Publié le: lun, Mai 18th, 2020

DIRECT Coronavirus

Share This
Tags

 

Suivez les événements de la journée en direct :

 

 

 

12h35… Et déjà les critiques du chef de l’ONU, Antonio Guterres. « Les pays ont suivi des stratégies différentes, parfois contradictoires, et nous en payons tous le prix fort », a déclaré Antonio Guterres au lancement de l’Assemblée mondiale. « De nombreux pays ont ignoré les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé », a-t-il ajouté.

12h30. Lancement de l’assemblée mondiale de la santé… Les 194 pays de l’organisation se réunissent virtuellement, pour la première fois de son histoire, afin de débattre de la réponse internationale à la pandémie, qui a tardé jusqu’à présent à se concrétiser. Cette réunion doit se terminer demain à la mi-journée.

12h20. La Russie a réussi à « arrêter la croissance » des nouvelles infections, selon le Kremlin. « La situation liée au coronavirus dans le pays reste compliquée mais nous pouvons tout de même constater que nous avons réussi à arrêter la croissance de la morbidité », a déclaré lors d’une réunion gouvernementale retransmise à la télévision le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, lui-même malade du Covid-19.

La Russie a annoncé lundi avoir enregistré moins de 9 000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures pour la première fois depuis début mai. Selon les chiffres officiels, le pays déplore 290 678 malades et 2722 morts. Des critiques ont mis en doute la réalité du taux de mortalité officiel. Les autorités ont rejeté les accusations, précisant que ne sont recensés que les décès dont la cause première est le coronavirus, quand d’autres comptent la quasi-totalité des morts de patients testés positifs.

12h15. Une nouvelle phase en Espagne. Grenade, Malaga, Tolède, Valence… De nouvelles régions d’Espagne ont entamé à leur tour lundi leur déconfinement qui est désormais une réalité pour 70% des Espagnols.

Madrid et Barcelone restent pour le moment exclues, ce qui suscite la colère de l’opposition et d’une partie de l’opinion. Dans ces zones, il est donc toujours interdit d’ouvrir les terrasses des bars et des restaurants ou d’organiser des réunions de familles ou entre amis d’un maximum de 10 personnes. Afin de limiter l’impact économique de ce maintien en « phase 0 », le gouvernement a assoupli les conditions en autorisant l’ouverture des petits commerces sans rendez-vous.

12h00. «On se fait traiter de connes» : les gestes barrière, nouveau calvaire des commerçants. A en croire les vendeurs et vendeuses que nous avons pu interroger, beaucoup de clients n’ont pas encore totalement assimilé les consignes des autorités pour empêcher une deuxième vague de contaminations au Covid-19. Pire : certains semblent décidés à leur faire payer la dureté des mesures de prévention.

11h40. L’Irlande a commencé lundi à assouplir les mesures de confinement. Les jardineries, quincailleries et marchés de producteurs sont de nouveau autorisés à reprendre leurs activités tandis que les travailleurs exerçant leur profession à l’extérieur comme les employés du bâtiment ou les jardiniers retournent au travail.

Les terrains de football, les courts de tennis et les golfs peuvent désormais rouvrir, à la condition que soient respectées les mesures de distanciation sociale. Les Irlandais sont en outre autorisés à rencontrer famille et amis pour de petits rassemblements, à l’extérieur.

Au total 1 543 personnes atteintes du Covid-19 sont décédées en Irlande, selon le dernier bilan du ministère de la Santé. Soit 31,48 pour 100 000 habitants, contre environ 41,8 en France.

11h10. Le Conseil d’Etat interdit l’usage des drones de surveillance à Paris pendant le déconfinement. La Quadrature du Net et la Ligue des Droits de l’Homme avaient saisi l’instance administrative suprême pour dénoncer l’absence de cadre juridique et l’absence de contrôle des images captées.

