Publié le: mar, Juin 30th, 2020

DIRECT Coronavirus

Share This
Tags

Suivez les événements de la journée en direct :

 

 

 

12h30. Elections sénatoriales prévues le 27 septembre. Les élections sénatoriales auront bien lieu le 27 septembre pour le renouvellement de la moitié du Sénat, dominé par l’opposition de droite. Cette date avait été proposée mi-juin par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Cent soixante-douze sièges, sur 348 que compte le Sénat, seront à pourvoir. Le report des sénatoriales avait été envisagé dans l’hypothèse où le second tour des municipales n’aurait pas pu se tenir en juin.

12h25. Des associations réclament 15 millions d’euros pour les animaux des refuges indépendants. Des associations de défense animale réclament au gouvernement un fonds d’urgence de 15 millions d’euros pour venir en aide aux refuges indépendants et autres associations qui manquent cruellement de fond en raison de la crise. La France compte 775 refuges, dont 62 de la SPA et au moins 3 218 associations de protection animale. Selon elles, le confinement a eu un impact très fort sur les adoptions.

12h20. La compagnie aérienne SAS lève plus d’un milliard d’euros. Pour faire face à la crise, la compagnie aérienne scandinave dévoile son plan de recapitalisation convenu avec ses principaux propriétaires. Elle va lever 1,1 milliard d’euros. Ce plan comprend, entre autres, une émission d’actions et de titres hybrides pour ses principaux propriétaires et la conversion d’obligations. SAS, qui a mis en congé environ 90 % de ses salariés mi-mars, a annoncé depuis fin avril son intention de supprimer 1 900 postes à temps plein en Suède, 1 300 en Norvège et 1 600 au Danemark, soit 40 % de ses effectifs.

12h15. Le Portugal nationalise la compagnie aérienne TAP. Après l’échec des discussions sur un plan de sauvetage de 1,2 milliard d’euros entre l’Etat portugais, qui détient 50% de la compagnie, et Atlantic Gateway (un consortium privé appartenant à l’homme d’affaires David Neeleman) et détenant 45% du capital, l’Etat a décidé de nationaliser TAP qui a essuyé une perte nette de 395 millions d’euros au premier trimestre.

12heures. La vente de billets pour les 24 Heures du Mans suspendue. Les 24 Heures du Mans ont suspendu la vente de billets pour la course, reportée aux 19 et 20 septembre, afin de limiter l’affluence en raison de l’épidémie. «En raison de la situation sanitaire mondiale occasionnée par la pandémie (…), , l’Automobile Club de l’Ouest s’est vu contraint de modifier sensiblement son programme de compétition et de limiter ses capacités d’accueil du public lors des prochaines 24 Heures du Mans.» Les spectateurs ayant acheté une entrée avant le 29 juin pourront accéder au circuit.

11h40. Airbus dévoile le plus important plan de réduction d’effectifs de son histoire. Dans l’après midi, Airbus va dévoiler lors d’un comité de groupe européen extraordinaire, le chiffre des suppressions d’emplois jugées nécessaires pour s’adapter à une baisse durable de la demande d’avions de ligne. Les suppressions prévues pourraient être de l’ordre de 15 000 postes, dont un tiers en France, pays où le constructeur est le plus implanté.

11h30. Un New Deal pour le Royaume Uni. Boris Johnson, le Premier ministre britannique va annoncer un vaste plan d’investissements inspiré du «New Deal» américain pour relancer un économie durement touchée par la pandémie. Ce plan de 5,4 milliards d’euros sera consacré à des projets d’infrastructures. «Nous allons construire, construire, construire. Reconstruire en mieux, reconstruire en plus vert, reconstruire plus rapidement », doit déclarer Boris Johnson selon des extraits de son discours diffusés par ses services.

11h25. Valérie Pécresse menace d’arrêter de payer la SNCF et la RATP si l’Etat ne renfloue pas les transports d’IdF. La présidente (ex-LR) d’Ile-de-France Valérie Pécresse menace d’arrêter de payer la SNCF et la RATP le 8 juillet si l’Etat ne compensait pas les pertes subies par les transports publics de la région à cause de la crise du coronavirus. « Ou l’Etat refuse de payer, ou il est mis devant ses responsabilités », a-t-elle ajouté sur LCI. Selon elle, les quelque 425 millions promis par l’Etat représentent « 15% des 2,6 milliards de pertes (…) que le Covid a générées pour Ile-de-France mobilités ». Elle refuse d’augmenter le Pass Navigo pour rembourser les pertes Covid.

