Publié le: mar, Juin 23rd, 2020

DIRECT Coronavirus

Share This
Tags

 

Les événements de la journée

 

 

 

11h35. Peu de transmission par les enfants à l’école. Les enfants de 6 à 11 ans transmettent peu le Covid-19 à l’école, que ce soit aux autres élèves ou aux adultes, selon une étude française rendue publique ce mardi. « Typiquement, les enfants sont infectés dans les familles, par leurs parents le plus souvent, mais après, transmettent très peu à l’école », explique son auteur principal, Arnaud Fontanet, de l’Institut Pasteur. Ces travaux viennent confirmer d’autres observations similaires, même si leurs résultats restent préliminaires puisqu’ils n’ont pas encore été publiés dans une revue scientifique, souligne Pasteur.

11h30. Un millier de personnes autorisées pour le pèlerinage de la Mecque. L’Arabie saoudite va autoriser un millier de personnes vivant sur son territoire à effectuer le grand pèlerinage à La Mecque (Arabie saoudite) cette année. « Le nombre n’atteindra pas les 10 000 ou les 100 000 », insiste le ministre du hajj, Mohammed Benten.

11h25. Une semaine de confinement. Le journal allemand Bild explique que ce confinement est instauré pour une semaine dans un premier temps, jusqu’au 30 juin.

11h20. Environ 360 000 personnes concernées. La population concernée par ce reconfinement est d’environ 360 000 habitants.

11h15. Le canton de Gütersloh concerné. La zone concernée par le reconfinement est celle du canton de Gütersloh dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie.

11h10. Un grand foyer de contamination. La mesure prise en Allemagne intervient après la contamination de plus de 1500 personnes dans un grand abattoir, 1553 précisément jusqu’à présent.

11h05. Reconfinement en Allemagne. Pour la première fois, l’Allemagne reconfine une partie de son territoire.

10h50. La France pourrait tester plus. La France n’utilise pas à plein sa capacité de tests pour détecter le coronavirus, estime l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique. «On a une capacité de tester qui va jusqu’à 100 000 tests par jour, mais cette capacité de tester n’est pas suffisamment utilisée. On est à environ 30 000 tests», dit-il sur LCI. Pour Arnaud Fontanet, il faudrait monter à environ «50 000 tests par jour», en testant les personnes qui ont des symptômes du Covid-19, mais aussi en menant davantage de campagnes de tests directement auprès des populations.

10h40. Chute de 18,5% du commerce mondial au 2e trimestre. Le commerce international devrait enregistrer une baisse historique de 18,5% au deuxième trimestre. Mais la contraction sera moins grave que prévu grâce à «la réaction rapide des gouvernements», indique l’Organisation mondiale du commerce (OMC). «La chute du commerce à laquelle nous assistons aujourd’hui est d’une ampleur inégalée. Elle aurait pu être bien pire», déclare le directeur général de l’OMC, Roberto Azevedo.

10h30. Le musée d’Orsay est ouvert. Il est le premier des grands musées parisiens à rouvrir. Le musée d’Orsay rouvre ses portes ce mardi pour la première fois depuis l’hiver.

10h20. Une aide de 150€ pour les saisonniers agricoles. L’organisme paritaire Action Logement (l’ancien 1% Logement) va verser une aide de 150 € renouvelable trois fois aux saisonniers agricoles mobilisés pendant la crise sanitaire. Action Logement, qui collecte chaque année une participation des entreprises agricoles à l’effort de construction, annonce mobiliser «une enveloppe de 6 millions d’euros pour ce dispositif soutenu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation».

10 heures. Soleil + gel hydroalcoolique = danger pour la peau. Alors que l’été accroît l’exposition au soleil, des dermatologues rappellent que le gel hydroalcoolique dessèche la peau en raison de l’alcool qu’il contient et la rend plus vulnérable aux brûlures. 

9h45. Première expansion en quatre mois de l’activité du secteur privé. L’activité du secteur privé en France a renoué avec l’expansion au mois de juin pour la première fois depuis quatre mois, selon un indice provisoire publié par le cabinet IHS Markit. L’indice composite (une synthèse de plusieurs indices) de l’activité globale s’est redressé à 51,3, contre 32,1 en mai. Un indice au-dessus de 50 marque une expansion alors qu’une valeur inférieure indique une contraction de l’activité.

9h30. Pub gratuite pour promouvoir les entreprises locales. A Strasbourg (Bas-Rhin), certaines publicités sont affichées gratuitement sur les panneaux de plusieurs stations de tram. Il s’agit d’une initiative pour soutenir le commerce local. Une agence de communication a pris en charge les frais.

