Publié le: ven, Juin 14th, 2019

La Bourse de Paris ouvre en baisse, la prudence de mise

Share This
Tags
/ Simon Dawson/REUTERS

La Bourse de Paris est partie pour terminer la semaine sur une légère baisse. Les investisseurs se montrant prudents en attendant des nouvelles sur le conflit commercial.

À 9h20, l’indice CAC 40 perdait 0,30% à 5358 points. Les thématiques commerciales et monétaires occupent l’esprit des investisseurs depuis quelques jours. Sur le plan de la guerre commerciale entre les deux puissances mondiales, les négociations semblaient dans l’impasse.

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir «le sentiment» qu’il y aurait un accord avec la Chine. Le locataire de la Maison Blanche doit rencontrer son homologue chinois Xi Jinping fin juin au Japon, en marge du sommet du G20, pour évoquer la guerre commerciale entre les deux pays.

Sur le plan monétaire, les investisseurs anticipent une baisse de taux d’intérêt de la Banque centrale américaine dès l’été. Ces dernières semaines, plusieurs indicateurs semblent décrire un ralentissement de l’économie américaine qui pourrait justifier une baisse de taux afin de soutenir l’activité – le tout sous la pression continue du président américain Donald Trump, qui tonne son mécontentement vis-à-vis d’une politique monétaire de la Fed jugée trop restrictive.

Jeudi, le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a d’ailleurs estimé que la croissance économique des États-Unis pourrait être moins forte au deuxième trimestre qu’au premier.

Le marché gardera également un œil attentif aux cours du pétrole, qui poursuivaient leur hausse vendredi en Asie, au lendemain d’attaques contre deux tankers dans le Golfe, dont la responsabilité a été attribuée par Washington à l’Iran.

Côté indicateurs, le marché surveillera les résultats définitifs de l’inflation en France. Aux Etats-Unis, ils prendront connaissance des ventes au détail et de la production industrielle pour le mois de mai ainsi que des stocks des entreprises pour avril.

Par ailleurs, les ministres des Finances européens se sont mis d’accord vendredi matin sur (…) Lire la suite sur Figaro.fr

A propos de l'Auteur

-