Publié le: jeu, Avr 18th, 2019

Notre-Dame : « La générosité n’est pas une niche fiscale », estime la Fondation de France

Share This
Tags

« 800 millions d’euros de dons en 48h, nous n’avions jamais vu ça », a affirmé jeudi 18 avril sur franceinfo Axelle Davezac, directrice générale de la Fondation de France, l’un des quatre organismes officiellement habilités à récolter les dons pour la restauration de Notre-Dame de Paris (avec la Fondation du patrimoine, la Fondation Notre-Dame et le Centre des monuments nationaux).

La directrice générale de la Fondation de France appelle à ne pas « polariser la discussion » sur les promesses de dons des grandes entreprises comme Pinault, LVMH ou encore Total, via des fondations ou du mécénat. « Il y a des entreprises qui ne font pas de mécénat du tout », rappelle-t-elle. Certaines voix s’élèvent pour pointer le caractère sélectif de cet élan de générosité. « La générosité n’est pas une niche, estime Axelle Davezeac. Une niche fiscale, c’est quand vous remplacez un euro d’impôt par un euro dans un autre dispositif. » Les dons permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 66% du total des versements dans la limite de 20% du revenu imposable. « Ça coûte de l’argent de faire des dons ! », souligne Axelle Davezac.

« Ne pas induire de hiérarchie des causes »

Des voix dénoncent une générosité sélective, face à l’afflux (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A propos de l'Auteur

-

%d blogueurs aiment cette page :