Publié le: jeu, Nov 19th, 2020

DIRECT. Covid-19

Share This
Tags

Suivez les événements de la journée en direct :

15h40. Brexit : les discussions entre Barnier et Frost suspendues à cause d’un cas de Covid.

15h35. Etats-Unis : une forte hausse des inscriptions au chômage aux Etats-Unis. Les inscriptions au chômage sont reparties en forte hausse la semaine dernière aux Etats-Unis, au moment où plusieurs Etats et villes du pays ont imposé de nouvelles restrictions face à la flambée des cas de Covid-19. Entre le 8 et le 14 novembre, 742 000 personnes se sont inscrites au chômage, contre 711 000 personnes la semaine d’avant. C’est aussi bien plus élevé que les 720 000 inscriptions attendues par les analystes. Le pays comptait près de 6,4 millions de chômeurs début novembre, ce chiffre étant publié avec une semaine de décalage.

15h25. Des difficultés d’approvisionnement électrique possibles en février. La crise sanitaire a perturbé la maintenance des réacteurs nucléaire au moment où sont habituellement effectués ces travaux en prévision de l’hiver. Mais certains réacteurs devront bien finir par être arrêtés : ils devraient être 13 à ne pas produire sur les 56 du parc fin février, contre deux à quatre les années précédentes. Il y aura alors environ 10 gigawatts de disponibles en moins par rapport à fin janvier. En outre, des incertitudes demeurent sur le moment du redémarrage des deux réacteurs de la centrale de Flamanville (Manche) actuellement à l’arrêt.

15h15. Pourquoi ce déconfinement n’aura rien à voir avec le premier. Emmanuel Macron devrait annoncer la semaine prochaine un allègement des mesures à l’approche des fêtes de fin d’année. Le 13 avril, c’est déjà lui qui avait donné la date du premier déconfinement. Mais la comparaison s’arrête là. 

15h05. Mutation du coronavirus : l’Irlande va abattre les visons d’élevage. Alors qu’une mutation transmissible à l’homme a été détectée au Danemark chez ces petits mammifères, le ministère de la Santé irlandais « a recommandé que les visons d’élevage en Irlande soient abattus pour réduire ou éliminer le risque». Aucun cas positif n’a jusqu’ici été détecté parmi ces animaux en Irlande. Le ministère de l’Agriculture va rester en contact étroit avec les éleveurs. Au Danemark, le ministère de la Santé a indiqué que cette mutation du virus était «très probablement éteinte».

15 heures. Corse : trois tonnes de clémentines pour remercier les soignants Des producteurs ont offert trois tonnes de clémentines aux hôpitaux d’Ajaccio, Bastia et Corte. Une façon de remercier les soignants de leurs efforts face au Covid-19 et de l’encadrement médical des 900 saisonniers marocains venus dans l’île récolter les agrumes et dépistés par leurs soins.

14h48. Royaume-Uni : trois pubs ou restaurants sur quatre risquent de fermer. D’après les organisations British Beer and Pub Association, UK Hospitality et British Institute of Innkeeping, 72% des pubs et restaurants s’attendent à « ne plus être viables et à fermer en 2021». Les entreprises du secteur veulent que le gouvernement leur apporte plus de soutien pour traverser la crise sanitaire et maintenir leur activité. Après le confinement qui les a forcés à fermer leurs portes de fin mars à début juillet, ils sont de nouveau tenus en Angleterre et dans plusieurs régions d’Ecosse de cesser leur activité.

14h40. R ecord de cas en Azerbaïdjan. 2 597 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés aujourd’hui. Bakou met en place de nouvelles mesures restrictives qui visent les transports publics pour ralentir la pandémie, les chiffres de contaminations battant des records depuis le conflit du Nagorny Karabakh. Au total, 83 994 personnes ont été contaminées et 1.053 sont mortes du coronavirus dans ce pays d’environ 10 millions d’habitants. Début octobre, dans les premiers jours du confit du Nagorny Karabakh , le nombre des contaminations quotidiennes en Azerbaïdjan était à peine d’une centaine.

