Publié le: lun, Août 5th, 2019

713 contraventions pour « outrage sexiste » dressées en un an

Share This
Tags
outrage sexiste

HARCÈLEMENT – 713 contraventions pour “outrage sexiste” en un an. C’est le nombre d’amendes dressées par les forces de l’ordre sur l’ensemble du territoire, la grande majorité en flagrant délit, a indiqué à l’AFP le cabinet de la secrétaire d’État chargée de l’égalité femmes/hommes, Marlène Schiappa.

Selon des informations du HuffPost, fin avril, le nombre de contraventions pour “outrage sexiste” était de 447. Un peu plus d’un mois plus tôt, le 6 mars, on en comptait 332.

C’est l’une des dispositions de la loi Schiappa sur les violences sexistes et sexuelles, entrée en vigueur début août 2018. Elle pénalise les “propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste”, lorsqu’ils sont “dégradants, humiliants, intimidants, hostiles ou offensants”. Des faits passibles de 90 euros d’amende, voire de 1500 euros en cas de circonstance aggravante (lorsque la victime a moins de 15 ans, notamment).

“Il n’est plus permis et ne doit plus être toléré d’invectiver, de suivre, d’humilier les femmes en les harcelant dans la rue, les transports ou l’espace public!”, a commenté Marlène Schiappa, en saluant des “résultats encourageants”.

A propos de l'Auteur

-

%d blogueurs aiment cette page :