Publié le: jeu, Nov 14th, 2019

1er rapport sexuel : Tamba, Kédougou et Kolda débutent avant 17 ans

Share This
Tags

Le Rapport de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), non encore rendu public, relatif à l’enquête démographique et de santé (600 pages) donne froid dans le dos.  L’Obs qui l’a feuilleté lève le voile sur une sexualité précoce des jeunes sénégalais. Un sujet tabou à plus d’un titre. 

Relation en couple

La sexualité reste relative à tout ce qui a trait à notre vie sexuelle. Et la relation en couple, un segment, est sans doute la plus prisée. Même l’éducation à la sexualité demeure taboue.

ça chauffe au sud

Ainsi, sur un total de 800 ménages, l’enquête démographique et de santé continue de 2017 révèle, entre autres, que les femmes des régions de Tambacounda (17 ans), Kédougou (16 ans), Kolda (17 ans) débutent plus tôt leur vie sexuelle. Par contre, dans les régions de  Dakar et Thiès, la vie sexuelle s’amorce à l’âge de 20 ans

Qui sur la plus haute marche ?

Et, le document de souligner que 31,7% des femmes âgées entre 20-24 ans ont eut leurs premiers rapports sexuels avant l’âge de 18 ans. Chez les hommes, ils sont 16, 4%.

Capitale ou région…

Chez les adolescents de 15-19 ans, 6% des femmes et 5% des hommes ont eu leurs premiers rapports sexuels avant 15 ans. Autres statistiques, les femmes de 25-49 en milieu urbain ont leurs premiers rapports sexuels à un âge plus tardif, 21 ans. que celles évoluant dans le monde rural, 18 ans.

Selon les résultats de l’étude, 44,3% de femmes et 73,9% d’hommes utilisent le préservatif…

A propos de l'Auteur

-