Publié le: lun, Avr 30th, 2018

Air France: « Nous recommençons les négociations [avec la direction] ce lundi après-midi », annonce un syndicat de pilote

Share This
Tags

Le secrétaire général de la CFDT a appelé, dimanche 29 avril, ses membres à voter pour la fin du conflit chez Air France, à l’occasion d’une consultation organisée par la direction depuis jeudi dernier 26 avril, et jusqu’à vendredi 4 mai. Laurent Berger s’en est surtout est pris aux pilotes grévistes. Il dénonce une « prise en otage » du SNPL, syndicat de pilotes majoritaire qui mène le mouvement. Christophe Campestre, vice-président du Syndicat des pilotes d’Air France (SPAF), deuxième du groupe, qui appelle lui aussi à la grève, était l’invité de franceinfo, lundi 30 avril. Il annonce la reprise, lundi après-midi, des négociations avec la direction.

franceinfo : Que répondez-vous à Laurent Berger ?

Christophe Campestre : On est plutôt surpris. Je pense qu’il n’est plus dans son rôle de syndicaliste. J’ai vu d’ailleurs dans « Le Monde » que le secrétaire général de Force Ouvrière a déjà réagi, en disant qu’il n’était absolument pas d’accord avec l’interprétation du secrétaire général de la CFDT. Bien entendu, nous sommes sur la même ligne.

L’argument de Laurent Berger est de dire : « Au bout du bout, les pilotes vont avoir ce qu’ils veulent et ce sont les personnels au sol qui vont trinquer, qui vont devoir payer la facture ». Est-ce une grève égoïste de la part des pilotes d’Air France ?

Pas du tout. Nous travaillons en intersyndicale depuis le mois de février. Chaque préavis de grève déposé, y compris (…)

Lire la suite sur Franceinfo

A propos de l'Auteur

-