Publié le: ven, Juil 20th, 2018

Clash entre Didier Deschamps et Christophe Dugarry : ce n’est pas la première fois qu’ils se taclent

Share This
Tags

Entre Didier Deschamps et Christophe Dugarry, le torchon brûle. Les deux anciens champions du monde multiplient les tacles par médias interposés depuis un peu plus d’un mois. Mais en réalité, leur clash remonte à bien plus loin.

Depuis que son Equipe de France est devenue championne du monde de football, Didier Deschamps est porté aux nues. Il faut dire qu’en plus d’offrir à la France sa seconde étoile, il est entré dans l’histoire en remportant une Coupe du Monde en tant que joueur (en 1998) et sélectionneur. Mais Dédé n’a pas toujours fait l’unanimité. Avant la grande victoire, le coach a été la cible de nombreuses critiques. Fin mai, Christophe Dugarrys’en était ainsi pris à Didier Deschamps. Dans son émission Team Duga sur RMC, l’ancien footballeur devenu consultant sportif a accusé son ancien collègue de mentir sur les raisons de la non-sélection de Karim Benzema avant de balancer : « Il faut que Dédé aille très loin en Coupe du Monde. Parce qu’il faudra assumer son choix. Parce qu’on prend en otage l’équipe de France. » Une sortie qui n’est pas passée.

Aujourd’hui auréolé d’une Coupe du Monde, Didier Deschamps a tenu à répondre à son ancien coéquipier. Lors d’une interview pour Le Parisien, le sélectionneur des Bleus n’a pas ainsi hésité à tacler Christophe Dugarry : « Il ne faut pas exagérer quand même. Dugarry ose dire que je prends la France en otage. Cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission radio. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair. »

Mais le clash entre les deux anciens Bleus remonte en fait à plus loin. Lors d’un entretien pour le livre du journaliste Denis Chaumier Nous l’avons tant aimée 1998–2018 : la Coupe du monde racontée par ceux qui l’ont gagnée, paru en novembre 2017, Didier Deschamps s’était déjà payé Christophe Dugarry. Même si à l’époque il n’était pas nommé, la tirade cinglante du sélectionneur de l’Equipe de France contre les anciens joueurs devenus consultants sportifs lui était assurément destinée.

« J’ai été consultant à un moment de ma vie, mais j’ai pratiqué cette activité à ma façon. Aujourd’hui, on réclame peut-être un autre type d’intervention aux consultants. Je ne vais pas dire que je m’en fiche mais, parfois, je rigole. Il m’arrive de remettre certains de mes anciens partenaires devant les réalités : ‘Mais dis-moi, tu as totalement oublié comment tu étais lorsque tu jouais ? Tu ne te souviens plus ? Tu as la mémoire qui flanche ?’ Quand un consultant parle chaque jour de tout et de tout le monde, forcément, il est obligé de raconter des conneries. Et c’est ce qui se passe. »

Crédits photos : Moreau-Perusseau/bestimage

A propos de l'Auteur

-