Selon cette décision, afin de pouvoir utiliser ces drones, il faudra soit un arrêté pour encadrer leur usage, soit doter ces appareils de dispositifs techniques empêchant l’identification des personnes filmées. L’avocat de la LDH Patrice Spinosi a salué « la volonté du Conseil d’Etat de marquer son attachement aux libertés fondamentales ». « Il n’y a aucune raison de penser que cette décision n’ait pas vocation à s’appliquer sur l’ensemble du territoire français », car aucun cadre juridique n’existe pour l’utilisation de ces drones, a-t-il expliqué à l’AFP.

Voici le verdict exact : « La mise en oeuvre, pour le compte de l’Etat, de ce traitement de données à caractère personnel sans l’intervention préalable d’un texte réglementaire en autorisant la création et en fixant les modalités d’utilisation (…) ainsi que les garanties (…) caractérise une atteinte grave et manifestement illégale au droit au respect de la vie privée ».

11h00. En Tchétchénie, Kadyrov exige le renvoi de soignants protestataires. Selon les médias russes, le scandale est parti la semaine dernière d’une réunion spontanée du personnel soignant de l’hôpital de Goudermès. Les participants à la réunion ont dénoncé alors le manque de masques et de combinaisons de protection, des propos enregistrés qui ont ensuite circulé sur les réseaux sociaux et via une messagerie. Puis, les soignants sont finalement apparus à l’antenne d’une chaîne télé locale pour s’excuser.

Le dirigeant tchétchène est parallèlement accusé d’avoir imposé par la peur le confinement pour endiguer l’épidémie de coronavirus, proclamant publiquement que ceux qui ne s’isolent pas devaient être « tués » et comparant les Tchétchènes qui en contaminent d’autres à des « terroristes ».

10h40. Souverainistes français, l’heure de l’union ? Marine Le Pen, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan… Les souverainistes, sentant que leur credo a plus que jamais le vent en poupe, se reparlent à l’occasion de la crise. 

10h28. La Thaïlande anticipe une contraction du PIB de 5 à 6% en 2020. L’économie thaïlandaise, très tributaire du tourisme et des exportations, devrait se contracter de 5 à 6% en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, enregistrant une des pires performances d’Asie du Sud-Est.

10h18. Retour des horaires normaux le 25 mai à la RATP. « Le travail effectué par la RATP et Ile-de-France Mobilités, et l’évolution positive du personnel disponible, permet d’ouvrir les réseaux Bus, Tramway, Métro et RER avec des horaires normaux dès le lundi 25 mai prochain », annonce la régie. Le réseau Métro circulera donc de 5h30 à 1h15 et le réseau RER de 5h à 1h15 à partir de lundi prochain. Lundi 25 mai, plusieurs lignes verront ainsi leur fréquence significativement augmenter, notamment les RER A et B. Et, dès cette semaine, les lignes 1, 13, 14 du métro ainsi que les lignes T1 (en heures de pointe), T6, T7 et T8 fonctionnent normalement.

10h15. La plupart des chantiers ont repris en Ile-de-France mais ne tournent pas à 100 %. La Fédération française du bâtiment, et celle des promoteurs immobiliers, pointent plusieurs difficultés avec les nouvelles normes sanitaires et demandent notamment aux villes qu’elles leur facilitent la tâche. 

10h10. Dans le sud du Yémen, la mortalité en hausse. Face à une importante hausse de la mortalité enregistrée récemment à Aden, ONG et professionnels de santé s’inquiètent d’une propagation du nouveau coronavirus dans cette grande ville du sud du Yémen en guerre, en l’absence de statistiques fiables sur la pandémie.

9h59. Macron et Merkel d’abord en visio-conférence. Le président français et la chancelière allemande « s’entretiendront en visio-conférence à partir de 15h30. À l’issue de leur entretien, aux alentours de 17 heures, ils tiendront une conférence de presse commune et publieront une déclaration conjointe présentant une initiative franco-allemande », précise la présidence.

