Publié le: jeu, Oct 22nd, 2020

Christine Kelly : son tweet sur le reconfinement remis en cause

Share This
Tags

Christine Kelly a-t-elle propagé une fausse information ? Samedi 17 octobre, la journaliste a fait état de “mails internes à des grandes entreprises” annonçant un nouveau confinement. Des propos, depuis, remis en cause.

La lutte contre l’épidémie de Covid-19 se résume en un amoncellement de mesures et de restrictions qui évoluent très vite. Le 14 octobre dernier, au cours d’une interview diffusée sur TF1 et France 2, Emmanuel Macron a pris une mesure inédite : l’instauration d’un couvre-feu à 21 heures. Une mesure forte, mais pas autant que le confinement du mois de mars dernier. Une semaine plus tard, Jean Castex, le Premier ministre, va s’exprimer ce jeudi 22 octobre et devrait annoncer de nouvelles mesures. La rumeur d’un couvre-feu avancé à 19 heures est entendue.

Pendant ce temps-là, d’autres pays ont choisi de reconfiner, comme l’Irlande. Pour certains, un nouveau confinement de l’Hexagone n’est pas à exclure, et serait même clairement envisagé avant les fêtes de fin d’année. Samedi 17 octobre, Christine Kelly s’est dite très préoccupée par une information qui lui était remontée“Pourquoi, afin de se préparer, des mails internes à des grandes entreprises annoncent un confinement au 26 octobre ? Préparation? Le couvre-feu n’est il qu’un prélude ?”, s’est-elle interrogée sur ses réseaux sociaux. De quoi faire réagir ses abonnés, qui ont été nombreux à apporter des témoignages similaires.

“Ils auraient fuité depuis longtemps”

Rumeur relayée ou véritable information apportée par la présentatrice de Face à l’Info ? CheckNews, le service de vérification du journal Libération, a tenté de remonter à la source de ce tweet. Les journalistes ont bien tenté de joindre Christine Kelly, mais en vain. Au sein de Canal +, le groupe dans lequel travaille la présentatrice, un délégué syndical nie l’existence de tels courriels : “Nous avons des réunions Covid deux fois par semaine, je n’ai jamais entendu parler de cela. Par ailleurs, si ces mails existaient, des centaines de personnes seraient au courant : ils auraient fuité depuis longtemps.

Quant aux internautes qui ont confirmé l’information donnée par Christine Kelly, ces derniers semblaient en majorité se baser sur “plusieurs captures d’écran qui circulent visiblement massivement sur WhatsApp”, toujours selon CheckNews. Selon le service de Libération, l’affirmation de Christine Kelly est peu plausible. “Il est impossible de préjuger d’une décision gouvernementale concernant un éventuel nouveau confinement. En revanche, à l’heure actuelle et malgré nos recherches, aucun élément ne permet d’étayer la rumeur selon laquelle de grandes entreprises françaises auraient reçu des directives par mail à ce sujet”, conclut le média.

A propos de l'Auteur

-