Publié le: lun, Nov 26th, 2018

Y a-t-il un problème avec les jeunes et les recrues à l’OM ?

Share This
Tags

L’OM enchaine une seconde victoire consécutive en venant à bout d’Amiens (3-1) grâce à un triplé de Thauvin. Ce match a été marqué par le retour de Rolando et le retour à un 11 sans recrue puisque Strootman était blessé. De quoi se poser quelques questions…

Trop d’échecs dans le recrutement
Rudi Garcia a eu 2 mercatos estivaux pour trouver un numéro 9. Bilan : échec total. Dans un premier temps, il a tenté le coup double Germain-Mitroglou sans que cela soit concluant. Dans un second temps, il a tenté le coup de ne recruter aucun attaquant pour le même résultat. En 2 ans, rien n’a changé. Pire, à son arrivée à l’OM, le coach disposait de Gomis soit un vrai 9 efficace.

On l’a encore vu à la peine ce soir mais le retour de Mandanda pose des questions. Selon moi, il est toujours l’homme de la situation, mais ne fallait-il pas dès aujourd’hui recruter un vrai remplaçant pour le futur, pour le mettre en concurrence et ainsi le tirer vers le haut ? Actuellement, on sent l’ex capitaine de l’OM absent, sans envie. Comme Jordan Amavi qui lui aussi n’a pas de concurrence et qui s’est enfoncé au fil des mois. Encore un problème de recrutement cette absence d’arrière gauche remplaçant. D’ailleurs, en parlant d’arrière gauche, on peut citer l’arrivée de Patrice Evra qui, au-delà de l’aspect extra sportif, apparait aujourd’hui comme mauvaise.
L’ère McCourt existe-t-elle ?
La réponse est : non. Beaucoup de joueurs actuels étaient déjà présents avant l’arrivée de l’Américain et pourtant on ne voit aucune une progression dans le jeu et surtout dans les résultats. Comme si la constance ne servait à rien, comme si les recrues n’avaient tellement rien apporté qu’elles ne jouent pas… Si on devait sortir une équipe type de l’ère McCourt, elle ressemblerait à une équipe type de l’ère MLD. Inadmissible.

Quand de nouveaux dirigeants débarquent dans un club en difficulté, ils arrivent avec un projet et avec des joueurs. C’est ce qu’on imaginait avec McCourt et ses promesses de recrutement. Mais, au fil du temps, on s’est aperçu que les belles paroles ne se sont pas transformées en actes et que certains postes attendent du renfort depuis longtemps.
Prenons un exemple : Lucas Ocampos. Joueur que j’apprécie par sa dévotion et sa combativité. Mais un joueur qui ne doit pas être titulaire, cela fait des mois que le recrutement d’un ailier gauche apparait comme indispensable. Radonjic avait été recruté pour ça, mais on ne l’a que trop rarement vu.
Côté jeunes, rien n’a changé
La formation et l’OM ça n’a jamais fait qu’un. JHE avait promis que cet axe serait l’un des principaux chantiers de l’ère McCourt, pourtant ses promesses ne trouvent elles non plus pas écho dans les 11 alignés par Rudi Garcia.

C’est d’abord Maxime Lopez qui a fait les frais des préférences du coach marseillais avant de retrouver logiquement sa place (auteur d’un magnifique match ce dimanche soir à Amiens). Aujourd’hui, c’est Bouba Kamara qui paie les mauvaises prestations de la défense marseillaise. Mais le problème, c’est qu’il était l’un des meilleurs joueurs de l’équipe ! Un choix très étrange de la part du coach…
Comme à l’OM on ne sait pas former les jeunes, on les recrute. 30M€ ont été investis dans le défenseur Caletar-Car et l’ailier Radonjic. Après plus de 4 mois de compétition, les 2 sont plus que dans le doute. Certes ils ont été auteurs de prestations moyennes, mais c’est en partie la faute de Garcia qui n’a pas cessé de les critiquer alors qu’il a choisi de les aligner à chaque fois dans des matchs « bourbiers ». Le problème, c’est qu’on sait que le coach marseillais ne sait pas faire progresser ses jeunes. Ça fait peur…

 

https://fr.sports.yahoo.com/news/y-t-il-un-probleme-avec-les-jeunes-et-les-recrues-lom-225244030.html

A propos de l'Auteur

-