Publié le: mar, Avr 7th, 2020

DIRECT. Coronavirus

Share This
Tags

12h05. Colère contre l’arrivée de vacanciers. « Il y en a quelques-uns et ce sont quelques-uns de trop »: des maires de montagne protestent depuis l’arrivée de vacanciers, ce week-end, au mépris des consignes de confinement.

« Notre population, alors que les déplacements sont soit interdits, soit régulés par l’administration, vient d’augmenter sensiblement. Je me permets de rappeler à tous ces nouveaux arrivants que les règles de confinement sont en vigueur ici comme dans le lieu habituel de leur résidence », explique le maire de Valloire, Jean-Pierre Rougeaux.

12 heures. La Finlande renforce ses contrôles aux frontières. La Finlande annonce renforcer ses contrôles aux frontières afin de réduire davantage les arrivées en provenance des pays voisins, dont la Suède qui applique des mesures beaucoup plus souples face à la propagation du virus.

11h55. François Hollande salue les personnels des Ehpad après le décès de son père. L’ancien président endeuillé par la mort de son père dans un Ehpad parisien fait part de son soutien aux personnels de ces établissements en première ligne de la lutte contre le Covid-19.

11h50. Des masques distribués en Seine-Saint-Denis. Quelque 300 000 masques de protection vont être distribués aux soignants, entreprises et associations humanitaires de la Seine-Saint-Denis, où la population, précaire, est touchée par une surmortalité face au Covid-19, annonce la région Île-de-France.

11h40. Des mesures d’urgence réclamées par la CGT. Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a écrit à Emmanuel Macron pour réclamer l’arrêt « immédiat » des activités non essentielles aux besoins vitaux, le non-versement des dividendes et l’abrogation de l’ordonnance « scandaleuse » autorisant à déroger au temps de travail.

Dans une lettre rendue publique, le responsable syndical souligne que « la priorité » du gouvernement « doit être, avant tout, de garantir la stricte protection de tous les salariés qui, assurant des activités essentielles dans le secteur public et privé, doivent continuer à travailler ».

11h35. Visite de Macron en Seine-Saint-Denis. Le chef de l’Etat est attendu cet après-midi en Seine Saint-Denis, l’un des départements les plus touchés par l’épidémie, pour y rencontrer des professionnels de la santé et de l’accompagnement social, indique l’Elysée.

11h25. Bilan en Espagne. Le bilan du Covid-19 repart à la hausse en Espagne avec 743 morts.

11h15. Interdiction d’activités sportives à Paris de 10h à 19h. La mairie de Paris et le préfet de Polie Didier Lallement renforcent les règles du confinement .

« À compter du 8 avril 2020, les sorties pour des activités sportives individuelles ne seront pas autorisées entre 10h et 19h sur l’ensemble du territoire de Paris ». Il reste possible de faire du jogging de « 19h à 10h, au moment où l’affluence dans les rues est la plus faible », précise encore le communiqué de la Mairie.

11h05. Le traçage numérique, cas de conscience de la majorité. Alors que l’exécutif envisage cette option qui s’est révélée efficace à l’étranger pour lutter contre l’épidémie, certains dans la majorité s’inquiètent d’une remise en cause des libertés publiques.

 

11 heures. Prime mensuelle de 750 euros pour les salariés de Nexans. Le fabricant français de câbles annonce le versement d’une prime exceptionnelle de 750 euros par mois pour ses salariés « en première ligne » travaillant sur des sites de production, de logistique et d’installation.

10h50 Les crachats interdits dans une ville du Nord. Le maire de Marcq-en-Baroeul, commune du Nord a pris un arrêté interdisant aux habitants de cracher sur la voie publique, d’y abandonner des masques ou des gants ou encore d’éternuer sans se couvrir le visage, sous peine d’une amende de 68 euros.

« C’est un rappel au civisme », explique le maire de la ville, Bernard Gérard à . « On est tous contraints de revoir des choses qui étaient de l’ordre du réflexe. »

10h40. L’état d’urgence déclaré pour 7 régions du Japon.

10h30. Une pétition contre le maintien de l’oral de français. Le choix du ministre de l’Education de maintenir cette année l’oral du bac de français en Première, paraît à la fois « incohérent, inéquitable et dangereux », dénonce une pétition de professeurs de Lettres qui circule depuis trois jours.

