Publié le: lun, Oct 26th, 2020

DIRECT. Covid-19

Share This
Tags

Suivez les événements de la journée en direct :

14h11. À partir de mercredi, un train sur deux après 21 heures en Ile-de-France. Afin de s’adapter à la chute drastique de la fréquentation dans les transports en commun le soir depuis le couvre-feu, la fréquence des trains métros RER bus et tramways va être réduite.

14h02. Le skieur Norvégien Aamodt Kilde testé positif au Covid-19. Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, vainqueur de la dernière Coupe du monde de ski alpin, a été testé positif au nouveau coronavirus mais est en bonne forme, annonce la Fédération norvégienne de ski.

13h46. Le gardien de l’AC Milan Donnarumma positif au Covid-19. Le gardien de l’AC Milan et de l’équipe d’Italie Gianluigi Donnarumma a été testé positif au Covid-19 et est donc absent pour les prochains matches des Rossoneri, dont la réception ce lundi soir de l’AS Rome, annonce ce lundi le club lombard.

13h32. La situation sanitaire s’est rapidement dégradée dans la région Grand Est. Entre le 22 septembre et le 23 octobre, le taux d’incidence a été multiplié par 10 en Haute-Marne et dans les Vosges, par 7 dans l’Aube, par 5 en Moselle, par 4,5 dans le Bas-Rhin et par 4 dans le Haut-Rhin.

13h24. Le « plan blanc » déclenché dans tous les hôpitaux du Grand Est. L’Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est annonce ce lundi avoir demandé à tous les établissement de santé de déclencher le « plan blanc » pour « faire face au rebond épidémique significatif ». Cette demande, adressée vendredi aux établissements, est justifiée par la « situation sanitaire exceptionnelle », souligne l’ARS dans un communiqué.

Le plan blanc avait déjà été activé au niveau régional par l’ARS d’Ile-de-France. Il a également été activé de manière plus localisée à Lille, Lyon, Grenoble ou Saint-Etienne. Selon les données de Santé Publique France, le taux d’incidence hebdomadaire au 22 octobre s’élevait à 465,9 cas pour 100000 habitants dans la métropole strasbourgeoise, soit un chiffre supérieur à celui de la métropole du Grand Paris (444,8) ou de Marseille (465,5).

13h20. Jusqu’à 30 000 emplois menacés chez Lufthansa. Jusqu’à 30 000 emplois sont menacés au sein du premier groupe aérien européen Lufthansa, en raison de la chute du trafic aérien causée par la pandémie de Covid-19, prévient sa direction.

13h14. Le congrès des départements de France ajourné. Le 90e congrès des départements de France prévu du 4 au 6 novembre à La Rochelle est ajourné « en raison de la situation épidémique du pays », annonce ce lundi dans un communiqué le président de l’Assemblée des départements de France, Dominique Bussereau.

12h50. La Catalogne réfléchit à confiner la population le week-end. Le gouvernement régional de la Catalogne (nord-est de l’Espagne) a indiqué réfléchir à un éventuel confinement de la population à domicile pendant les week-ends, une mesure plus sévère que le couvre-feu en vigueur depuis dimanche dans le pays. « C’est un scénario qui est sur la table, puisque c’est pendant les week-end qu’il y a le plus d’interactions sociales », a déclaré la porte-parole du gouvernement régional, Meritxell Budo, sur la radio publique catalane.

12h40. les conservateurs reportent leur congrès en Allemagne. Le parti conservateur d’Angela Merkel a annoncé le report de son congrès de début décembre devant élire un nouveau président et potentiel candidat à la chancellerie en 2021. Une décision qui intervient alors qu’il est impossible de réunir les délégués en raison de l’aggravation de la pandémie.

12h15. Le candidat vaccin AstraZeneca apporte une réponse immunitaire forte chez les personnes âgées. Développé par l’Université d’Oxford en partenariat avec le groupe britannique AstraZeneca, ce candidat vaccin contre le nouveau coronavirus produit une réponse immunitaire similaire chez les jeunes adultes et leurs aînés. De plus les réactions indésirables sont plus faibles chez les personnes âgées, selon le groupe pharmaceutique. Vendredi, AstraZeneca a annoncé avoir repris les essais cliniques menés aux Etats-Unis sur son vaccin après avoir reçu le feu vert de l’autorité de santé américaine qui enquêtait sur la maladie déclenchée par l’un des participants à un essai clinique réalisé au Royaume-Uni.

