Publié le: lun, Juil 9th, 2018

Royaume-Uni : le secrétaire au Brexit, David Davis, aurait démissionné

Share This
Tags

Britain’s Secretary of State for Exiting the European Union David Davis walks down Downing Street in London, Britain, July 4, 2018. REUTERS/Simon Dawson

Selon les médias britanniques, M. Davis juge la position de Londres sur les modalités du divorce avec l’Union européenne trop « douce ».

Le secrétaire britannique chargé du Brexit, David Davis, a démissionné avec effet immédiat, dimanche 8 juillet, rapportent ses proches et les médias du pays. Il estime la position de la première ministre Theresa May sur ce dossier trop « douce ».

Lire aussi :   Theresa May impose un « Brexit doux » aux europhobes de son gouvernement

M. Davis, un eurosceptique nommé il y a deux ans pour diriger un ministère créé au lendemain du vote des Britanniques pour quitter l’Union européenne, a menacé à plusieurs reprises ces derniers mois de quitter ses fonctions, en raison de désaccords avec Mme May.

Le député conservateur Peter Bone a considéré qu’il « avait fait la bonne chose », estimant que les propositions de Mme May n’avaient de Brexit « que le nom » et n’étaient « pas acceptables ». Ces propositions, que Mme May doit présenter lundi aux députés britanniques, avant de les soumettre à Bruxelles, prévoient de mettre en place une zone de libre échange et un nouveau modèle douanier avec les 27, afin de maintenir un commerce « sans friction » avec le continent.

M. Davis, 69 ans, est un vieux routier de la politique britannique. Secrétaire d’État aux affaires européennes de 1994 à 1997, il avait été en 2005 candidat à la direction du Parti conservateur mais avait été battu par David Cameron. Il est député de Haltemprice and Howden, circonscription du nord-est de l’Angleterre.

Lire aussi :   Querelle ouverte au sommet de l’exécutif britannique autour du Brexit

D’après la BBC, un autre officiel chargé de ce dossier aurait également décidé de quitter ses fonctions. Le Telegraph mentionne le sous-secrétaire d’Etat Steve Baker. Mme May avait réuni vendredi ses ministres pour décider de la future relation qu’elle souhaite avec l’Union européenne, une question qui continue de déchirer l’exécutif outre-Manche à moins de neuf mois du Brexit.

> Plus d’informations à venir sur Le Monde. fr

A propos de l'Auteur

-