Publié le: ven, Juil 27th, 2018

Aubervilliers : une mère et ses trois enfants meurent dans l’incendie d’un immeuble

Share This
Tags

L’incendie s’est déclaré dans une tour de 18 étages. Les corps ont été découverts alors que les pompiers «finalisaient l’extinction du sinistre».

Une femme et trois enfants, tous âgés de moins de dix ans, ont été retrouvés morts jeudi soir dans un appartement au 17e étage d’une tour d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

«On déplore quatre victimes, une maman et ses trois enfants», a déclaré le préfet Pierre André Durand. Les corps ont été découverts vers 21 heures par les sapeurs-pompiers. Ils gisaient méconnaissables au milieu d’un appartement du 17e étage, complètement dévasté par l’incendie qui avait éclaté quatre heures plus tôt.

Cette découverte macabre n’a pu se faire que tardivement car les secours ont eu beaucoup de mal à progresser dans le brasier et les fumées épaisses qui avaient envahi l’immeuble de la rue Hemet à Aubervillliers. « Nous avons dû ouvrir un à un chaque appartement en partant du 13e jusqu’au 18e étage. Le feu se propageait dans tous les sens. Il a fallu venir à bout des portes blindées, ce qui nous a pris du temps », explique le capitaine Fuet de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Une centaine de pompiers ont lutté contre le sinistre dans une chaleur épouvantable. Deux pompiers ont été victimes d’un coup de chaud. Un autre a été blessé lors de l’intervention. Six habitants de l’immeuble ont également été blessés par l’incendie.

Dans la tour, la panique a saisi les occupants. Une trentaine de personnes ont appelé à l’aide. Certains se mettaient aux fenêtres. Les soldats du feu sont parvenus à sauver des habitants dans des conditions extrêmes. Ainsi cette femme en fauteuil roulant a été descendue par les secours du 17e étage alors que les parties communes étaient encore obstruées par les fumées et les gravats calcinés. Deux autres personnes ont été évacuées dans conditions périlleuses.

La cause inconnue

Dans cette tour gérée par l’office HLM d’Aubervilliers, seulement une cinquantaine de locataires étaient sur place. La municipalité a affrété un bus et ouvert un gymnase pour accueillir les sinistrés. « Une association est venue apporter des repas. Nous avons pris en charge ces personnes. Mais toutes ne passeront pas la nuit dans le gymnase. Certaines seront accueillies chez des proches », indiquait ce jeudi soir Anthony Daguet, 1re adjoint d’Aubervilliers et président de l’OPH. Une dizaine d’élus étaient aussi sur le pont. « Dans les coups durs, on est toujours là », enchaînait-il en rendant hommage aux secours : « La police est arrivée très vite. Elle a déplacé les gens à bout de bras. Les pompiers ont fait un travail très efficace pour éviter la propagation des flammes ».

La cause de l’incendie est toujours inconnue ce vendredi matin.

A propos de l'Auteur

-