9h15. Chute historique du marché automobile européen en 2020. Le marché automobile européen devrait enregistrer en 2020 une chute historique de 25% en raison de la crise sanitaire, annoncent les constructeurs. Les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne (donc hors Royaume-Uni) devraient passer de 12,8 millions d’unités en 2019 à 9,6 millions cette année, selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

9 heures. Les Français attachés au principe de précaution. «En matière de risque, il est normal de prendre toutes les précautions même lorsque les experts n’ont que des doutes, estiment 73,5% des Français dans un sondage (1000 personnes interrogées par internet pour l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, les 18 et 19 mai). Pour la moitié des personnes interrogées (50,3%), «les décideurs politiques ne prennent pas assez en compte les avis des experts scientifiques». Globalement, 44% disent avoir une «bonne opinion» de ces experts, 41% «une opinion ni bonne ni mauvaise». C’est une dégradation par rapport aux tendances historiques, la moyenne étant jusqu’alors de 55% de bonnes opinions.

8h45. La CPME dubitative sur l’allègement des règles en entreprise. La Confédération des petites et moyennes entreprises va formuler des réserves sur l’allègement du protocole sanitaire en entreprise, selon son président François Asselin. Ces réserves porteront notamment sur la désignation d’un «référent Covid» au sein des entreprises et la désinfection d’objets passant d’une personne à une autre. Il voit dans le référent une contrainte supplémentaire. Il s’est par ailleurs réjoui du remplacement de la règle des 4 m² par salarié par une simple distance d’un mètre.

8h20. «On baisse la garde trop vite». le président du syndicat de médecins généralistes MG France, Jacques Battistoni, s’inquiète de ce que les Français «baissent la garde trop vite». «Qui peut aujourd’hui certifier qu’il n’y aura pas une seconde vague? Personne!» Il encourage le port du masque «dans tous les lieux publics où les règles de distanciation ne peuvent pas être respectées».

8h10. «Se retrouver, une nouvelle urgence sanitaire pour la jeunesse». Les rassemblements, essentiellement de jeunes personnes, observés dimanche pour la Fête de la musique, sont logiques d’après un sociologue et un psychologue . Pour le premier, les jeunes «vont être les premiers touchés par la crise économique et faire la fête c’est oublier». Pour le second, «se toucher, c’est revivre. Le lien social et le lien tactile sont devenus une nouvelle urgence sanitaire».

8 heures. Un déconfinement «cohérent». Si les images de personnes rassemblés sans distance physique pour la Fête de la musique, dimanche, suscitent le débat, Jean-Daniel Lelièvre, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne), estime, dans le parisien , que le déconfinement reste «cohérent». «La vie reprend son cours. On ne pouvait pas continuer de la détruire pour une maladie qui, somme toute, n’est pas si mortelle que cela (…) Protéger les plus faibles, c’est cela la priorité.»

7h45. Les parcs Disney de Tokyo rouvrent le 1er juillet. Les parcs Disneyland et DisneySea de Tokyo (Japon) rouvriront leurs portes le 1er juillet après une fermeture de quatre mois. Le redémarrage se fera d’abord avec un nombre limité de visiteurs, qui auront réservé leurs billets en ligne et devront respecter des règles strictes de distanciation sociale, porter un masque et contrôler leur température. Les parcs Disney de Tokyo ne seront pas les premiers à rouvrir dans le monde, celui de Shanghai l’ayant fait en mai. Les parcs d’Anaheim (Californie, Etats-Unis) et de Disneyland Paris doivent pour leur part rouvrir mi-juillet.

7h25. Mauvais bilan en Argentine. L’Argentine a enregistré lundi ses chiffres les plus élevés de contaminations et de décès. En 24 heures, 2146 nouveaux cas confirmés de contamination et 32 décès ont été comptabilisés. Cela porte à 44 931 le nombre des contaminations et à 1043 le nombre des décès. Près de 90% des cas se trouvent à Buenos Aires et dans la périphérie de la capitale.

7h15. Le Honduras dépassé par le nombre de morts. Juan Orlando Hernández, le président du Honduras, lui-même hospitalisé la semaine dernière après avoir été testé positif, a reconnu que le système de santé est submergé. «Nous savions que cela allait déborder, que des gens allaient mourir y compris chez eux», précise le président de l’Association des pompes funèbres du Honduras, Edwin Lanza. «Cela va empirer car nous ne nous sommes pas arrivés au sommet de la courbe.» Les chiffres officiels recensent 10 000 malades dans ce pays de 9 millions d’habitants, dont plus de 300 décédés. Cependant, «il faut multiplier ces chiffres par cinq. Il y a 50 000 malades», assure le secrétaire de l’Association des pompes funèbres. Dans le Nord, «ils enterrent la nuit entre dix et douze cadavres (entassés) dans des remorques.»

