Publié le: mer, Août 1st, 2018

Affaire Benalla: Corbière désigne Macron comme « le coupable

Share This
Tags

Invité mercredi matin sur BFMTV et RMC au lendemain du rejet des deux motions de censure examinées à l’Assemblée nationale, Alexis Corbière justifie ces initiatives de l’opposition: « C’était le seul outil que nous avions pour contraindre le gouvernement à venir s’expliquer devant l’Assemblée. Dans un premier temps, ils ne voulaient même pas rentrer dans l’hémicycle ».

Dans l’affaire Benalla, « le coupable, c’est Emmanuel Macron, et il n’est pas là », dénonce l’élu de Seine-Saint-Denis. « On s’en est pris au gouvernement et je ne le regrette pas, mais il (Emmanuel Macron, NDLR) est le grand absent de la journée » de mardi.

« De quoi Benalla est-il le nom, si ce n’est des pratiques les plus détestables de la Ve République? », accuse le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. « Il faut en finir avec le présidentialisme, cet homme a agi avec la couverture de la présidence de la République, cherchant manifestement à mettre en place une hiérarchie parallèle ».

La « boîte noire » de l’Elysée

« Dans ce pays, on peut, à partir du moment où on se réclame du prince, du monarque présidentiel, faire des choses qui échappent à toute forme de hiérarchie », résume Alexis Corbière en livrant sa perception de l’affaire Benalla. « Quand vous êtes un conseiller du président, vous pouvez venir au milieu des forces de l’ordre, faire une interpellation, même les forces de l’ordre qui vous voient le faire ne vont pas…

Lire la suite sur BFMTV.com

A propos de l'Auteur

-