacés dans l’aérien aux Etats-Unis. Sauf accord de dernière minute au parlement américain, les compagnies aériennes vont licencier des dizaines de milliers de personnes à partir de demain. Les prêts accordés mardi soir par le ministère des Finances à sept grandes sociétés de transport aérien pour 25 milliards de dollars (environ 21 milliards d’euros) ne changent pas la donne.

American Airlines, Delta, United et Southwest, s’étaient engagées au printemps à ne licencier personne jusqu’au 30 septembre en échange de subventions valant 25 milliards de dollars. Mais nombre de passagers restent réticents à voler dans un espace confiné, les vols internationaux sont encore soumis à de strictes restrictions et les voyages d’affaires sont en berne. La baisse du nombre de voyageurs reste comprise entre 60 % et 70 % par rapport à la même période de 2019.

7h10. Plus de 10 000 morts en Belgique. La Belgique franchit officiellement le cap des 10 000 morts. Rapporté à sa population, ce nombre de décès correspond à deux fois plus de victimes qu’en France.

7 heures. Manifestation à Lille. Après avoir fermé à 22 heures, des gérants de bars ont manifesté à Lille (Nord), mardi soir, sur la Grand-place. Ils demandent à pouvoir rester ouverts au moins jusqu’à 00h30. « Il faut sanctionner les 10 % d’irresponsables mais pas les 100 % de la profession », expliquent-ils.

6h40. 12 milliards pour les vaccinsLa Banque mondiale a demandé à son Conseil d’administration d’approuver un financement supplémentaire de 12 milliards de dollars (environ 10,5 milliards d’euros) pour aider les pays pauvres à acheter et distribuer des vaccins contre le Covid-19. « Un vaccin Covid-19 efficace et sûr est la voie la plus prometteuse pour que le monde puisse rouvrir en toute sécurité », selon un porte-parole.

6h30. L’ONU appelle à « un leadership responsable ». Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé mardi à « un leadership responsable » face à la pandémie, dans un message diffusé à l’occasion du cap dépassé du million de morts. « Maintenons la distanciation physique. Portons un masque. Lavons-nous les mains », exhorte-t-il, alors que dans plusieurs pays la colère monte contre ces mesures accusées de limiter la liberté individuelle.

6h20. Israël va prolonger son confinement. Le reconfirment décrété en Israël jusqu’au 11 octobre  sera prolongé au bout des trois semaines préalablement annoncées, a prévenu mardi le ministre de la Santé.

6h10. Merkel serre un peu plus la vis. L’Allemagne va limiter le nombre de participants à des fêtes dans l’espace public et privé en fonction de l’évolution des infections afin de lutter contre une recrudescence de la pandémie, a indiqué mardi la chancelière Angela Merkel.

6 heures. Bonjour et bienvenue sur ce nouveau live consacré à l’actualité autour de la pandémie du Covid-19.

A propos de l'Auteur

-