12h03. Un nouveau report de 3 mois de l’application de la réforme de l’assurance chômage. L’application de la délicate réforme de l’assurance chômage va être à nouveau reportée jusqu’au 1er avril 2021, a annoncé le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, à l’issue d’une conférence sociale à Matignon. La réforme prévoit notamment un durcissement de l’indemnisation, accusée de ne pas être assez incitative à la reprise d’emploi, et un « bonus-malus » sectoriel pour pénaliser les entreprises qui abusent des contrats courts. L’exécutif avait accepté en juillet de la suspendre jusqu’au 1er janvier.

11h58. Antoine Flahault, épidémiologiste, souhaite que les collèges, lycées et universités ne rouvrent pas après la Toussaint. L’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève, invité sur BFMTV, recommande que les collèges, lycées et universités ne rouvrent pas après les vacances de la Toussaint. « Il ne faudrait pas que les écoles rouvrent à la rentrée des vacances de la Toussaint, en tout cas les écoles secondaires et les universités dans leur enseignement présentiel », estime t-il. « Les écoles primaires pourraient rester ouvertes mais devraient imposer le port du masque, même aux enfants de plus de 6 ans. »

11h37. Un reconfinement provoquerait un « écroulement de l’économie », met en garde le patronat. Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, estime ce lundi qu’un reconfinement total ne provoquerait pas seulement une « récession de 10 % » en 2020 mais « un écroulement de l’économie française ». Interrogé par la radio RMC, il explique que l’économie se portait bien en mars lors du premier confinement, donc « les entreprises ont résisté au choc ». « Mais là les organismes sont affaiblis », estime t-il. « Si on reconfine totalement comme en mars, on va vers un écroulement de l’économie française, on risque de ne pas s’en remettre », insiste t-il, avant de nuancer : « les marchés ont une capacité de rebond incroyable, mais on va aller dans quelque chose de très très dur ».

11h06. Jean Castex reçoit les partenaires sociaux à Matignon. Le Premier ministre Jean Castex réunit les partenaires sociaux ce lundi à Matignon, à l’aune de la forte dégradation de la situation sanitaire, qui pourrait bousculer l’agenda social, notamment sur l’application de la sensible réforme de l’assurance chômage. Peu avant 9 heures, numéros un des centrales syndicales et représentants du patronat sont arrivés, tous masqués, pour cette nouvelle « conférence du dialogue social », sans faire de déclaration. Philippe Martinez (CGT) qui cheminait côte à côte avec Laurent Berger (CFDT) arborait un masque siglé au nom de sa centrale syndicale, tandis que Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) en portait un aux couleurs bleu blanc rouge. La réunion doit permettre de faire « un point d’étape » sur les premiers chantiers lancés au ministère du Travail, notamment ceux en réponse à la crise, comme le suivi du plan jeunes, les reconversions professionnelles ou les métiers en tension.

10h56. Nouveau report des élections professionnelles dans les TPE. Les élections professionnelles dans les très petites entreprises, de moins de 11 salariés, et des particuliers employeurs sont à nouveau reportées à cause de la crise sanitaire et se tiendront du 22 mars au 4 avril, annonce ce lundi la direction générale du travail (DGT).

10h39. Donald Trump sur le Covid-19 : « On a les vaccins, on a tout, ça va finir ». À 8 jours de la présidentielle américaine, et alors que le pays bat des records du nombre de cas, Donald Trump tente le tout pour le tout dans ses derniers meetings en affirmant que la fin de la pandémie est pour bientôt. 

10h25. Le maire de Dijon testé positif mais asymptomatique. Le maire PS de Dijon, François Rebsamen, 69 ans, annonce ce lundi avoir été testé positif au Covid-19 mais être asymptomatique. « Après avoir été testé, je suis positif au Covid 19 (asymptomatique) », écrit l’ancien ministre de François Hollande sur sa page Facebook. « Je respecte les consignes sanitaires et suis à l’isolement pour quelques jours encore. Je travaillerai donc en visio », ajoute t-il.