9h57. Une conférence de presse de Macron et Merkel. Portant sur le coronavirus et la relance de l’Union européenne, cette conférence commune aura lieu ce lundi à partir de 17 heures, selon l’Elysée.

9h55. L’avis du conseil scientifique sur les municipales remis au Premier ministre. Le conseil scientifique va remettre « dans la journée » ce lundi son rapport au Premier ministre sur la tenue du deuxième tour des élections municipales, en juin ou à l’automne.

Le rapport du Conseil scientifique, sur lequel le Premier ministre va s’appuyer pour décider de la poursuite du processus électoral pour les villes où le 1er tour le 15 mars n’avait pas été décisif, était attendu avant le 23 mai. La décision va être ensuite « partagée » avec le Parlement qui aura à se prononcer, a indiqué la ministre Jacqueline Gourault sur LCP.

9h50. Réouverture des écoles en Nouvelle-Zélande. Un peu d’inquiétude, mais beaucoup de soulagement… Des centaines de milliers d’enfants reprennent ce lundi le chemin de l’école en Nouvelle-Zélande, après huit semaines d’enseignement à domicile en raison de l’épidémie.

9h42. Ikea va rouvrir ses magasins français le lundi 25 mai. L’enseigne de mobilier low cost Ikea annonce que ses magasins vont rouvrir le 25 mai. La raison de cette ouverture tardive, par rapport à certains pays européens voisins de la France, est liée aux mesures strictes de respect des conditions sanitaires rendues obligatoires par le gouvernement pour autoriser l’ouverture des magasins.

Le groupe suédois a donc établi un protocole strict que tous les clients doivent suivre sous peine de rester sur le parking. Ikea va imposer à tous les clients à partir de 11 ans le port obligatoire du masque. Et attention : il ne faudra pas l’oublier, car l’enseigne ne compte pas en distribuer à ses visiteurs.

9h35. Hausse des contaminations dans les abattoirs en Allemagne. Plus de 90 employés d’un abattoir du nord-ouest de l’Allemagne sont testés positif au coronavirus, dernier exemple en date dans ce secteur que Berlin s’apprête à réguler plus strictement. Ce nouveau foyer d’infection concerne « 92 employés » d’une « usine de découpe » de viande à Dissen, dans l’état de Basse-Saxe, précise ce lundi les autorités locales.

Ces abattoirs emploient de nombreux travailleurs d’Europe de l’Est, vivant et travaillant dans des conditions d’hygiène douteuses. Un « grand nombre » des personnes contaminées à Dissen étaient employées dans le cadre d’un contrat de sous-traitance, précisent les autorités. Une « partie » d’entre elles vivaient dans des habitats collectifs, où sont logés ces salariés étrangers. Ces logements suscitent une inquiétude grandissante de la part des autorités, en raison du manque d’hygiène et de la promiscuité qui les rendent propices au développement de maladies.

9h25. Bruno Le Maire « regrette » les « divisions » au sein de LREM. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire déclare ce lundi qu’il regrettait les « divisions » au sein de la majorité, à l’heure où un neuvième groupe politique avec des « marcheurs » dissidents pourrait voir le jour sous peu à l’Assemblée nationale. « Je le regrette, ces divisions », commente sur France Info Bruno Le Maire, tout en dénonçant des « grenouillages ».

9h15. La Bourse de Paris ouvre en nette hausse. La Bourse de Paris débute en nette hausse ce lundi (+ 1,95 %), encouragée par la remontée des prix du pétrole, les contrats à terme à Wall Street et le redémarrage graduel de l’activité.

8h59. Bruno Le Maire dit non à un retour de l’ISF. « Il faudra payer la dette », prévient le ministre de l’Economie qui, pour autant, « ne souhaite pas d’augmentation d’impôt ». Comment la régler alors, cette dette ? « Nous relancerons l’économie française par la croissance et par le retour de l’activité. L’augmentation des impôts et des taxes, c’est la solution de facilité », dénonce t-il. « Cela vaut aussi pour l’ISF (l’impôt de solidarité sur la fortune, NDLR). C’est trop simple de penser qu’on pourra éponger nos dettes par le retour de l’ISF ».

