Publié le: lun, Sep 21st, 2020

David Hallyday : ce qu’il veut à tout prix éviter pour l’héritage artistique de Johnny

Share This
Tags

Presque trois ans après la mort de Johnny Hallyday et alors que la brouille familiale autour de l’héritage du chanteur semble enfin s’apaiser, son fils David Hallyday a donné son sentiment sur le patrimoine artistique de l’interprète d’Allumer le feu. Et il ne transigera pas sur sa vision des choses.

Le 5 décembre de cette année marquera le troisième anniversaire de la disparition de Johnny Hallyday. Trois ans déjà que le Taulier de la chanson française s’est éteint laissant derrière lui des millions de fans endeuillés et une famille à feu et à sang se déchirant pour son héritage patrimonial tout comme son héritage artistique. Après des années de lutte, son unique fils David Hallyday a déposé les armes. Le 31 juillet dernier par l’entremise de son avocat l’auteur-compositeur-interprète avait révélé avoir renoncé à tout héritage financier ou patrimonial, affichant la volonté de protéger désormais ses 3 soeurs : Laura, Jade et Joy.

David Hallyday utilisera son droit de regard sur l’héritage artistique

Dans une interview accordée à TruthCelebs ce 19 septembre le fils de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan est revenu sur cette décision prise sereinement , il affirme : « J’ai juste pris une décision en cohérence avec ce que je dis dans le privé depuis le début » et conclut sur le sujet : « Maintenant c’est fini et tout le monde va pouvoir passer à autre chose et ne plus discuter d’un sujet qui n’a plus lieu d’être. » Il n’en reste pas moins que l’interprète de A toi je pardonne est soucieux de l’héritage artistique de Johnny sur lequel il a toujours un droit de regard. Et là le papa d’Ilona, Emma et Cameron n’est pas prêt à tout laisser faire; s’il indique être ouvert aux propositions il explique également : « Un héritage artistique, c’est savoir doser et ne pas tout « gâcher » en lançant des concepts en masse. C’est la nature des projets qui compte donc on verra bien ce qui se présente. » David Hallyday prévient : « Je ne souhaite pas qu’il y ait de surconsommation. Mon père ce n’était pas un produit mais un être humain et il faut choisir les bons projets et au bon moment et pas tout le temps. On verra plus tard. » A 54 ans et plus que jamais, David Hallyday est le fils du taulier. A sang pour sang.

A propos de l'Auteur

-