14h25. L’UE doit garantir l’accès des migrants au vaccin. « Le défi auquel sont confrontés les Etats membres de l’Union européenne est de garantir l’accès au vaccin de tous les gens sur leur territoire, pas seulement leurs citoyens, mais aussi tous les réfugiés, les personnes déplacées et les migrants qui se trouvent en Europe », déclare le directeur général de l’Office international des migrations, Antonio Vitorino a déclaré le responsable. « Il ne s’agit pas seulement de protéger les droits humains de ces migrants, c’est aussi une question de sécurité sanitaire et de bien-être de l’ensemble des populations des pays d’accueil », a-t-il dit.

14h15. Face à une « reprise difficile », le FMI demande aux pays du G20 davantage de coopération. Le Fonds monétaire international exhorte les pays du G20, qui se réunissent cette semaine à Ryad, « à supprimer » les restrictions commerciales mises en place « ces dernières années » pour soutenir la reprise mondiale freinée par la résurgence du Covid-19 et notamment « sur tous les produits et services médicaux, y compris ceux liés aux vaccins ». Le FMI souligne qu’une reprise « solide » dépend d’un leadership mondial promouvant la coopération multilatérale. Les pays du G20 représentent 85 % du commerce mondial, les deux tiers de la population mondiale.

13h59. Plus de 56 millions de cas d’infection dans le monde. Plus de 56 234 440 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 36 029 400 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

13h51. Décès à 90 ans du comédien Michel Robin, célèbre second rôle. Le comédien Michel Robin, connu pour ses seconds rôles attachants au théâtre comme au cinéma et ancien sociétaire de la Comédie-Française, est décédé à l’âge de 90 ans des suites du Covid-19, annonce ce jeudi « la Maison de Molière » dans un communiqué. Il a incarné des vieillards à la douceur inquiète, notamment dans « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain », « Un long dimanche de fiançailles ».

13h42. Plus de 1 350 000 morts dans le monde. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 350 275 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre.

13h29. L‘arrêt forcé des distributeurs automatiques « menace » 25 000 emplois. Le fonctionnement très limité des distributeurs automatiques alimentaires imposé par le reconfinement « menace à court terme » près de la moitié des emplois du secteur, soit 25 000 salariés, alerte ce jeudi l’organisation Nationale de vente et services automatiques (Navsa). « La fermeture des lieux de vie, la généralisation du télétravail et la condamnation des appareils dans les rares lieux de vente restés ouverts plongent les 55 000 salariés du secteur dans une situation d’inactivité subie », déplore l’instance dans un communiqué.

13h17. D es étudiants d’écoles de commerce demandent le remboursement partiel des frais de scolarité. Des étudiants en école de commerce, obligés de suivre leurs cours à distance en raison de l’épidémie de Covid-19, réclament, notamment au travers d’une pétition de plus de 18 000signatures , le remboursement d’une « partie de leurs frais de scolarité ». Une pétition, en ligne depuis le 10 novembre, d’étudiants et de parents issus de 23 écoles de management, réclame « un remboursement partiel des frais de scolarité », qui atteignent, selon les établissements, entre 7 000 et 15 000 euros à l’année. La pétition avait rassemblé 18 648 signatures ce jeudi à la mi-journée.

13 heures. La grande distribution accepte le principe de reporter le Black Friday. Carrefour et Leclerc ne sont pas opposés à la possibilité de décaler d’une semaine l’opération de promotions Black Friday après la demande de Bruno Le Maire. À condition que ce report soit effectif pour tout le monde, donc pour Amazon aussi. Michel-Edouard Leclerc annonce sur son compte Twitter que « les adhérents Leclerc se rallieront à une démarche collective qui irait dans ce sens ». Cet après-midi, la Fédération du commerce et de la distribution va d’ailleurs se réunir afin de voir comment organiser ce décalage, pour résoudre les questions organisationnelles. 

12h50. Des résultats encourageants du vaccin d’AstraZeneca chez les plus âgés. Le vaccin contre le Covid-19 développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford provoque une réponse immunitaire chez les personnes les plus âgées, particulièrement à risques, selon des résultats publiés qui confirment des annonces déjà faites en octobre. Ces résultats intermédiaires portent toutefois sur un stade de développement moins avancé (dit de phase 2) que ceux qui ont fait l’objet d’annonces spectaculaires ces dix derniers jours par les fabricants BioNTech/Pfizer et Moderna.

