Publié le: jeu, Oct 22nd, 2020

Annulation du marché de Noël de Strasbourg : il fallait “anticiper” l’augmentation des chiffres de l’épidémie, défend l’adjoint au maire chargé de la santé publique

Share This
Tags

Même si les chiffres de l’épidémie du coronavirus ne sont pas aussi importants à Strasbourg que dans d’autres métropoles, le taux d’incidence étant à 250 et dépassant juste le seuil d’alerte, la mairie a annoncé jeudi 22 octobre l’annulation du marché de Noël. “On est en décalage. Ce taux va continuer de grimper. On n’est pas une bulle, alors c’est très important d’anticiper par des mesures les plus efficaces possible”, a expliqué sur franceinfo Alexandre Feltz, adjoint à la mairie de Strasbourg chargé de la santé publique. Ce sera “une fête un peu différente des années précédentes”, a-t-il concédé.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l’épidémie dans notre direct.

franceinfo : Le taux d’incidence reste modéré à Strasbourg, pourquoi décider d’annuler dès maintenant le marché de Noël ?

Alexandre Feltz : En effet, on est à un taux d’incidence à 250 qui dépasse juste le seuil d’alerte, alors que d’autres grandes villes sont à 800. Mais on est en décalage. Ce taux va continuer de grimper. On n’est pas une bulle, alors c’est très important d’anticiper par des mesures les plus efficaces possible. Même si l’épidémie est modérée sur Strasbourg et la métropole, elle va augmenter dans les jours et semaines qui viennent. Et lorsque le marché Noël devrait commencer, nous arriverions sans doute à des chiffres beaucoup plus importants.

À quoi vont ressembler les festivités de Noël cette année à Strasbourg ?

Strasbourg est et restera la capitale de Noël, elle l’est depuis le XVIe siècle. On va rester dans cette tradition historique qui est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La cathédrale et plusieurs parties de la ville seront éclairées et animées. Le sapin de Noël sera également présent. Mais on n’aura pas le marché, avec notamment les chalets. On sera sur une animation très légère. Les Strasbourgeois et Strasbourgeoises, et au-delà, les habitants de la métropole, pourront quand même profiter de ce patrimoine unique, avec une ambiance de Noël un peu différente.

Économiquement, cette annulation représente quand même un grand manque à gagner ?

Oui, bien sûr. C’est aussi pour cela qu’on l’annonce maintenant parce que beaucoup de commerçants doivent faire leurs achats, s’organiser, et engager des frais. Donc il est important de ne pas attendre, d’anticiper pour organiser une fête de Noël un peu différente des années précédents. Et puis aujourd’hui, on voit qu’il y a des restrictions de déplacement pour les Allemands, les Suisses qui viennent beaucoup au marché de Noël, donc même si on avait pu maintenir au niveau économique, ce n’était pas viable avec 300 chalets.

A propos de l'Auteur

-