Publié le: lun, Oct 1st, 2018

Manuel Valls ne dit pas adieu à la France: « Je ne trahis personne »

Share This
Tags

Invité lundi matin sur notre antenne et « encore député pour quelques heures », Manuel Valls ne dit toutefois pas « adieu » à la France: « J’aime ce pays, j’y reviendrai, j’ai des amis. C’est assez émouvant, mais ce n’est pas une tournée d’adieux comme ça a été raconté. (…) Il n’y a pas de nostalgie, pas de regrets, mais il y a, je vous l’avoue, évidemment de l’émotion ». Le futur ex-député français s’exprimera demain mardi à l’Assemblée, dans le cadre des questions au gouvernement: « Deux minutes, pour marquer ma reconnaissance« .

Candidat à la mairie de Barcelone, Manuel Valls part-il avec un sentiment d’échec? « On ne peut pas considérer comme un échec un parcours comme celui-ci, qui doit beaucoup à mes parents, à l’école de la République, mais qui doit beaucoup à la politique. Je sais qu’elle est décriée, que le regard des Français sur les politiques, parfois à juste titre, est très sévère, mais moi grâce à la politique, j’ai connu des choses formidables ».

« J’avais un avenir en France »

L’ancien locataire de Matignon n’a pas le sentiment d’avoir atteint une impasse de ce côté-ci des Pyrénées: « Je suis convaincu que j’avais un avenir politique en France. Mais comment peut-on dire qu’on n’a pas d’avenir quand on est un député réélu pour la quatrième fois? »

Manuel Valls réfute encore l’idée, partagée par certains de ses administrés, selon laquelle il tournerait le dos à sa…

A propos de l'Auteur

-