12h45. 12 millions de travailleurs au chômage sans aide après Noël. Selon les calculs de The Century Foundation, un groupe de réflexion démocrate, plusieurs mesures mises en place au printemps dernier afin de lutter contre les effets économiques et sociaux de la pandémie expirent en effet le 26 décembre. Les Etats-Unis avaient décidé d’étendre les droits au chômage a à des travailleurs qui n’y avaient habituellement pas droit et de prolonger le versement des allocations de plusieurs semaines. De ce fait, une bonne partie des 40 millions de personnes qui en bénéficient jusqu’à maintenant vont se retrouver sans ressources au début de 2021.

12h30. Ruffin demande un « impôt Covid » pour les entreprises qui « profitent » de la crise. Selon le député LFI de la Somme, François Ruffin, « on a des petits commerçants qui sont en train de crever la gueule ouverte, il doit y avoir un impôt sur les profiteurs de crise », parmi lesquels « il n’y a pas que les plateformes numériques », a-t-il expliqué en ajoutant que les assureurs et la grande distribution pourraient être concernés. « e pense qu’il faut un impôt redistributif. (..) C’est dans les temps de crise que l’on créé ces impôts-là. L’impôt sur le revenu, il a été créé pendant la guerre de 14-18 », a encore expliqué le député LFI.

12h15. Des règles à nouveau assouplies pour les copropriétés. Plusieurs règles de fonctionnement des copropriétés vont être assouplies pour répondre à l’impossibilité de tenir des assemblées générales lors du reconfinement. « Le gouvernement prolonge les assouplissements prévus pour les syndics et assemblées générales de copropriétés », a annoncé le ministère du Logement. Premièrement, le mandat des syndics dont le contrat arrive à expiration en période de confinement va etre renouvelé jusqu’à la prochaine assemblée générale. En outre, les copropriétés puissent organiser leurs assemblées générales à distance, notamment par visio conférence, jusqu’au 1er avril 2021.

12h05. Le problématique virus mutant des visons au Danemark « très probablement éteint », selon les autorités du pays.

11h48. La Russie passe les 2 millions de cas, nouveau record de décès. La Russie dépasse ce jeudi la barre des deux millions de malades du nouveau coronavirus, enregistrant également deux nouveaux records en terme d’infections et de décès quotidiens, mais les autorités se refusent toujours à un confinement généralisé. Les autorités sanitaires rapportent 23 610 nouvelles infections ce jeudi et 463 nouveaux décès, pour un total de 2,02 millions de cas détectés depuis le début de l’année et 34 850 morts.

11h16. 85 % des Français craignent « une explosion sociale ». Plus de huit Français sur dix (85 %) craignent « une explosion sociale » dans les prochains mois et neuf sur dix se disent inquiets des conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, selon un sondage Ifop pour Cnews et Sud Radio publié ce jeudi.

85 % de la population estiment que « dans les prochains mois, la France peut connaître une explosion sociale », contre 72 % en janvier 2020 et 66 % en novembre 2018. Parmi ces 85 %, 26 % pensent que cela arrivera « certainement » et 59 % « probablement ».

11h12. Chute du nombre de tests la semaine dernière. Le nombre de tests de dépistage virologiques du Covid-19 réalisés en France a fortement baissé la semaine dernière, entraînant un raccourcissement des délais de validation des résultats, selon des données officielles publiées jeudi.

Entre le 9 et le 15 novembre, environ 1,8 million de tests virologiques (RT-PCR) ont été effectués, contre 2,3 millions la semaine précédente, une chute qui peut en partie s’expliquer par le jour férié du 11 novembre, où de nombreux laboratoires étaient fermés, indique la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), service dépendant du ministère de la Santé. Un autre type de tests de dépistage, les tests rapides antigéniques, ont commencé à être déployés en France, notamment dans les pharmacies et lors d’opérations de dépistage ciblées.

11h08. Commerces : l’objectif est d’ouvrir « dès que possible », selon Agnès Pannier-Runacher. La ministre chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher assure, ce jeudi sur LCI, que l’objectif du gouvernement est « d’ouvrir les commerces physiques dès que possible », tout en soulignant que « chaque jour compte aussi en matière sanitaire ». L’objectif est de « mettre toutes nos forces dans la bataille pour arrêter la circulation de ce virus le plus vite possible, pour faire en sorte que les conditions sanitaires soient réunies pour qu’enfin ces commerçants, ces artisans, puissent recommencer à travailler », expliquet-elle.