10h15. Disney+ lancé en France avec un débit réduit. Le , s’est lancé en France, deux semaines après la date prévue initialement et avec un débit réduit afin de ne pas saturer le réseau en cette période de confinement.

10h10. Les agneaux de Pâques restent en vie. Faute de repas de famille à l’occasion de Pâques et des autres fêtes religieuses de printemps, des milliers d’agneaux devront cette année la vie à l’épidémie de Covid-19. Ce qui met en danger celle des éleveurs. Les ventes de viande d’agneau ont chuté drastiquement, selon la profession,  par la fermeture des restaurants.

10h05. L’ombre d’une pénurie de médicaments plane sur l’Europe. Dans l’attente d’un vaccin, certains médicaments utilisés pour traiter les symptômes de la maladie risquent de manquer cruellement en Europe, continent le plus endeuillé.

Les hôpitaux craignent être à court de médicaments essentiels pour les patients en services de réanimation, tels que des relaxants musculaires, des sédatifs et des médicaments analgésiques, consommés rapidement et avec un réapprovisionnement « insuffisant ou inexistant » en raison de l’afflux de malades du Covid-19.

9h52. La Bourse de Paris poursuit sa remontée. La Bourse de Paris a ouvert en hausse (+3,33%), poursuivant sa remontée entamée la veille par un rebond déjà significatif, en s’accrochant aux fragiles signaux laissant entrevoir un potentiel pic de l’épidémie en Europe.

9h45. Colère de LR contre les réquisitions de masques. Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau pousse un « coup de gueule » contre les réquisitions par le gouvernement de masques commandés par les collectivités, fustigeant « un problème de la bureaucratie française ».

9h35. La course au vaccin. En trois mois à peine, une cinquantaine de projets ont été lancés dans le monde, y compris en France. Un record.

9h27. L’Inde assouplit son interdiction d’exportation de l’hydroxychloroquine. Le pays annonce une levée partielle de son interdiction d’exportation d’hydroxychloroquine, après la menace de « représailles » de Donald Trump. Malgré les appels à la prudence de nombreux scientifiques, le président américain a qualifié ce médicament de « don du ciel ».

9h25. Travailleurs saisonniers. Plus de 200 000 personnes ont répondu à l’appel national lancé pour compenser le manque de travailleurs saisonniers dans l’agriculture ou de salariés dans l’agroalimentaire, afin de nourrir les urbains confinés, indique le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Didier Guillaume.

9h20. Rapatriement de Français. « On a ramené 148 000 Français à la maison » depuis le début du confinement, déclare le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, en affirmant que seuls « quelques milliers » de ressortissants restaient à rapatrier.

9h15. Etat de santé de Boris Johnson. Le Premier ministre britannique a reçu de l’oxygène mais n’est pas placé sous respirateur, indique le ministre d’Etat Michael Gove.

9h12. Seize décès au Pérou après avoir bu un alcool frelaté. Au moins 16 personnes sont mortes dans une région reculée du Pérou après avoir consommé une liqueur frelatée censée « prévenir » contre le Covid-19, rapporte l’agence d’Etat Andina.

9h08. Le Japon bientôt en état d’urgence. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s’apprête à déclarer dans la soirée l’état d’urgence dans sept régions de l’archipel, dont Tokyo et Osaka, où les cas sont en nette hausse depuis deux semaines.

9h02. Bientôt le port du masque obligatoire à Paris ? « Il faut bien sûr aller dans ce sens-là », indique Anne Hidalgo sur France Info. « Deux millions de masques en tissu » vont être « offerts » aux Parisiens « dans les prochains jours », promet aussi la maire de Paris.

8h53. « Pas d’élément significatif », à ce stade, de l’efficacité de l’un des quatre traitements (dont l’hydroxychoroquine ) testés dans le cadre de l essai clinique Discovery , indique Olivier Véran. Vendredi, le Pr Julien Poissy, médecin en réanimation au CHU de Lille, nous indiquait que « des analyses dites intermédiaires, c’est-à-dire avant la fin de l’essai, [étaient] en cours ». « Dès qu’un résultat sera pertinent il sera communiqué. Mais difficile de prédire quand », ajoutait-il.

 

CBS CAMILLE BOUNAMA SYLLA

A propos de l'Auteur

-