Publié le: mer, Oct 10th, 2018

Booba n’a pas perdu de temps pour clasher Kaaris après l’annonce du jugement

Share This
Tags

Les deux rappeurs ont beau avoir été condamné, cela n’empêche pas le torchon de continuer de brûler entre Booba et Kaaris. Après l’annonce ce mardi 9 octobre du verdict de leur procès suite à la bagarre générale entre les deux rappeurs à Orly du 1er août dernier, qui leur a chacun valu 50.000€ d’amende et 18 mois de prison avec sursis, « le Duc de Boulogne » a posté des photos qui ne manqueront sûrement pas de faire réagir son rival.

La première photo, publiée en story Instagram, est une capture d’écran du verdict du procès avec en commentaire: « J’en connais un qui va manger des pâtes pendant quelques années ».

Comprenez: Kaaris ne pourrait pas supporter financièrement l’amende de 50.000€ qui a lui a été infligée par le tribunal de Créteil (Val-de-Marne), à moins de revoir singulièrement son niveau de vie à la baisse.

Non content de sa blague, le musicien rajoute une couche avec un photomontage où l’on voit Kaaris dans un cuisine arborer une toque de chef, légendé de ce message: « Des pâtes ouiii! Mais des Gnakouri », en référence à son album « Okou Gnakouri », sorti en 2016 et Disque d’Or en 2017. Un vanne que seuls les fans de Kaaris peuvent comprendre.

Explications: le début du clip de la chanson phare de l’album de Kaaris, intitulée « Tchoin » et vue sur Youtube plus de 97 millions de fois, montre une scène de dispute d’un couple. La femme finit par partir énervée que son compagnon ne reste pas avec elle pour le week-end, et l’argument final de ce dernier, qui aspire à plus de liberté mais qui est tourné en ridicule est le suivant: « Je ne peux pas manger des pâtes tout le temps, il faut bien que de temps en temps je mange des concombres ». D’où la référence de Booba aux « pâtes Gnarouki »… En revanche, libre à vous d’interpréter à votre guise le sens du reste de la phrase. La référence en question ci-dessous.

À voir également sur Le Huffpost:

A propos de l'Auteur

-