Publié le: mar, Oct 30th, 2018

Neige : 110.000 foyers toujours privés d’électricité

Share This
Tags

Une partie de l’Hexagone a été touchée par d’importantes chutes de neige dans la nuit. Plus d’un millier de personnes ont été bloquées sur les routes, notamment en Haute-Loire.

L’hiver s’annonce en plein automne et les premières chutes de neige ont déjà grandement affecté certains départements. Après un passage de la tempête Adrian en Corse, qui a déclenché des vents très violents, ce sont les routes enneigées qui ont posé problème à des automobilistes de plusieurs départements dans l’Hexagone. Les chutes de neige, qui se sont poursuivies en certains endroits mardi matin, devraient toutes cesser en milieu de journée, selon Météo-France. Le point sur les évolutions de la nuit.

Mardi à la mi-journée, quatre départements restaient en alerte précipitations, selon La Chaîne Météo: l’Ardèche, l’Aveyron, la Lozère et le Tarn.

Fortes chutes de neige dans plusieurs départements

Dans la nuit, la neige a continué de tomber sur la Haute-Loire, la Lozère, la Loire, le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Aveyron, la Corrèze et la Creuse. Les chutes de neige ont gagné les Rhône-Alpes, la Bourgogne, l’est du Centre, la Champagne, les Ardennes. Elles ont eu lieu au-dessus de 400 à 600 m sur le Massif Central et ont atteint le Limousin à l’ouest. Elles ont continué à s’étendre vers le Centre et la Bourgogne au nord pour arriver aux portes de l’Ile-de-France. Les premières pluies et neige mêlées ont atteint le sud de la Seine-et-Marne, et la neige tenait au sol sur l’ouest du Loiret.

Il est tombé entre 15 et 20 centimètres de neige sur les hauts plateaux de la Creuse et de la Corrèze, 5 à 15 cm à Saint-Etienne, 1 à 5 cm sur certains secteurs de plaine dans l’Allier et le Puy-de-Dôme. Sur le sud de la Loire et l’est de la Haute-Loire, la couche de neige atteint par endroits 20 à 40 cm à une altitude de 500 à 600m et jusqu’à 50 cm sur les points hauts de Haute-Loire et au col de Cervières dans les monts du Forez.

Ainsi mardi, à 6 heures, on relevait 4 cm de neige à Nevers et Bourges, 13 cm à Château-Chinon, 16 cm à Saint-Etienne, 4 cm à Vichy, 6 cm à Grenoble Saint-Geoirs, 9 cm à Aurillac, 16 cm à Ussel. On estime à 40 cm localement la hauteur de neige tombée sur la route nationale 88 reliant Saint-Etienne au Puy-en-Velay.

Des centaines de véhicules bloqués dans la nuit

La neige a piégé plus de 2000 véhicules sur les routes du Massif central: 1250 poids lourds et 700 voitures restaient immobilisés mardi matin sur différents axes, selon la gendarmerie.

En Haute-Loire, 950 personnes ont été bloquées dans la nuit par les routes enneigées. Plusieurs dizaines ont été accueillies dans des structures communales. Une vingtaine de personnes sont restées dormir dans leur véhicule parce que «c’était leur souhait», a précisé le préfet de Haute-Loire mardi matin sur BFMTV.

La préfecture de la Loire a de son côté annoncé que 200 personnes avaient été prises en charge dans des centres d’hébergement d’urgence à Firminy, Saint-Etienne ou encore Noirétable. «Un grand nombre de ces naufragés de la route ont été amenés par des équipages de police, ainsi que par des pompiers qui sillonnaient la route en 4 X 4», a déclaré à l’AFP le maire-adjoint à la sécurité de Firminy. Des collations, des lits et des couvertures ont été fournis aux automobilistes en détresse.

La préfecture du Puy-de-Dôme indiquait également mardi à 6 heures que 250 à 300 véhicules étaient toujours bloqués sur l’A89. Ces zones étaient en cours d’évacuation, tandis qu’un centre d’accueil a été ouvert. Une cinquantaine de personnes y ont été accueillies.

165.000 foyers sans électricité mardi

Au total en France, 110.000 foyers n’avaient plus d’électricité mardi après-midi, selon Enedis. Un nombre en recul après avoir atteint les 200.000 en début de journée. Les principales zones touchées sont le sillon rhodanien, où 62.500 personnes n’ont pas de courant, devant l’Auvergne (35.000), d’après un point effectué à 15 heures. Plusieurs milliers de foyers sont concernés également dans le Limousin, le Centre, les Alpes, le nord de la région PACA et la Bourgogne.

