Publié le: mar, Déc 10th, 2019

Dieynaba Seydou Bâ de la Tfm, une femme incontournable et diplomatique.

Share This
Tags

Elle est de ces femmes (journalistes et/ou animatrices) du groupe Futurs Médias qui, pourrait-on dire, représentent le visage de la chaîne de télévision la plus suivie du Sénégal, la TFM. Dieynaba Seydou Ba, puisqu’il s’agit d’elle, a la voix claire, la diction parfaite et puis elle n’a pas, du tout alors besoin de se pomponner. Même ses pourfendeurs (nul ne fait l’unanimité) s’accordent à reconnaître que cette « Hal Poular » est d’une beauté naturelle (« machallah », touchons du bois!)

Formée à bonne école, Dieynaba Seydou Bâ a gravi les échelons chez «You». De stagiaire, elle a été promue reporter. Décrite, «très perspicace dans la collecte d’informations», il revient à dakarposte qu’elle a été maintes fois chargée au niveau de la RFM des reportages, enquêtes et comptes rendus impliquant souvent des déplacements entre autres aléas du métier de pisse-copie.

A l’image de notre confrère Pape Cheikh Diallo, lequel est sympathique, drôle et beau parleur, la callipyge Dieynaba sait divertir et informer le public. Ceux qui suivent ses passages sur «Yeewoulèèn» par exemple ne diront pas le contraire.

Dakarposte a pu glaner de sources concordantes tapies à la TFM que «polyvalente», elle fait la navette entre la «télé de la star planétaire» (Youssou Ndour) et le siège de la RFM en plein coeur de la Médina.

«Très dégourdie, passionnée, mais simple c’est elle qui fait souvent les brèves surtout du samedi matin à la RFM, du moins elle alterne avec Bineta Diallo. Je vous dis, cette femme imagine souvent et conçoit le programme en accord avec la ligne éditoriale du groupe. Sans en avoir l’air, elle prépare nombre d’émissions bien évidemment en équipe, s’imprègne des sujets, puis elle anime les débats, interviewe ses invités, relance les auditeurs… En coulisses, la présentatrice de l’émission «Sama Keur» est soumise à d’importantes pressions, mais elle supporte comme un homme. C’est certainement son professionnalisme et son abnégation qui ont poussé le patron des programmes ( Bouba Ndour) à jeter son dévolu sur elle pour l’assister » nous souffle t’on.

Loin de lui tresser des lauriers, Dieynaba, qui a longtemps été la co-présentatrice de plusieurs émissions, déploie un incroyable talent au côté de l’animateur attitré de la matinale de la TFM, Pape Cheikh Diallo. Cela a, du coup, pesé sur la balance allusion faite au choix porté sur elle aux fins d’ animer désormais «Yéwoulèèn» les vendredis.
La bonne humeur constante et surtout le fait qu’elle n’essaye pas de surjouer c’est à dire de se mettre dans la peau d’une personne qu’elle n’est pas et qui ne la ressemble pas, l’ont rendu particulièrement attachante pour ne pas dire irrésistible. Il n’y a qu’à la voir animer pour constater à quel point elle donne de sa personne. Autant de qualités font d’elle l’une des animatrices préférées des téléspectateurs et téléspectatrices de la TFM!
Pudique comme pas deux, la « dame des Parcelles Assainies » a su garder « top secret » sa vie privée.
Les radars fureteurs de dakarposte, qui ont tenté d’en savoir davantage savent juste qu’elle est mariée à un certain Kane. Qui bosse dans une entreprise d’assurances. Elle a deux bouts de bois de Dieu pour paraphraser Sembène Ousmane. L’un de ses deux enfants vit d’ailleurs au pays de Trump.

A propos de l'Auteur

-