Publié le: jeu, Fév 13th, 2020

Act 2 des affrontements à Guet-Ndar : De nouvelles arrestations du côté des pêcheurs.

Share This
Tags

L’enquête sur les affrontements qui avaient  éclaté la semaine dernière à Guet-Ndar  connaît un nouveau rebondissement.

En effet, après le placement sous mandat de dépôt de 23 manifestants, deux nouvelles  arrestations viennent d’être opérées dans la ville tricentenaire.

Il s’agit, selon nos sources, de Yama Dièye, un des responsables des pêcheurs dans la Langue de Barbarie et son ami Makha Dièye.

Ces deux mis en cause ont été placés en garde à vue au terme de leur audition, suite à leur convocation ce matin au commissariat de l’Île  de Saint-Louis.

Selon nos informations, le responsable Makha Dièye aurait menacé le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, que “les pêcheurs allaient descendre sur le terrain, si toutefois leurs revendications n’étaient pas satisfaites”. De propos tenus bien avant les affrontements. Qui, poursuivent toujours nos sources, seraient le point de départ des affrontements entre pêcheurs et forces de l’ordre et de sécurité.

En réponse aux arrestations, les pêcheurs paralysent les activités!

En réaction aux nombreuses arrestations  opérées depuis les affrontements, les pêcheurs de la Langue de Barbarie ont décidé  de paralyser le secteur de la pêche dans la ville de Mame Coumba Bang. Cela en décrétant l’opération “toutes les pirogues au quai de pêche”.

C’est dire que tant que les autorités ne cessent pas de traquer les pêcheurs, personne n’ira en mer.

Une opération qui peut coûter cher à la  population qui n’est nullement liée aux manifestations, voire les affrontements qui ont causé d’énormes dégâts, la semaine dernière. Car la majeure partie de l’économie de la ville est tirée des ressources halieutiques…

A propos de l'Auteur

-