11h15. La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme dénonce l’attitude de la Chine et de la Russie. Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme dénonce l’intimidation exercée par les autorités en Chine et Russie pendant la crise. « Dans le monde entier, le Covid-19 est instrumentalisé pour limiter le droit des personnes à s’exprimer et à participer à la prise de décisions qui affectent leur vie »,a-t-elle lancé en notant que c’était particulièrement le cas en Russie, en Chine ou encore au Nicaragua.

11h10. Pas de Roi Lion au Théatre Mogador avant mars 2021. Le Théâtre Mogador, spécialisé dans les comédies musicales aux codes de Broadway adaptées en français, a décidé de reporter à mars 2021 sa réouverture, repoussant d’autant la reprise du « Roi Lion » initialement prévue en octobre.

11heures. La Thaïlande prolonge l’état d’urgence. Le gouvernement thaïlandais soutenu par les militaires a prolongé l’état d’urgence du pays, pour la troisième fois, jusqu’au 31 juillet alors même qu’une baisse des nouvelles infections à coronavirus poussait les autorités à assouplir le verrouillage. La Thaïlande n’a détecté que 3 171 cas de coronavirus, dont la majorité se sont rétablis et il n’y a eu aucune transmission locale au cours des 36 derniers jours.

10h45. 6 693 nouveaux cas d’infection en Russie. Au total, 647 849 cas de contamination ont été recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie. Les autorités sanitaires russes font état de 154 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures. Au total, le coronavirus a tué 9 320 personnes en Russie depuis le début de la crise, selon les chiffres officiels.

10h40. L’UE devrait autoriser les voyageurs d’une quinzaine de pays. Les Européens doivent valider une liste restreinte d’une quinzaine de pays dont les ressortissants seront autorisés à voyager dans l’UE à partir de mercredi. La liste compte l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Elle inclut également la Chine, mais uniquement à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE, ce qui n’est actuellement le cas que de façon limitée. Sont en revanche exclus de cette liste, les Etats-Unis, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Turquie ou encore Israël.

10h30. Il faudra payer la dette. Avant la publication du premier rapport de la Cour des comptes sous sa houlette, Pierre Moscovici, son nouveau président en avait livré les contours en exclusivité au parisien et avait prévenu : « Une dette se rembourse toujours! ».

10h19. La Cour des comptes inquiète d’une dette non maîtrisée. La Cour des comptes alerte ce mardi sur la menace pour la France d’une dette publique qui ne serait pas maîtrisée, appelant à un effort « dans la durée » pour la réduire « à un rythme adapté » une fois l’économie française repartie.

10h05. L’Algérie est en proie à une flambée de foyers d’infection. Trois semaines après les premières mesures de déconfinement, les records de contaminations tombent jour après jour (+ 305 pour la seule journée de dimanche). Un couvre-feu est en place dans 29 des 48 préfectures du pays.

9h59. Pourquoi l’Algérie garde ses frontières fermées. L’Algérie vient de décider de maintenir fermées ses frontières jusqu’à nouvel ordre face à la recrudescence des contaminations au Covid-19, due selon les autorités à un « relâchement » de la population et au non-respect des règles de protection. Ce rebond risque d’avoir des conséquences durables sur la vie quotidienne des Algériens et sur la situation socio-économique du plus grand pays d’Afrique.

Selon le dernier bilan officiel, un total de 13 571 personnes contaminées et plus de 900 décès ont été enregistrés depuis le premier cas le 25 février.

9h48. Los Angeles ferme ses plages pour le week-end férié à venir. Le comté de Los Angeles, principal foyer de Covid-19 en Californie, annonce qu’il fermerait temporairement ses plages le week-end prochain, férié aux Etats-Unis, pour endiguer un regain de contamination. « En raison de la hausse des cas de Covid-19, toutes les plages du comté de Los Angeles seront de nouveau temporairement fermées ce week-end, du 3 au 6 juillet », écrit sur Twitter une responsable du comté, Janice Hahn. « Nous avons eu presque 3 000 cas rien qu’aujourd’hui. Nous ne pouvons pas prendre le risque d’avoir des foules à la plage durant ce week-end férié », qui coïncide avec le 4 juillet, fête nationale américaine, ajoute-t-elle.

9h41. Le Centre Pompidou redémarre ce mercredi avec l’exposition Christo. Le musée rouvre à son tour le 1er juillet. Avec une exposition consacrée à la superstar de l’art contemporain qui vient de disparaître en mai dernier. 

9h32. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,27 %. La Bourse de Paris ouvre en légère hausse (+ 0,27 %) mardi, aidée par un rebond de l’activité en Chine mais sans abandonner toute prudence au regard de la situation sanitaire et des tensions diplomatiques.

