Publié le: ven, Juin 29th, 2018

La rougeole tue un patient de 26 ans, l’Occitanie reste fortement exposée Actu Santé

La rougeole a fait un deuxième mort en 2018, un patient de 26 ans, tandis qu’un autre de 17 ans faisait l’objet d’un « pronostic réservé », a annoncé ce mercredi Santé publique France.

Une mère de famille de 32 ans était décédée en février à Poitiers. Elle avait été hospitalisée jeudi 1er février, et placée en réanimation le lendemain. La date de son décès n’est pas connue mais la victime n’était pas vaccinée, précisait l’ARS au moment des faits.

Ces deux patients décédés en 2018 étaient « tous deux immunodéprimés » et ont été « probablement contaminés par un proche non vacciné », a précisé l’agence de surveillance sanitaire dans son bulletin périodique. Dans 88 % des cas, les malades n’ont pas été vaccinés ou n’ont pas reçu toutes les injections nécessaires. La rougeole occasionne une hospitalisation dans 22 % des cas. En France, la rougeole a fait 22 morts depuis 2008.

Nouvelle-Aquitaine et Occitanie en première ligne

Dans le Sud-Ouest, plus particulièrement en Nouvelle-Aquitaine, une épidémie s’est déclarée depuis novembre 2017. 269 cas ont été recensés dans la région.

L’Occitanie comme la Nouvelle-Aquitaine sont les deux régions les plus touchées par les cas de rougeole. Parmi les 2071 cas, 49 % se sont déclarés en Nouvelle-Aquitaine qui est depuis considérée comme une région «épidémique». L’Occitanie est la deuxième région la plus touchée par ce virus. Depuis le 6 novembre 2017, 390 cas, cliniques, épidémiologiques ou biologiques, ont été relevés. Le fait que les deux régions les plus touchées soient proches a également un effet de mauvaise dynamique et d’interdépendance.

A propos de l'Auteur

-