Publié le: mar, Août 7th, 2018

Pourquoi Emmanuel Macron pose un lapin au prince William

Share This
Tags

Mercredi 8 août, le prince William, ainsi que la première ministre britannique Theresa May, seront tous deux en visite à Amiens, dans la Somme. Ils commémoreront les cent ans de la bataille d’Amiens, début d’une offensive alliée qui entraina la défaite de l’Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, en 19018. Avec eux, plus de 3200 invités venus du monde entier seront présents, dont des descendants de combattants… Mais pas Emmanuel Macron. Pour représenter la France, ce sont la ministre des Armée Florence Parly et sa secrétaire d’Etat Geneviève Darrieussecq qui assisteront à la cérémonie.

Le président français, qui vient tout juste de débuter ses vacances au Fort de Brégançon, la célèbre résidence présidentielle estivale, située dans le Var, ne compte pas se rendre à l’évènement, pourtant hautement symbolique. Et ce même si le prince William en personnes, fait le déplacement jusqu’à Amiens. Très impliqué, le duc de Cambridge a d’ailleurs prévu une allocution en fin de cérémonie.

Mais pour Emmanuel Macron, pas question de multiplier les déplacements pendant ses quelques jours de congés. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a reçu la visite de Theresa May à Brégançon le 4 août dernier : avancer sur les dossiers brûlants tels que le Brexit, oui, mais si possible sans quitter sa résidence estivale! Pour une entrevue avec le président français, le duc de Cambridge devra donc repasser…

Retrouvez cet article sur GALA

A propos de l'Auteur

-