9h26. Crise sanitaire : les châteaux aussi cherchent un second souffle. Le secteur touristique est l’un des plus touchés par la crise sanitaire. Exemple dans le Loiret avec le château de Meung-sur-Loire, confronté à une baisse du nombre de visiteurs malgré des mesures d’accueil adaptées.

9h15. La consommation des ménages rebondit en mai. La consommation des ménages en France a rebondi nettement au mois de mai par rapport à celle d’avril mais reste inférieure à son niveau de février (-7,2 %), avant la crise sanitaire, annonce l’Insee ce mardi.

9h07. L’inflation ralentit en juin à 0,1 %. La hausse des prix à la consommation a ralenti à 0,1 % sur un an au mois de juin en France, contre 0,4 % le mois précédent, indique ce mardi l’Insee dans une estimation provisoire. Cette baisse de l’inflation résulte « d’un ralentissement des prix des services et de l’alimentation et d’un recul accentué de ceux des produits manufacturés », souligne l’institut dans un communiqué.

8h47. « Les zones commerciales c’est un modèle de développement dépassé », souligne Bruno Le Maire. « Ces zones commerciales existent au détriment des agriculteurs et il faut dire stop » poursuit le ministre de l’Economie.

8h43. « Nous serons au rendez-vous pour les soignants », assure le ministre de l’Economie. Alors que les personnels hospitaliers se préparent à manifester ce mardi pour obtenir davantage que les 6,3 milliards déjà mis sur la table par le gouvernement, Bruno Le Maire se veut rassurant sur BFMTV.

8h36. Au Japon, un chômage toujours bas mais cache-misère. Le chômage n’a pas explosé au Japon depuis la pandémie, à l’inverse de nombreux autres pays. Mais cette apparente résilience s’explique notamment par un problème chronique du pays, sa pénurie de main-d’oeuvre, et masque de profondes inégalités entre travailleurs. Le taux de chômage au Japon s’est fixé à 2,9 % en mai, selon des données du ministère des Affaires intérieures publiées mardi, après 2,6 % en avril.

8h25. En pleine pandémie, Mexico commence à normaliser. Au plus fort de la pandémie et avec un nombre de décès (27 000) et de cas confirmés encore très élevés, la ville de Mexico, très affaiblie économiquement, entame son retour à la normale. Après trois mois d’une quasi paralysie, les commerces de détail, les coiffeurs et les installations sportives ont rouvert dans la métropole de neuf millions d’habitants.

8h17. Le Canada se prépare pour une deuxième vague. Le Canada se prépare pour une deuxième vague de coronavirus, qui pourrait frapper à l’automne, déclare le Premier ministre canadien Justin Trudeau en appelant ses compatriotes à rester vigilants. « Nous nous préparons pour une deuxième vague, qui pourrait frapper très fort », prévient le Premier ministre en évoquant des investissements en équipements de protection et tests de dépistage afin de « réagir rapidement et fermement si jamais il y a une éclosion dans les mois à venir ».

8h06. Ce n’est pas la joie pour les parcs d’attractions depuis leur réouverture. Partout en France, la majorité d’entre eux ont relancé leurs manèges. Avec des fréquentations en baisse de 35 à 50 % en moyenne et un public encore hésitant. 

7h55. L’Afrique de l’Ouest et le Sahel tentent d’éviter une crise laitière. L’Afrique de l’Ouest craint une grave crise si les industriels laitiers européens déversent en Afrique leurs excédents de poudre de lait constitués pendant la crise du Covid-19, alors que l’élevage au Sahel est déjà fragilisé par la persistance des violences jihadistes et le réchauffement climatique.

7h49. Pas d’antécédents chez les enfants tocuhés par la mystérieuse maladie liée au coronavirus. La plupart des enfants étaient auparavant en bonne santé et n’avaient pas de facteur de risque ou de maladie pré-existante. 80 % ont été admis en soins intensifs, 20 % ont reçu une assistance respiratoire invasive, et 2 % sont décédés.

7h44. La nouvelle maladie liée au Covid-19 touchant les enfants mieux détaillée. Deux études américaines publiées lundi fournissent une description plus documentée qu’auparavant des symptômes de la mystérieuse maladie liée au nouveau coronavirus qui a touché au moins un millier d’enfants dans le monde, appelée syndrome inflammatoire multisytémique chez les enfants (MIS-C). Les deux études, parues dans le New England Journal of Medicine, se fondent sur près de 300 enfants et jeunes de moins de 21 ans ayant eu le Covid-19.

