Publié le: lun, Sep 9th, 2019

Retraites: Berger va dire à Macron « de ne pas courir plusieurs lièvres à la fois »

Share This
Tags
Laurent Berger à Matignon le 5 septembre 2019

Paris (AFP) – Laurent Berger, reçu par Emmanuel Macron lundi, va lui dire « de ne pas courir plusieurs lièvres à la fois » sur la réforme des retraites » et n’entend pas se faire « draguer » par le chef de l’Etat.

« Je vais lui dire de ne pas courir plusieurs lèvres à la fois, ce n’est pas une réforme budgétaire, le système est à l’équilibre ou quasi (…) on est dans la construction d’un régime plus solidaire, plus juste », a défendu le numéro un de la CFDT sur Franceinfo.

Emmanuel Macron reçoit lundi midi Laurent Berger alors qu’un nouveau cycle de consultation sur les retraites s’est ouvert.

M. Berger a rappelé les revendications de la CFDT: un « système plus juste à l’égard des femmes qui ont un tiers de retraites en moins que les hommes »; « la pénibilité pour les agents du public »; « l’instauration d’une retraite progressive »; « les minimum de pension » et « les mesures de compensation pour certaines professions » comme les enseignants.

Pour l’instant seul le numéro un de l’Unsa Laurent Escure, autre syndicat favorable à l’instauration d’un système universel, a été convié et sera reçu jeudi.

« Nous n’avons pas reçu d’invitation », a-t-on indiqué à la CGT. Même réponse à la CFE-CGC qui « ne doute pas du fait que le président va convier l’ensemble des acteurs ».

Interrogé sur le fait de savoir s’il se faisait maintenant « draguer » par Emmanuel Macron, avec qui les rapports ont été difficiles depuis le début du quinquennat, M. Berger a répondu ne pas « l’espérer »

« En tout cas c’est « no way ». Il n’y a pas de possibilité », a-t-il prévenu.

A propos de l'Auteur

-

%d blogueurs aiment cette page :