Publié le: ven, Nov 8th, 2019

Coupe du Monde U17 : L’Afrique a (encore) déçu…

Share This
Tags

La 18e édition de la Coupe du monde de football des moins de 17 ans se tient actuellement au Brésil jusqu’au 17 novembre prochain, mais c’est déjà terminé pour les équipes africaines qui ont laissé un bilan pas très satisfaisant. Plus de représentants africains dans cette compétition dès les 1/8e de finale.

Le champion d’Afrique en titre, le Cameroun, est lui sorti du tournoi dès les phases de poule avec un zéro pointé. On aurait pu même comprendre les déconvenues contre des adversaires plus forts (l’Argentine et l’Espagne), mais il avait au moins de la place (contre le Tadjikistan, défaite 0-1) pour au moins accrocher la troisième place du groupe E dans ce tournoi. C’est sans doute la plus grosse déception africaine dans la compétition, éliminé dès le premier tour.

Le Nigéria, l’Angola, le Sénégal sont eux éliminés en 1/8e de finale. Un parcours mieux que ce qu’a fait le Cameroun dans ce mondial U17.

Face à une équipe très bien organisée derrière, l’Angola a eu du mal à se défaire des Sud-Coréens. Les Palanquinhas ont été surpris et éliminés sur le score de 1 but à 0. Prudente en première mi-temps, l’Angola a été obligée de se découvrir une fois menée au score, mais le gardien sud-coréen Shin Songhoon s’est dressé sur leur chemin, sauvant sa cage sur plusieurs tentatives angolaises, leur barrant définitivement la route des quarts.

Le Nigéria, quant à lui, ne remportera pas à nouveau un titre de champion du monde de la catégorie des moins de 17 ans. Les « Supers Eaglets », en difficulté causée par leurs errements défensifs ont été éliminés par un Sontje Hansen virevoltant et auteur d’un triplé. Battus 3-1, mardi dernier à Goiania.

Pour sa première participation à la Coupe du Monde U17, le Sénégal pourra se réjouir d’avoir disputé les huitièmes de finale de la compétition. Deuxième de leur groupe avec 6 points, les Lionceaux sont tombés sur l’Espagne, bien plus forte qu’eux.
En effet, les jeunes joueurs de Malick Daf ont raté leur rendez-vous dans cette rencontre historique de 1/8e de finale dans ce tournoi. Les lionceaux ont eu beaucoup de mal dans la première période à approcher les buts des espagnols. Les joueurs du sélectionneur espagnol David Gordo ont confisqué le ballon pendant presque tout le match et ont surtout été réalistes et ont marqué sur les  quelques rares occasions qu’ils ont eues dans ce match.

Pendant plus d’une heure de jeu, les lionceaux qui en étaient à zéro tir cadré, ont tardé à réagir. Leurs efforts ont fini par payer et ils finiront par marquer un but, ce qui permettait d’espérer. Mais finalement, la « Rojita » barrera la route aux lionceaux qui voient leur aventure s’arrêter en 1/8e de finale.

La compétition continue sans la moindre équipe africaine… 

A propos de l'Auteur

-