Publié le: sam, Sep 8th, 2018

Kala Brown répond à la mention de son nom dans une chanson d’Eminem

Share This
Tags

La jeune femme est connue pour avoir survécu au serial killer Todd Kohlhepp…

Depuis la sortie de Kamikaze, le nouvel album d’Eminem, nombreux sont ceux qui ont souligné certaines

paroles plutôt problématiques. C’est notamment le cas d’une phrase citant Kala Brown, seule personne connue à avoir croisé le funèbre chemin du serial killer

Todd Kohlhepp et à s’en être tirée. Dans le titre qui ouvre le disque, The Ringer, le rappeur déclare : « On m’a retiré mes chaînes comme Kala Brown ».

Voyant la polémique monter, la principale intéressée a souhaité calmer le jeu par le biais de son représentant, cité par l’Independent. Elle ne prend pas ces mots pour une « offense » et « ne se sent pas attaquée à titre personnel ».

Un véritable calvaire

Il faut dire qu’Eminem n’a pas hésité à faire référence à une affaire qui a choqué l’Amérique il n’y a pas si longtemps. En 2017, Todd Kohlhepp plaidait coupable du meurtre de sept personnes et évitait la peine de mort en écopant de sept condamnations à vie.

Kala Brown, woman rescued from serial killer, reacts to reference on Eminem’s ‘The Ringer’Read more at https://t.co/NrtdzAXN0M— Eminem & Shady News (@ShadyFansite) September 4, 2018

Kala Brown avait été secourue le même jour que l’arrestation de son bourreau. Découverte enchaînée au cou dans un conteneur en métal sur la propriété de Kohlhepp, la jeune femme avait été violée chaque jour et à peine nourrie durant les deux mois de sa captivité.

A propos de l'Auteur

-