10h54. Le nombre d’infections au Covid-19 en Alemagne encore « trop élevé » mais de l’« optimisme ». Le niveau des contaminations au Covid-19 en Allemagne est encore « trop élevé » mais les nouvelles restrictions mises en place au début du mois « sont efficaces » et incitent à « l’optimisme » sur l’évolution de la situation épidémique, estime ce jeudi l’autorité sanitaire de référence. « Les chiffres sont encore élevés, beaucoup trop élevés » mais « les mesures rigoureuses sont efficaces et nous sommes sur le bon chemin », déclare Lothar Wieler, président de l’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI).

10h42. Les stations de ski françaises dans les starting-blocks malgré les incertitudes. Alors que les Suisses dévalent déjà les pistes et que les Autrichiens prévoient d’ouvrir le 17 décembre, les stations françaises en sont encore à préparer leur saison, sans savoir quand elles obtiendront le feu vert du gouvernement. « C’est l’espoir qui nous fait vivre en ce moment », résume Jean-Luc Boch, président de l’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM), face à la très grande prudence du gouvernement quant à un desserrement progressif du confinement d’ici Noël.

Si tous les acteurs de la montagne et de son or blanc – 350 stations, 10 milliards d’euros de retombées économiques – ont les yeux rivés sur les courbes de l’épidémie de Covid-19, personne n’ose pronostiquer la vitesse de la décrue.

10h20. 14 aéroports ADP, dont CDG et Orly, certifiés. L’Airport Council International (ACI), l’association qui regroupe la plupart des aéroports du monde, a attribué une certification sanitaire à 14 aéroports du réseau ADP, dont Paris-Charles de Gaulle et Orly, après avoir évalué les mesures mises en place pour faire face à la pandémie de Covid-19, annonce ce jeudi le groupe aéroportuaire.

9h59. « Le manque à gagner est terrible » pour le secteur du vin, alerte le président de la Confédération des vignerons indépendants. Jean-Marie Fabre estime sur France Info qu’avec la fermeture des bars et des restaurants, la perte est d’environ un tiers de commercialisation en moins pour les vignerons.

9h40. Le Français Delpharm produira le vaccin de Pfizer et BioNTech. Le Français Delpharm va produire une partie des vaccins de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19, a annoncé mercredi soir le groupe de sous-traitance pharmaceutique, qui prévoit de créer plusieurs dizaines d’emplois à cette occasion dans son usine normande. « Delpharm annonce aujourd’hui avoir conclu avec BioNTech un accord en vertu duquel le groupe va fabriquer dans son usine de Saint-Rémy-sur-Avre (Normandie) le vaccin BNT 162b2 pour prévenir les infections liées au coronavirus », a précisé l’entreprise dans un communiqué.

9h22. « Pas raisonnable » de vouloir décaler le « Black Friday », selon le président du Medef. Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux estime jeudi qu’il n’est « pas raisonnable » de vouloir décaler le « Black Friday » alors que l’opération promotionnelle doit se tenir vendredi prochain, jugeant plutôt que la solution est d’ouvrir tous les commerces dès le 27 novembre. « Tout est imaginable, mais pas huit jours avant. Il y a des supermarchés qui ont préparé leur catalogue. […] On parle beaucoup d’Amazon […] mais il y a plein de commerçants français qui ont préparé leurs promotions », affirme le président du Medef sur RTL.

9h10. La Bourse de Paris ouvre en nette baisse de 0,97 %. La Bourse de Paris ouvre en nette baisse de 0,97 % ce jeudi, avec le retour au premier plan des inquiétudes sur la progression de l’épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis et des conséquences économiques des mesures sanitaires.

8h50. What about the Black Friday ? La ministre du Travail Elisabeth Bonne estime que décaler cette journée de soldes pré-Noël d’une bonne semaine, comme l’a suggéré Bruno Le Maire, serait « une bonne idée » pour permettre aux petits commerces de rentrer dans cette boucle commerciale.

8h41. Sur les congés payés qui s’accumulent pour les salariés en chômage partiel. « Ce n’est pas une décision du gouvernement, mais relève d’un accord entre les organisations patronales et syndicales de 2012 », rappelle Elisabeth Borne. « On est en train d’y travailler, avec les restaurateurs notamment », mais, rassure la ministre du Travail sur RMC et BFMTV, « je pense que les salariés souhaitent aussi retourner au travail ».