8h54. Bientôt un plan de soutien à l’automobile. « L’économie française a tenu bon grâce au soutien de l’Etat », se félicité encore Bruno Le Maire, qui annonce « un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours ». Cela signifie-t-il le retour d’une prime incitative ? « Bien sûr », abonde le ministre de l’Economie, mais « pour le soutien à l’achat aux véhicules propres ». « Nous devons nous servir de cette prime comme d’un levier » pour aller vers des automobiles plus vertes. Quant au secteur aéronautique, lui aussi fortement impacté, un plan de soutien sera également dévoilé dans les prochaines semaines.

8h50. Chômage partiel : vers « un reste à charge plus important pour les entreprises ». « Nous devrions observer une décrue du chômage partiel les prochaines semaines », poursuit-il. Pour le ministre de l’Economie, « ce n’est pas une situation normale et nous devons revenir à la normale ». Il faut ainsi que certaines sociétés évitent « de se reposer uniquement sur le chômage partiel ». D’ailleurs, « il y aura un reste à charge plus important pour les entreprises », annonce Bruno Le Maire. L’idée ? Que le partage soit « le plus juste possible » entre les secteurs qui peuvent reprendre, et ceux qui sont contraints à l’arrêt. Le dispositif sera ainsi maintenu « à 100 % » pour les restaurants. « Nous continuons à encourager le maintien du télétravail », précise par ailleurs le ministre.

8h48. L’économie « se réveille doucement, comme une belle endormie », selon Bruno Le Maire. Le ministre de l’Economie, sur les ondes de Franceinfo, note qu’il existe « des secteurs ou les choses accélèrent bien » à l’image du bâtiment où, « début mai, 45 % de l’activité était à l’arrêt », contre « 28 % aujourd’hui ».

8h46. Si la situation sanitaire le permet, la présidente de la région Ile-de-France est pour la réouverture prochaine des collèges franciliens. « Nous sommes en train de les désinfecter, on sera prêts si on les rouvre » explique Valérie Précresse.

8h42. Pécresse du côté d’Hildalgo pour les parcs et jardins. La présidente de la région Ile-de-France plaide, comme la maire de Paris, pour la réouverture des parcs et des jardins à Paris. « J’y suis favorable à condition qu’il y ait plus de contrôles », explique Valérie Pécresse sur BFMTV. « Le fait de ne pas rouvrir les parcs et les jardins, cela peut avoir des effets pervers », ajoute-t-elle assurant que les Parisiens sont obligés de s’entasser dans d’autres lieux.

8h36. 70 cas confirmés de Covid-19 détectés dans les 40 000 écoles rouvertes. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, interrogé ce lundi matin sur RTL, indique qu’« à chaque fois, ou presque à chaque fois, ce sont des cas qui se déclarent en dehors de l’école ». Jean-Michel Blanquer précise : « Il est inévitable qu’il y ait des choses comme cela mais cela reste minoritaire », estime le ministre de l’Education nationale.

8h30. 68 km de bouchons sur les routes d’Ile-de-France. Le deuxième lundi de déconfinement se passe plutôt bien sur le réseau routier francilien. Une semaine après un pic à 48 km le 11 mai, le « site vigie » Sytadin a recensé 68 km au plus fort de ce début de journée à 7 h 55. Seuls les secteurs de l’A86 au pont de Bezons (Val d’Oise) et à Val de Fontenay (Seine-Saint-Denis) et sur l’A1 à l’entrée sur le périphérique parisien connaissent de réelles difficultés ce matin.

8h27. Un médecin de l’Insep détaille les modalités du retour des athlètes. Responsable du pôle médical de l’Institut du Sport, qui rouvre ses portes ce lundi, le docteur Sébastien Le Garrec fait le point sur la situation des sportifs après deux mois de confinement.