10h13. D ans les hôpitaux de Seine-Saint-Denis, « on ne peut plus absorber les nouveaux malades ». F ace à la seconde vague, des praticiens du département réclament qu’une « cellule de transfert » soit mise en place par l’Agence régionale de santé pour trouver des lits au-delà des frontières de la Seine-Saint-Denis. 

9h53. Le protocole en entreprise « est efficace », assure Elisabeth Borne. Le protocole mis en place en entreprise pour éviter la propagation de l’épidémie de coronavirus « est efficace » et est en outre « très bien appliqué », assure la ministre du Travail Elisabeth Borne, lundi matin sur LCI. « On souhaite éviter un reconfinement général, en tout cas on veut trouver un bon équilibre entre la santé des Français et la poursuite de l’activité économique, éducative et culturelle », insiste la ministre qui répondait aux questions de Jean-Michel Aphatie.

« La situation est préoccupante », reconnaît Elisabeth Borne qui a également indiqué que le télétravail était encouragé.

9h44. Le gouvernement algérien déplore un « relâchement » de la population. Le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad déplore le « relâchement » de la population dans le respect des mesures de prévention contre le nouveau coronavirus, face à une nette recrudescence des infections quotidiennes. « Je constate avec regret un certain relâchement dans l’observation des mesures préventives contre la Covid-19 dont la distanciation sociale, le port obligatoire du masque et l’utilisation des gels hydroalcooliques », affirme M. Djerad.

Après plusieurs semaines de lente décrue, l’Algérie, dont les frontières restent fermées, connaît une poussée des contaminations depuis une dizaine de jours. Quelque 56 143 cas ont été recensés dans ce pays de 44 millions d’habitants depuis le signalement du premier cas le 25 février, dont 1 914 décès et près de 40 000 guérisons.

9h30. Séance de rattrapage pour le Festival de Cannes. Annulé au printemps pour cause de crise sanitaire, le Festival de Cannes s’offre mardi une séance de rattrapage symbolique, ouverte au public, avec l’espoir d’envoyer un message à une industrie du 7e art asphyxiée par la crise. Au menu de cette mini-édition qui s’étend de mardi à jeudi, la projection de quatre films, dont deux Français, issus de la « sélection officielle Cannes 2020 », qui en comptait à l’origine 56.

9h25. La Bourse de Paris ouvre en nette baisse de 1,32 %. La Bourse de Paris ouvre en nette baisse de 1,32 % lundi, nerveuse alors que les inquiétudes sanitaires et les conséquences économiques des mesures de restrictions reviennent au premier plan.

8h57. « Il faut reconfiner », estime le chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Interrogé sur France Info, ce lundi matin, Eric Caumes indique que le couvre-feu est inefficace : « On n’a plus le choix. Il faudrait reconfiner pour remettre les pendules à l’heure, arrêter la saturation du système hospitalier. Plus on attend tard pour prendre les bonnes décisions, moins elles seront efficaces rapidement ».

8h48. « Cette crise est un désastre pour le monde de la culture », indique Roselyne Bachelot.

8h42. « Le monde de la culture doit être rassuré », estime Roselyne Bachelot. La ministre de la Culture indique sur BFMTV que « l’Etat sera toujours présent pour soutenir, aider la culture quelles que soient les mesures à venir ». Elle poursuit : « On ne laissera pas tomber la culture ».

8h28. « Le télétravail est encouragé », indique Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion sur LCI. « On demande aux entreprises d’avoir un minimum de postes en télétravail », affirme la ministre.

8h17. Probablement « autour de 100 000 cas par jour », selon le président du Conseil scientifique. Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, invité ce lundi sur RTL , décrit « une situation très difficile, voire critique ». « Il y a probablement plus de 50 000 cas par jour. Le Conseil scientifique estime que l’on est plutôt autour de 100 000 cas par jour », affirme t-il.