7 heures. Sanofi confiant sur ses futurs vaccins anti-Covid. Le laboratoire français affirme être très bien placé  pour produire un vaccin fiable et disponible en grandes quantités, alors que la concurrence fait rage dans le secteur. Sonofi  serait prêt à saluer la réussite d’un laboratoire qui offrirait un vaccin efficace et sûr, mais « il y a des fortes chances que cela n’arrive pas. Nous sommes un peu plus lents mais nous sommes plus susceptibles de réussir », a assuré son directeur général, Paul Hudson. Le laboratoire travaille au développement de deux vaccins contre le Covid-19, attendus courant 2021.

6h50. Trump gèle cartes vertes et visas de travail jusqu’en 2021. en campagne pour sa réélection le 3 novembre , le président américain a décidé lundi un nouveau tour de vis migratoire avec le gel des cartes vertes et de certains visas de travail jusqu’en 2021, au nom de la lutte contre le chômage. Confronté à la destruction brutale de millions d’emplois en raison des mesures de confinement, il avait déjà décidé il y a deux mois de suspendre pour 60 jours la délivrance des « green cards », qui offrent un statut de résident permanent aux Etats-Unis, mais sans toucher aux visas de travail temporaire. Un nouveau décret, qu’il doit signer dans l’après-midi, prolongera cette « pause » jusqu’au 31 décembre et inclura cette fois plusieurs types de visas de travail.

6h45. Les cinémas ont rouvert hier. Les exploitants sont soulagés et les cinéphiles aux anges. Le Parisien a recueilli, en images, leurs réactions.

6h40. 425 décès en 24 heures aux Etats-Unis. Selon Johns Hopkins, le pays, le plus endeuillé au monde, déplore plus de 120 000 morts du Covid-19, dont 425 lors des dernières 24 heures. Les Etats-Unis comptent au total plus de 2,31 millions de cas recensés, dont environ 640 000 personnes déclarées guéries.

6h30. Après la Fête de la musique, la crainte du relâchement. Les images de la foule massée à Paris ont tourné en boucle sur les chaînes d’information en continu et sur les réseaux sociaux. Alors que la crise sanitaire n’est pas terminée, les rassemblements observés dimanche ont ravivé chez certains les inquiétudes sur une possible reprise de l’épidémie. Alors, la France s’est-elle déconfinée trop vite?  

6h20. La Corée du Sud face à « une deuxième vague ». Le pays a reconnu qu’il luttait depuis le mois de mai contre « une deuxième vague » de coronavirus, avec entre 35 et 50 nouveaux cas répertoriés chaque jour, essentiellement à Séoul et ses environs. Le pays était en février le deuxième le plus touché par l’épidémie, après la Chine où elle était apparue. Mais les autorités sud-coréennes étaient parvenues à maîtriser la situation au travers d’une stratégie très poussée de tests et de traçage des contacts des personnes infectées.

6h10. Pour favoriser le retour au travail, le protocole sanitaire en entreprise sera assoupli. Fin du télétravail, distanciation d’un mètre, masque en dernier recours… Le nouveau protocole sanitaire en entreprise devrait être fortement assoupli, selon nos confrères des Echos. 

6h05. Le Sénat vote un projet de loi revu et corrigé sur la sortie de l’état d’urgence sanitaire. La chambre, dominée par l’opposition de droite, a adopté lundi soir le projet de loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire  après le 10 juillet, après avoir limité les restrictions que pourra prendre le gouvernement jusqu’à l’automne. Il a été voté en première lecture à main levée, avec notamment le soutien des élus LR, la gauche s’opposant à un texte en « trompe-l’œil » qui revient à « prolonger l’état d’urgence ».

Les sénateurs ont ainsi apporté au texte plusieurs modifications. En ce qui concerne l’obligation de tests pour les personnes se déplaçant en avion entre les territoires ultramarins et l’hexagone, ils l’ont limitée aux personnes « ayant séjourné au cours du mois précédent dans une zone de circulation de l’infection ». Ils ont aussi limité les possibilités d’intervention du ministre de la Santé aux mesures relatives à l’organisation du système de santé et de placement en quarantaine et à l’isolement.

Ils ont en revanche adopté sans modifications l’article prolongeant la conservation de certaines données collectées par les systèmes d’information de santé. Les députés ont restreint cette possibilité à la seule finalité de surveillance épidémiologique et de recherche, sans identification des personnes.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans notre direct consacré aux dernières actualités sur la pandémie de coronavirus.

A propos de l'Auteur

-