Près de 1.000 salariés du gestionnaire étaient mobilisés en France, notamment via sa Force d’Intervention rapide d’Electricité (FIRE). «150 groupes électrogènes (sont) en cours d’acheminement vers les régions concernées» et une dizaine d’hélicoptères effectuent des vols pour évaluer la situation sur place, a précisé Enedis.

À noter que ces chiffres ne prennent pas en compte la Corse, dont le réseau est géré par une autre filiale d’EDF. Sur l’île, 7000 foyers étaient privés de courant mardi matin après le passage de la tempête Adrian.

Trafics routier et ferroviaire perturbés

Des agents coupent certaines branches d'arbre, lundi en Auvergne, pour éviter leur chute sur les routes.

Le trafic ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne a également été perturbé. Seule une liaison toutes les trente minutes était assurée mardi matin entre Saint-Etienne et La Part-Dieu. Selon Le Progrès, 500 voyageurs se sont retrouvés sans train lundi en fin de soirée, passant la nuit dans des rames de TGV. Près de 400 d’entre eux ont passé la nuit dans deux rames de TGV et une centaine d’autres ont été hébergés à l’hôtel, a précisé la SNCF.

Les autres liaisons entre Saint-Etienne, Firminy, Roanne et Montbrison ont été rétablies dans la matinée.

Le poids de la neige a également provoqué des chutes d’arbres sur les routes, précise la préfecture de la Haute-Loire. La RN 88 entre Saint-Etienne et le Puy-en-Velay a été particulièrement perturbée et la circulation y était interdite sur une partie de l’itinéraire dans le sens Loire/Haute-Loire, lundi.

Les conditions de circulation étaient également «très difficiles» sur l’A89 et l’A72, où les accès aux poids lourds ont été interdits entre Thiers (Puy-de-Dôme) et Tarare Ouest (Rhône), selon Vinci Autoroutes.

Dans l’Aveyron, un accident de circulation avec quatre véhicules lié à la mauvaise météo a entraîné lundi la mort d’une femme de 75 ans.

À Saint-Etienne, le maire Gaël Perdriau a également interdit la circulation des poids lourds de plus de 12 tonnes intra muros «jusqu’à la fin de l’alerte orange». Il est également prohibé de se rendre dans les parcs, jardins et enceintes sportives de la ville. La métropole de Lyon avait déclenché son dispositif de viabilité hivernale pour la nuit avec notamment le salage des axes routiers.

À VOIR AUSSI SUR FIGARO LIVE: La neige tombe déjà sur la ville de Saint-Etienne

La neige tombe déjà sur la ville de Saint-Etienne
Une partie de l’Hexagone a été touchée par d’importantes chutes de neige dans la nuit. En Haute-Loire, 950 personnes ont été bloquées sur les routes. Dix-sept départements restent en alerte mardi matin.

L’alerte rouge levée en Corse, un blessé grave

Ports, aéroports, commerces fermés: la Corse, s’est barricadée lundi. L’île avait été placée en alerte rouge en prévision de vents violents et d’une tempête «d’une ampleur exceptionnelle». C’est la première fois de son histoire que la Corse-du-Sud était placée en vigilance rouge. En début de soirée, le niveau d’alerte y a été rétrogradé. Un peu avant minuit, l’alerte rouge a également été levée en Haute-Corse.

Les images impressionnantes des intempéries en Corse
La Chaîne Météo a placé lundi la Corse en alerte rouge en prévision de vents violents et d’une tempête «d’une ampleur exceptionnelle» qui durera jusqu’à 22 heures. 16.500 clients EDF sont privés d’électricité sur toute l’île.

Les images impressionnantes des intempéries en Corse – Regarder sur Figaro Live

La dépression Adrian s’est accompagnée de vents tempétueux, jusqu’à 210 km/h dans le Cap Corse, qui ont généré de très fortes vagues. Ces rafales ont également provoqué des coupures d’électricité: 21.000 foyers restaient sans courant mardi matin. Toute l’île a été touchée.

Un blessé grave a été recensé en Balagne, à Montivellu, indique France Bleu. Cet homme a été percuté par un portail. Il a été évacué en état d’urgence absolue vers l’hôpital de Bastia. Le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a indiqué mardi matin sur RMC qu’une dizaine de personnes avaient été blessées au total.

A propos de l'Auteur

-