Un millier de cas ont été rapportés dans le monde. Le 15 mai, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies avait rapporté 230 cas en Europe, dont deux décès en France et au Royaume-Uni. La maladie est confirmée comme très rare : 2 cas pour 100 000 personnes de moins de 21 ans. Comme déjà observé par les médecins des deux côtés de l’Atlantique, les enfants noirs, hispaniques ou d’origine indienne sont relativement plus touchés que les enfants blancs.

7h37. Au Pérou, les 14 membres d’une famille de migrants vénézuéliens contaminés. Les 14 membres de la famille Hernandez sont arrivés il y a deux ans au Pérou après avoir fui le Venezuela en crise. Mais la pandémie a stoppé net leur « rêve péruvien » : le grand-père est décédé, deux d’entre eux sont hospitalisés, pendant que les autres combattent la maladie.

7h33. Une reprise très lente du transport aérien. Après l’« uppercut » porté aux compagnies aériennes par le Covid-19, le trafic reprend doucement en Europe au fur et à mesure des réouvertures de frontières, mais des milliers d’emplois restent menacés. Selon l’Iata, la grande association internationale du secteur, pour des raisons à la fois de restrictions de circulation et des craintes de voyageurs, le trafic redémarrera d’abord sur les marchés intérieurs, puis continentaux et enfin au quatrième trimestre sur les vols long-courrier. Il ne retrouverait son niveau de 2019 qu’en 2023.

7h22. Mortalité du Covid-19 : peut-on comparer le coronavirus aux autres maladies? En six mois, 500 000 personnes ont succombé au Covid-19 dans le monde. Est-il déjà possible de mettre en perspective la mortalité liée à la pandémie au regard d’autres fléaux sanitaires sur la planète, comme le cancer? .

7h10. « Le pire est à venir » selon l’OMS. L’Organisation mondiale de la santé se montre trés inquiéte face aux contaminations  qui s’accélèrent dans le monde. Selon un comptage effectué à partir de sources officielles, mais que les experts pensent largement sous-estimé, 502 599 décès et 10 208 540 cas sont officiellement recensés. Le nombre des décès répertoriés dans le monde a doublé en un peu moins de deux mois (250 000 le 5 mai) et 50 000 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dix derniers jours.

6h56. Débat sur les masques face à la flambée du Covid-19 aux Etats-Unis. Se couvrir le visage est devenu un geste quasi-politique aux Etats-Unis : les démocrates appellent à rendre les masques obligatoires en public pour endiguer la pandémie, et de plus en plus de villes le décrètent localement, comme Jacksonville qui accueillera en août l’investiture républicaine de Donald Trump.

Plus de la moitié des Etats du pays, largement dans le Sud et l’Ouest, voient leurs courbes des contaminations au nouveau coronavirus monter plutôt que descendre.

6h40. Au moins 42 000 infections en 24 heures aux Etats-Unis. Ces nouvelles infections, concentrées dans les Etats du Sud et de l’Ouest, portent à près de 2,6 millions le nombre total d’infections sur le sol américain.

En raison de la remontée des contaminations, certains Etats américains ont dû faire une pause dans le processus de déconfinement.

6h30. Les personnels hospitaliers de nouveau dans la rue. À quelques jours de la clôture du « Ségur de la santé », les personnels hospitaliers sont de nouveau appelés à manifester dans des dizaines de villes mardi, pour obtenir davantage que les 6,3 milliards déjà mis sur la table par le gouvernement.

Battre le fer tant qu’il est chaud : après le succès de leur mobilisation du 16 juin (100 000 à 180 000 manifestants selon les sources), les syndicats et collectifs hospitaliers organisent ce mardi de nouveaux rassemblements partout en France.

6h20. 35 nouveaux décès en France. Le dernier bilan de la Direction générale de la Santé fait état de 35 nouveaux décès à l’hôpital, depuis vendredi dernier. Soit 29 813 au total depuis le 1 er mars, y compris dans les Ehpad.

6h15. L’OMS prévient que la pandémie « s’accélère ». La pandémie de Covid-19, qui vient de franchir deux seuils symboliques – plus d’un demi-million de morts et dix millions de cas – « est loin d’être finie » et « s’accélère » même, avertit l’Organisation mondiale de la santé, appelant le monde à se mobiliser sans attendre un vaccin.

6h10. Olivier Véran propose 300 millions pour les personnels hospitaliers. Dans le cadre du « Ségur de la santé », le ministre de la Santé a proposé aux syndicats de personnels médicaux hospitaliers une enveloppe de 300 millions d’euros pour revaloriser les salaires. 

A propos de l'Auteur

-