8h20. RMC fait appel au public pour « réinventer » le sport. RMC et RMC Sport lancent ce lundi une consultation populaire pour réfléchir au sport de demain, alors que la crise du Covid-19 a déjà profondément bouleversé le monde sportif, du foot professionnel jusqu’aux pratiques individuelles et de loisirs.

8h15. Aulas écrit encore aux parlementaires. Le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a envoyé une troisième lettre aux parlementaires dimanche dans sa lutte contre l’arrêt de la Ligue 1 décidée par la LFP, et s’est attiré les critiques du patron de la FFF.

8h05. Les associations en danger à cause de la crise du coronavirus. À cause de l’épidémie et du confinement qui a suivi, les associations ont été durement touchées par la crise sanitaire. Elles craignent pour leur avenir. 

7h50. Bolsonaro harangue ses partisans en bravant les normes sanitaires. Le chef de l’Etat brésilien Jair Bolsonaro a salué dimanche des centaines de ses partisans massés devant le siège de la présidence, défiant la distanciation sociale imposée pour lutter contre le coronavirus, qui a tué plus de 16 000 personnes dans le pays.

7h45. Un bond des recherches pour l’été en France sur Airbnb. Airbnb constate un bond sur sa plateforme des recherches des Français, encouragés par le gouvernement à réserver leurs vacances dans le pays en juillet et août, mais cela ne se traduit pas encore en réservations fermes.

7h38. Voyage au cœur d’un poumon infecté. Où vient se fixer le virus? À quoi ressemble un poumon infecté? Avec ses clichés uniques en 3D et 4D, le docteur Rodolphe Gombergh offre une véritable radiographie de la maladie.

7h35. Le patron de la Fed voit le pic du taux de chômage aux Etats-Unis à 20, 25 %. La crise économique provoquée par la pandémie présente « des différences fondamentales » avec la Grande Dépression et la croissance devrait reprendre plus vite malgré un chomage très élevé et une profonde récession, affirme le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell.

Il estime qu’un pic du taux de chômage à 20 ou 25 % est probable, et que la chute du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre aux Etats-Unis sera « facilement dans les 20, les 30 % ».

7h30. « On se souviendra toute notre vie de ces deux mois », déclare Cyril Hanouna. L’animateur relance le jeu « A prendre ou à laisser » créé par Arthur sur TF1, ce lundi soir sur C8, quotidiennement en direct à 20h15. 

7h28. Syndrome de Kawasaki, le père de l’enfant décédé témoigne. Un enfant marseillais est mort la semaine dernière à 9 ans. Son père assure qu’il va porter plainte, il estime que les Urgences n’auraient pas dû les renvoyer chez eux quand il y est venu avec son fils malade. 

7h26. La basilique Saint-Pierre de Rome rouvre ses portes. La basilique Saint-Pierre de Rome rouvre lundi ses portes au public, symbole du retour à une relative normalité en Italie où le déconfinement entre dans sa « phase 2 », avec reprise des messes et réouverture des commerces, cafés et terrasses.

7h24. L’Acropole d’Athènes rouvre lundi après deux mois de confinement. L’Acropole d’Athènes, monument phare de l’Antiquité, rouvrira ses portes ce lundi matin comme tous les sites archéologiques en Grèce, après deux mois de suspension de leur fonctionnement en raison des restrictions pour enrayer la propagation du Covid-19.

7h20. L’écologie a-t-elle été la victime collatérale du Covid-19? Sous prétexte de relance de l’économie et parfois pendant le confinement, le respect de certaines règles a été suspendu et des projets de routes ou de mines relancés, dénoncent les lanceurs d’alerte écolos. 

7h15. Reprise du foot en Allemagne : la Bundesliga donne-t-elle des regrets aux acteurs de la L1? Après une reprise du championnat d’Allemagne plutôt réussie ce week-end, un président, un joueur et un supporter de Ligue 1 débattent sur le bien-fondé de l’arrêt définitif du Championnat de France. 

