Publié le: jeu, Août 8th, 2019

Fillon, Cazeneuve, Valls… le palmarès des anciens Premiers ministres qui coûtent le plus cher

Share This
Tags
Fillon, Cazeneuve, Valls… le palmarès des anciens Premiers ministres qui coûtent le plus cher

Les avantages offerts aux anciens Premiers ministres sont dans le viseur du gouvernement. Conscients que la mise à disposition, à vie, d’un véhicule de fonction avec chauffeur et d’un assistant personnel ne passe plus vraiment auprès de l’opinion publique, Edouard Philippe a annoncé il y a plusieurs mois son intention de limiter la durée de ces avantages à dix ans. Une évolution qui vise à réduire le train de vie de la République. Si le traitement des prédécesseurs – encore en vie – d’Edouard Philippe représente un coût largement inférieur à celui des anciens présidents de la République, il n’est pas anodin pour autant.

En réponse à une question écrite de la député LREM Bénédicte Peyrol repérée par le Canard enchaîné, Matignon vient d’indiquer que la facture des anciens Premiers ministres avait légèrement dépassé la barre du million d’euros en 2018. Cette somme correspond à l’addition des dépenses liées aux véhicules de fonction (carburant, péages, assurance…), soit 139.815 euros, et celles induites par les rémunérations du personnel des ex de Matignon, soit 870.846 euros. À ces montants, il convient d’ajouter 28.636 euros consacrés à l’achat d’un nouveau véhicule.

Bernard Cazeneuve, « ex » le plus coûteux

Dans le détail, on s’aperçoit que c’est le prédécesseur immédiat d’Edouard Philippe qui coûte le plus cher. Souvent cité pour représenter le Parti socialiste lors de la prochaine élection présidentielle, Bernard Cazeneuve a, en 2018, “facturé” 143.400 euros au Secrétariat général du gouvernement (SGG), chargé de gérer les avantages des anciens locataires de la rue de Varenne. Avec respectivement 117.995 euros et 117.197 euros de frais engagés en 2018, Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin talonnent l’ancien lieutenant de François Hollande. Deux autres ex-Premiers ministres dépassent la barre symbolique des 100.000 euros. Il s’agit de Jean-Marc Ayrault (102.420 euros), premier occupant de Matignon sous Hollande et de François Fillon (103.304 euros), son prédécesseur (…) Cliquez ici pour voir la suite sur Capital

A propos de l'Auteur

-

%d blogueurs aiment cette page :