Publié le: mar, Mar 3rd, 2020

Coronavirus:.Il n’y a pas de raison de paniquer » (Pr Daouda Ndiaye)

Share This
Tags

Le Sénégal a enregistré “officiellement” hier son premier cas avéré de malade atteint du coronavirus. Il s’agit d’un étranger de nationalité française qui a débarqué dans le pays le 26 février dernier. La confirmation a été d’abord faite par le président de la République, Macky Sall qui, selon le professeur Daouda Ndiaye,  a trouvé la stratégie juste pour bien se prémunir des mesures de riposte.

 »Ce que j’ai vu hier en tant que chercheur, est rassurant. Entendre un chef d’État s’engager dans de telles situations, c’est ce que les stratégies, au niveau mondial, souhaitent » se réjouit le chef de département parasitologie de l’Ucad.

Il soutiendra que ce sont des engagements que les visions de stratégie sanitaire veulent voir dans des cas de maladies endémiques, épidémiologiques.

Le professeur Daouda Ndiaye est optimiste quant à la maitrise de ce virus et son évolution dans le pays. D’abord, parce qu’il y a déjà des mesures prises en direction des gens qui ont été en contact avec « le cas zéro » qui est actuellement dans un état évolutif à l’hôpital Fann.

Reconnaissant que le système sanitaire de certains pays en voie de développement, en Afrique plus particulièrement, n’est pas si performant, le « révolutionnaire de « l’Illumigene Malaria » pensera que certains cas peuvent toutefois être gérés.

La question que les sénégalais se posent sur la capacité de nos autorités à bien gérer cette question est certes pertinente, mais selon le professeur, « Il y’a lieu de renforcer, d’améliorer le dispositif de surveillance et de contrôle, surtout à partir de ce cas ».  

Il limitera même les chances du Sénégal d’être trop exposé si toutefois, les mesures idoines sont prises à travers le recensement et l’identification des sujets qui ont été en contact avec le cas confirmé…

A propos de l'Auteur

-