Publié le: mer, Oct 10th, 2018

Recalée de la réserve opérationnelle, Marion Maréchal perd en justice

Share This
Tags

Le tribunal administratif de Lyon a rejeté mercredi la requête déposée par Marion Maréchal contre le refus de l’armée, en 2017, de l’enrôler dans la réserve opérationnelle au motif qu’elle était à l’époque députée du Vaucluse, fonction incompatible.

Incompatibilité

Après l’assassinat terroriste du père Jacques Hamel dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en juillet 2016, l’élue frontiste avait annoncé sur Twitter qu’elle allait postuler pour intégrer la réserve opérationnelle de l’armée mais le 3 février 2017, elle avait reçu une fin de non-recevoir du chef de corps du groupement de recrutement et de sélection de la zone de défense du Sud-est.

Cette décision s’appuyait sur l’article LO 142 du code électoral, selon lequel un engagement à servir dans la réserve opérationnelle n’était pas compatible avec le mandat de parlementaire détenu alors par l’intéressée, rappelle le tribunal. Un « argument bidon », avait fustigé à l’époque l’entourage de Marion Maréchal, en soulignant que d’autres parlementaires étaient bien membres de la réserve.

L’ancienne élue frontiste a contesté cette décision devant le tribunal administratif de Lyon en invoquant l’article L46 du même code électoral, qui prévoit une exception au principe d’incompatibilité entre les fonctions de militaire de carrière ou assimilé et certains mandats électifs, au profit des réservistes actifs.

Lire la suite sur BFMTV.com

A propos de l'Auteur

-