Publié le: dim, Mar 24th, 2019

Quatre villes subventionnent les trajets domicile-travail en covoiturage

Share This
Tags

Le covoiturage cofinancé par la collectivité locale en charge des transports publics sera encouragé par la future loi d’orientation des mobilités en discussion au Parlement. La ministre des Transports s’est dit favorable il y a trois jours sur BFMTV-RMC à ce que tous les employeurs versent une aide à leurs salariés pour leurs trajets domicile-travail en covoiturage ou à vélo.

Sans attendre que la loi soit promulguée, c’est cet axe du covoiturage domicile-travail financé en partie par les villes qu’a choisi de concrétiser la start-up française Klaxit. Elle a signé un partenariat avec Toulouse, Clermont-Ferrand, Lunéville et Lannion à qui elle fournit sa solution logicielle Klaxit Mobilités. Ces collectivités prendront en charge une partie du coût des trajets pour les passagers, en assurant un gain financier aux conducteurs.

« Sans ce coup de pouce de la collectivité, les automobilistes ne voient pas leur intérêt économique à devenir passagers et le service se cantonne à un public de convaincus » explique la start-up pour expliquer ces quatre accords dont voici le détail.

  • À Toulouse (Haute-Garonne) l’autorité organisatrice des transports, Tisséo Collectivité, cible en priorité les zones péri-urbaines en lien avec les bassins d’emplois du sud toulousain regroupant plus de 50.000 salariés avec de fortes problématiques de congestion. « Deux trajets gratuits par jour seront intégrés dans…

Lire la suite sur BFMTV.com

A propos de l'Auteur

-