8h10. Covid-19 et vacances de la Toussaint : grands-parents avant-tout. Conséquence des messages invitant à la plus grande prudence, les vacances en famille ont tendance à virer à la psychose sanitaire. Principale victime de l’épidémie, les grands-parents ne veulent pas pour autant renoncer à voir leurs petits-enfants. Certains ont même lancé une pétition. icipé déjà plus important qu’en 2016 aux Etats-Unis. Pays le plus endeuillé au monde par le Covid-19 avec 225 212 morts, le vote par anticipation ou par correspondance pour les élections du 3 novembre aux Etats-Unis est déjà plus important que ce qu’il était quatre ans plus tôt en 2016.

7h42. Melbourne va tourner la page de trois mois de confinement. Le confinement va finalement être levé à Melbourne, trois mois après y avoir été imposé pour endiguer la deuxième vague épidémique, annoncent ce lundi les autorités, aucun nouveau cas de coronavirus n’ayant été enregistré ces 24 dernières heures dans l’Etat du Victoria. L’obligation de rester à son domicile sera levée dans la nuit de mardi à mercredi, et les restaurants, salons de beauté et commerces pourront de nouveau accueillir des clients.

L’Australie, qui compte 25 millions d’habitants, totalise environ 27 500 cas depuis le début de la pandémie, et 905 décès dus au Covid-19.

7h30. « On va au crash » : face à la deuxième vague de Covid, la course aux lits dans les hôpitaux franciliens. Opérations déprogrammées, inquiétude des soignants… De plus en plus de places de réanimation en Ile-de-France sont occupées par des patients Covid. La recherche de lits et de personnel est au cœur de toutes les préoccupations. 

7h15. Le président de la région Grand-Est affirme que « nous allons vers un reconfinement ». Jean Rottner assure que ce nouveau reconfinement sera « différent du premier ». Le président de la région explique qu’il a réuni les membres de l’exécutif régional, par visioconférence, pour « anticiper, écouter, inventer et aider ». « J’ai demandé à chacun d’entre eux (les vice-présidents de la Région Grand-Est) d’être prêt dès cette semaine », affirme Jean Rottner sur les réseaux sociaux.

6h59. Au Brésil, le vaccin du covid-19 contaminé par la politique. En pointe pour les essais de vaccins contre le coronavirus, le Brésil de Jair Bolsonaro est paradoxalement dans une confusion totale en ce qui concerne l’immunisation de sa propre population, enjeu d’une guerre idéologique.

Avec des milliers de volontaires, le pays de 212 millions d’habitants mène des tests en phase 3, l’ultime avant l’homologation, des vaccins les plus prometteurs du monde. Mais le CoronaVac du laboratoire chinois Sinovac Biotech est dans le collimateur du président Bolsonaro, qui a annulé l’acquisition de 46 millions de doses annoncée par son propre ministre de la Santé. Il se trouve que le gouverneur de Sao Paulo, l’Etat de loin le plus endeuillé par le coronavirus, Joao Doria, est à la fois l’ardent promoteur de ce vaccin et un adversaire politique du chef de l’Etat.

6h50. Ouverture d’une conférence sociale à Matignon. Le Premier ministre Jean Castex réunit les partenaires sociaux ce lundi, à partir de 9 heures, à Matignon pour évoquer les conséquences économiques de la reprise de l’épidémie, notamment le sujet très sensible du report éventuel de l’application de la réforme de l’assurance chômage.

6h35. 116 nouveaux décès en France. Le nombre total de victimes du virus, depuis mars, est de 34 761.

6h25. Plus de 52 000 nouvelles contaminations, nouveau record. Dans son bilan, Santé publique France annonce que 52 010 nouvelles infections au covid-19 ont été détectées en 24 heures.

6h15. Covid-19 : frappée par la deuxième vague, l’Europe se barricade. Couvre-feu, confinement partiel, écoles ou restaurants fermés… partout sur le Vieux Continent, les gouvernements redoublent de mesures pour contrer l’épidémie. Certains médecins craignent que la deuxiéme vague soit pire que la premier .

A propos de l'Auteur

-