7h10. Premier cas chez les indigènes waorani en Équateur. Un premier cas de contamination au coronavirus parmi les indigènes waorani, qui vivent en Amazonie, a été répertorié, annonce le ministère équatorien de la Santé. Le « premier cas de Covid-19 signalé dans la communauté waorani » est « une femme enceinte, de 17 ans, qui a eu les premiers symptômes le 4 mai », affirme le ministère dans un communiqué.

7h08. Des traces de la maladie détectées sur un scanner dès le 16 novembre. Un hôpital de Colmar, dans le Haut-Rhin, réexamine tous les clichés de scanners réalisés depuis le 1er octobre, afin de voir quand et comment la maladie a pu se propager.

7h05. Un avion de la patrouille acrobatique s’écrase au Canada. Un avion de la patrouille acrobatique de l’armée de l’air canadienne s’est écrasé dimanche en Colombie-Britannique, faisant un mort et un blessé grave, lors d’une opération destinée à remonter le moral des Canadiens pendant la pandémie de coronavirus, selon l’armée canadienne.

6h59. L’écologie, l’autre chantier d’Emmanuel Macron. Comment redresser un pays sans rien céder aux urgences environnementales? Ce dilemme sera le grand défi de l’exécutif, qui se sait particulièrement attendu sur la question. 

6h55. Le Japon en récession. La récession est de retour au Japon, qui a connu entre janvier et fin mars un deuxième trimestre de contraction d’affilée de son produit intérieur brut (PIB), alors que la crise du coronavirus commençait à frapper. Le PIB a reculé de 0,9 % au premier trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019, où il s’était déjà contracté de 1,9 %.

6h50. Le point sur les 25 nouveaux clusters. « Tant qu’ils sont identifiés, on peut les maîtriser » selon la professeure Karine Lacombe. L’essentiel est de repérer ces foyers de circulation du virus pour retracer les cas contacts et les isoler. 

6h45. Réunion internationale à l’OMS. Les 194 pays de l’OMS se réunissent ce lundi virtuellement pour la première fois de son histoire afin de débattre de la réponse internationale à la pandémie, avec les tensions sino-américaines, les discussions sur Taïwan et les vaccins comme sujets de friction. De nombreux chefs d’Etat, de gouvernements et de ministres doivent prendre la parole à l’occasion de cette Assemblée mondiale de la santé, organe décisionnel de l’agence onusienne.

6h30. Retour en classe pour 150 000 collégiens. Près de 150 000 collégiens de 6e et de 5e font leur retour en classe ce lundi dans les régions situées en zone verte, c’est-à-dire les moins touchées par la pandémie. En zone rouge, dont l’Ile-de-France, ils devront attendre la fin du mois pour savoir s’ils retourneront en classe.

6h25. 820 nouveaux décès aux Etats-Unis. Cela porte le nombre total de morts à près de 90 000, selon le comptage de l’université Johns-Hopkins.

Selon cette université, qui fait référence, les Etats-Unis ont détecté 1 486 376 cas de la maladie (Covid-19). Cela représente plus de 30 % des cas recensés dans le monde.

6h20. 483 nouveaux décès recensés ces dernières 24 heures en France. Il s’agit d’une forte hausse, alors que la tendance générale est à la baisse depuis plusieurs jours, qui s’explique par un rattrapage du nombre de morts dans les Ehpad. Ce sont au total 28 108 personnes qui sont mortes du coronavirus dans le pays depuis le début de l’épidémie.

6h15. Près de 100 000 hospitalisations en France. « Depuis le début de l’épidémie, 98 569 personnes ont été hospitalisées, dont près de 17 500 en réanimation. 61 213 personnes sont rentrées à domicile », annonce aussi la Direction générale de la santé.

6h10. Plus de 313 000 morts dans le monde. Plus de 4 680 700 CAS d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

A propos de l'Auteur

-