Publié le: lun, Mai 28th, 2018

Paris : Mamoudou Gassama, le sauveur sans-papier, sera naturalisé français, annonce Emmanuel Macron

Share This
Tags

Le jeune sans-papier de 22 ans a été reçu à l’Elysée ce lundi matin après avoir sauvé un enfant de 4 ans à Paris ce week-end.

Mamoudou Gassama va être naturalisé français et rejoindra les sapeurs-pompiers, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi matin après avoir reçu le jeune Malien à l’Elysée.

Le chef de l’Etat a invité Mamoudou Gassama à lui raconter son incroyable sauvetage de samedi soir devant les caméras avant de poursuivre l’entretien en tête-à-tête. A la sortie de l’Elysée, Mamoudou Gassama avait déclaré avoir reçu “un cadeau” de la part d’Emmanuel Macron : une médaille et un diplôme.

Un geste héroïque

Le jeune Malien de 22 ans, arrivé en France il y a six mois à peine, a eu un geste héroïque samedi soir  : grimper à mains nues la façade d’un immeuble parisien pour sauver un garçon de 4 ans agrippé à un balcon. La vidéo de son exploit, filmée par un passant, a fait le tour du net ce week-end.

Un homme sauve in extremis un jeune garçon de la chute

“Dieu merci, je l’ai sauvé”

Interrogé sur son acte, le jeune homme a humblement expliqué à BFMTV : ” “Je suis sorti, j’ai couru pour regarder les solutions pour le sauver. J’ai réussi à attraper le balcon, je suis monté comme ça et Dieu merci, je l’ai sauvé”.

Bientôt régularisé ?

Aujourd’hui, son acte pourrait bien changer le cours de sa vie. Depuis dimanche, une pétition pour réclamer sa régularisation circule sur le web et Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, s’est montré favorable à cette éventualité :

Un “immense courage”

SOS Racisme a également estimé que “Mamoudou Gassama nous rappelle utilement que les personnes en situation irrégulière sont des êtres humains, avec (…) l’immense courage dont beaucoup ont fait preuve dans leur périlleux voyage vers l’Europe. Un courage qu’ils continuent souvent à manifester ici”.

Le père du garçon sauvé, âgé de 37 ans, a été placé en garde à vue dimanche pour avoir laissé son enfant sans surveillance. L’enfant a été placé dans une structure d’accueil.

A propos de l'Auteur

-