Publié le: mar, Mai 29th, 2018

Aux migrants extraordinaires la patrie reconnaissante… Et aux autres ?

Share This
Tags

Mamoudou Gassama est un héros. C’est le Spiderman de Paris. Il a sauvé un enfant de 4 ans. Aux migrants extraordinaires, la patrie est reconnaissante. Derrière la dictature de l’émotion choisie, derrière la belle histoire déculpabilisante, derrière la leçon d’humanisme, que reste-t-il ? Que dalle. Cachez cette lèpre sans visage que la France ne saurait voir.

Si vous êtes un exilé et que vous avez bravé la faim, la soif, si vous avez brûlé les frontières sans que votre carcasse ne s’échoue en Tunisie ou en Libye, si vous n’êtes pas allé remplir la panse insatiable de la Méditerranée, si vous venez d’atteindre l’Europe, encore un effort. Vous n’êtes qu’en demi-finale ! Vous n’êtes qu’à un acte de bravoure. Vous n’êtes qu’à une marche de l’exploit. Qu’à un coup d’éclat de rejoindre les modèles républicains que sont Lassana Bathily et Mamoudou Gassama. Vous n’êtes qu’à une prouesse d’être le Omar Sy des «migrants économiques» – qui ne peuvent pas prétendre au statut de réfugié.

Attention. Seuls les plus forts obtiennent le sésame. Pour les autres, vous serez confinés sur un bout de trottoir, rongés par le désespoir, l’ennui et la tristesse. Consumés par l’impossibilité d’un retour bredouille au pays. La mort plutôt que l’anathème. Vous autres les riens. Vautrés dans le bitume, psalmodiant une prière incertaine à un néon blafard qui fait office de lune. Vous les statistiques, les sans-nom, les numéros. Sur le boulevard des rêves brisés, l’Histoire vous toise, la chronique griffonne des traces indistinctes de votre traversée du monde. Vous les silenciés, les minorés, l’obscurité et les abysses vous siéent à merveille. Formez une armée de réserve, faites la queue pour l’African Dream. Attendez votre Koh-Lanta. Fantasmez de votre épreuve du poteau. Vous serez super-héros ou rien.

A propos de l'Auteur

-