8h38. Et les cafés ? « On sait que c’est quand on enlève le masque qu’on se contamine », rappelle la ministre du Travail Elisabeth Borne. Signe de précautions supplémentaires à prendre pour le jour de réouverture des cafés ?

8h35. Une ouverture des commerces le dernier week-end de novembre ? La ministre du Travail Elisabeth Borne refuse de confirmer cette date sur BFMTV. Mais elle rappelle que le gouvernement « cherche la meilleure façon pour assouplir les règles ». « On a bien compris que les commerçants voulaient rouvrir le plus tôt possible », ajoute-t-elle.

8h27. Grève dans les crèches parisiennes. À l’appel de trois syndicats les personnels des crèches de la Ville de Paris sont en grève. Ils dénoncent un protocole sanitaire inapplicable et un manque d’effectifs selon France Bleu Paris.

8h20. Commerces « essentiels » et « non-essentiels » : « Il s’agit d’une décision absurde, un machin baroque, il faut revenir en arrière », estime le président du Medef.

8h10. « Il faut que tout le monde soit ouvert le 27 au plus tard », réclame Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, sur RTL. « On n’attend pas juste l’ouverture des commerces, on attend une vision à moyen terme sur une saine cohabitation entre économie et santé », poursuit Geoffroy Roux de Bézieux.

7h59. El Paso, ville du Texas, écrasée par le coronavirus. Vêtus d’un uniforme à rayures, protégés par un masque, des gants et des lunettes, des détenus s’activent pour gérer l’afflux des corps à la morgue. El Paso, au Texas, croule sous le nombre de cas de coronavirus.

En deux mois, le nombre de cas a augmenté de 242 % dans le comté, qui comptabilisait mercredi plus de 77 000 cas de Covid-19 et 804 décès. La ville de l’ouest du Texas représente désormais un foyer de l’épidémie aux Etats-Unis.

7h37. Le Japon en « alerte maximale » après un nombre record de cas. Le Japon est en « alerte maximale » après avoir recensé un nombre record d’infections quotidiennes au coronavirus, déclare ce jeudi le Premier ministre Yoshihide Suga, sans toutefois prévoir de nouvelles mesures de restrictions dans l’immédiat. Plus de 2 000 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés mercredi dans le pays, un record national. Tokyo dépasse par ailleurs ce jeudi la barre des 500 nouveaux cas quotidiens, selon les médias locaux, un deuxième record d’affilée pour la capitale du pays après 493 cas détectés la veille.

7h18. L’accord sur la suppression de 2 500 postes chez Renault validé. Le syndicat CFE-CGC de Renault annonce ce jeudi qu’il a décidé de signer l’accord sur la suppression de 2 500 postes dans l’ingénierie et les fonctions tertiaires du groupe en France, via des départs volontaires, ce qui rend valide ce texte déjà signé par FO. Cet accord s’inscrit dans le cadre du plan d’économies de plus de 2 milliards d’euros sur trois ans, annoncé fin mai par la direction, qui prévoit environ 15 000 suppressions de postes dans le monde, dont 4 600 en France. Les 2 100 suppressions de postes prévues dans les usines françaises restent à négocier.

7h08. La crise sur le plan de relance s’impose au sommet des 27. Le blocage du plan de relance européen par la Hongrie et la Pologne fera passer au second plan ce jeudi la lutte contre l’épidémie lors du sommet en visioconférence des Vingt-Sept, à la recherche d’une solution pour sortir de la crise. La réunion, qui réunit à partir de 18 heures les chefs d’Etat et de gouvernement européens, devait être principalement consacrée à la gestion de l’épidémie de Covid-19, avec l’objectif de se coordonner « pour éviter une troisième vague » début 2021.

6h50. Plus de 250 000 morts du Covid-19 aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont atteint la barre des 250 000 décès attribués au Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon le comptage de référence de l’université Johns Hopkins.

Le pays, où l’épidémie est sensiblement repartie à la hausse depuis quelques semaines, est de loin le plus endeuillé au monde par la maladie, devant le Brésil et l’Inde.

6h40. « Ça ne sera pas un déconfinement » : les dernières pistes sur la table du gouvernement. Emmanuel Macron avait fixé la date du 1er décembre comme une étape du second confinement, avec peut-être des aménagements. Il s’exprimera la semaine prochaine. 

A propos de l'Auteur

-